Actualités
 
 

vendredi 7 mars 2008

> neige

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Toulon : Un aveugle à l'assaut du Grand Nord
Les immensités neigeuses, sa faune étonnante, la sérénité de ses lacs? Ces « images » de Laponie, Georges Nicolas les a gravés depuis longtemps dans son
esprit, comme autant de rêves. Il est parti à leur recherche : ce quinquagénaire s'est lancé dans un périple de 600 km en chiens de traîneaux, qui devrait
le mener à l'extrémité septentrionale de la Finlande !
Et pourtant, notre intrépide Toulonnais est mal voyant (1). « Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous
n'osons pas que les choses sont difficiles », cite-t-il.
Sénèque, le philosophe romain, n'est pas le seul à avoir accompagné Georges dans son fabuleux périple. Des amis l'aideront sur place, trente-sept husky
pour trois traîneaux, ainsi que Thémis, son attachant chien-guide. « C'est le prolongement de mon bras. Nous ne formons plus qu'un ».
Habitué des exploits, Georges Nicolas a déjà pratiqué la spéléologie, le kayak, la varappe ou encore le parapente ! « Quand on a diagnostiqué ma maladie,
j'ai passé trois ans à me morfondre sur mon canapé. Maintenant, je réagis. »
Et quelle réaction ! Cette fois, c'est donc aux températures extrêmes et aux vents terribles du pays aux milles lacs qu'il s'attaque. Il voyagera en double
sur son traîneau, avec Christophe, musher professionnel, dans le rôle de ses « yeux ».
Georges a monté ce projet de A à Z, bénéficiant de soutiens humains et financiers (2). « Et aujourd'hui, je tiens à renvoyer l'ascenseur. » Ainsi, l'association,
« handicap, sport, raids et aventures » est née, « pour montrer aux personnes handicapées que nombre de défis sont à leur portée. » Au programme : baptême
de parapente, de spéléologie?
Quant à Georges Nicolas, il a déjà une idée de son prochain défi : s'attaquer à l'île de Banks dans l'arctique canadien, avec Philippe Sauve, autre aventurier
toulonnais. Nul doute que Sénèque, une nouvelle fois, sera convié.
1.- En 1995, les médecins lui diagnostiquent une maladie rare qui lui fait perdre la vision de l'?il droit et une grande partie des capacités de son ?il
gauche.
2.- De nombreux sponsors ont participé à hauteur de 7 000 e au projet : la Région, Schenker-Joyau, Royal Canin, les commerçants de St Roch, la « famille
mutualiste », l'école des chiens-guides d'aveugles du midi, Viva, Serrat-distributions?
Ma. D.

Source : "Var Matin, maville.com, Vincent Hoefman