Actualités
 
 

mardi 22 juin 2010

> " six jeunes esquintés sur le Yukon" selon Franck Bruno

Catégories : Coup de coeur


Photo

Les 350 km ont bel et bien été pagayé par les 6 jeunes, le vent contraire, la pluie, la grêle rien ne les a arrêté - bien au contraire l'hostilité du Yukon les a unis. Oublié les différences, un seul objectif : avancer. Ils sont arrivés fièrement à Carmacks et repartiront d'autant plus forts.
Ma croisade se poursuit, la mer de Béring est encore à 2700km, leurs rires n'égayeront plus le bivouac, leurs sourires ne seront plus là pour faire passer les courbatures, leurs voix ne seront que des souvenirs mais dans ma solitude qui sera ma compagne de voyage je sais qu'aux quatre coins du monde vous serez là pour me soutenir et m'aider à poursuivre ma longue route.
Ici l'essentiel c'est de vivre, chaque coup de pagaie sera une victoire et même si le doute rodera quelques fois je continuerai mon bout de vie car même avec un morceau en moins cela fait bien longtemps que j'ai compris que le présent est un cadeau...
Merci de votre soutien je vous embrasse du fin fond du monde.
Frank BRUNO
Aventurier à cloche pied à temps plein!


 

jeudi 17 juin 2010

> Amputé je desire traverser la manche

Catégories : Coup de coeur


Photo

Je me nomme Philippe CROIZON et j’écris avec l'aide d'un logiciel de reconnaissance vocale. Je fais en effet partie de ces personnes qui appartiennent à la minorité non visible, je suis un homme handicapé, un homme amputé de mes quatre membres. A 26 ans, je construisais ma vie, ma famille, mon avenir et c’est en voulant apporter aux miens le meilleur qu’il m’est arrivé le pire.

Une antenne de télévision, une échelle, un déménagement ont bousculé ma vie, ont chamboulé mon avenir, ont détruit les rêves simples de bonheur du jeune homme que j’étais alors. 20.000 Volts m’ont traversé en ce jour où, normalement, la joie aurait dû m’enivrer emportant avec eux ma mobilité, mon autonomie et mes 4 membres. Je viens par la présente vous présenter mon projet, vous exposer mes motivations.

PhotoPhoto

J’ai décidé il y a deux ans de prendre la direction des entraînements et des bassins pour me lancer un défi fou : celui de traverser la Manche à la Nage.
Aujourd’hui âgé de 42 ans, ma motivation est plus forte que jamais.

La traversée est surnommée, L'Everest de la natation ; épreuve emblématique de la natation de longue distance, la reine de la discipline, je m'efforcerai d'être son roi. Tous vous le diront, ce bras de mer d'une trentaine de kilomètres est un sommet à gravir.
Avec ce défi, je compte bien prouver à tous que malgré un handicap, quel qu’il soit, le corps est capable de s’adapter et de faire de grandes choses.
C’est pour mes enfants, ma compagne, les handicapés et plus largement pour les blessés de la vie et surtout pour moi que je souhaite réaliser ce défi. Je ne suis pas un conquérant de l’inutile mais le porteur d’un flambeau d’espoir pour tous ceux qui croient que la vie n’est que souffrance. J’ai la tête sur les épaules et je sais que cela va être difficile mais je me prépare en conséquence, physiquement et moralement.
A travers cet effort, je veux porter haut et fort les valeurs du handicap : le courage, l'abnégation et la force de vivre. Je veux montrer à tous qu'un handicapé est avant tout un Homme. Comme cela transpire dans ce courrier je suis un homme de défi. J'ai surmonté ce terrible accident, je pratique la plongée sous-marine, j'ai écrit un livre intitulé J'ai décidé de Vivre, j'ai effectué un saut en parachute à 4200 mètres, et vivre amputé de ces 4 membres est en soit un défi au quotidien.
Je serai le premier homme au monde ainsi handicapé, à traverser la Manche à la nage accompagné de ces deux prothèses de nage qui ont étés créées pour l'événement.
Et je l’espère avec votre soutien et encouragement.
Je pense avoir mis tous les atouts de mon côté, c’est la raison pour laquelle je me suis entouré d'un entraîneur de natation, Valérie Carbonnel qui a planifié tous les entraînements, d’un préparateur physique, Thomas Lequeux, d'un masseur kinésithérapeute, Bruno Klein, d’un Médecin conseil, le docteur Arnaud De Courège, d’ingénieurs du CAIPS, d'un prothésiste hors-pair, Éric Pasquay, Orthopédiste Alain Coussy et d'une sophrologue Annie rate juquois.
Pour mener à bien ce projet, il a fallu deux années de préparation physique intense, avec l'aide de chacun dans sa discipline nous avons transformé un sportif canapé en une personne capable d'affronter cette aventure.
Les entraînements en mer se sont déroulés avec le soutien et la collaboration des brigades nautiques de Royan et de la gendarmerie nationale de la Rochelle.
J'ai rencontré et contacté grand nombre de nageurs ayant réussi cette épreuve, afin de profiter de leur expérience et ainsi de m'améliorer.
Ma préparation consiste à effectuer environ 35 heures de natation par semaine, environ 280 km par mois, ainsi que des préparations physiques intenses.
J’ai le Physique pour le faire, le Mental pour y parvenir, le Soutien pour aller au bout de ce merveilleux projet est ainsi vaincre la fatigue, le froid, les courants de la Manche, et surtout être le premier Français avec un tel handicap à le réussir.
Une association « HANDICAP2000 » soutient ce projet est gère les finances de cette aventure.
Un site Internet www.philippe-croizon.com a été ouvert afin de mettre en ligne et actualiser les différentes informations relatives à la traversée, aux entraînements et ainsi mettre un espace pour les partenaires.
Je bénéficie du soutien de différents médias afin de suivre ma préparation jusqu’à la traversée.
Soyez certain chers amis que nous avons mis tout en œuvre pour mener à bien ce combat face à la mer, comme vous le constatez rien n'est négligé pour que cette entreprise, soit une réussite.
Mais déjà ce que nous avons réalisé depuis le mois d'octobre 2008 est pour moi une énorme satisfaction et j’espère de tout cœur représenter la France comme un symbole de réussite et de dépassement de soi.
(La traversée est prévue entre le 15 et 20 septembre 2010).
Merci à tous ceux qui nous soutiennent depuis le début et à ceux qui nous ont rejoint, merci du fond du cœur, car sans vous tout ceci ne serait pas possible !
Je remercie, les élus de la ville de Châtellerault, le Pays Châtelleraudais, le Conseil Général de la Vienne, la Région Poitou Charente, l'Association Handicap2000, le Ministère de l'intérieur, la Gendarmerie Nationale, la Fondation GEODIS, Aqua Sphere, Overstim.s, Sorégies, Groupama, Breier, Eurotunnel, transport hersand, Villas et Demeures de France, Topstar, Alclim, Critt Sport Loisirs, Medicoscop, Harmonie Médicale Service, Prothésiste Éric Pasquay et son équipe, Orthopédiste Alain Coussy, cabinet de kinésithérapie Bruno Klein, le docteur Arnaud De Courège, le club performance Thomas Lequeux, toute l'équipe du Centre Aquatique de Châtellerault, le parc de Saint-Cyr, le Domaine Vigneron Sylvain Courtin et bien sûr celle qui a su me transformer c'est-à-dire mon entraîneur Mme Valérie Carbonnel.
Merci aux nageurs longue distance, qui m'ont apporté leur expérience et leur soutien. Mme Cathy Marco, deuxième femme française à avoir réussi la traversée, M. Jacques Tuset, M. Arnaud Chassery, M. Gilles Rondi, qui ont réussi la traversée de la Manche et M. Olivier Desmet, multiple champion du monde handisport de triathlon.
Je remercie pour leur lettre de soutien, M. Brice Hortefeux Ministre de l'intérieur, Mme Michèle Alliot-Marie, Ministre d'état, garde des sceaux, Mme Roselyne Bachelot Ministre de la santé et des sports, Mme Rama Yade, secrétaire d'état chargé aux sports M. le député-maire Jean-Pierre Ablin, M. Claude Bertaud président du conseil général de la Vienne, Mme Valérie champion vice-présidente du conseil général de la Vienne, Mme Ségolène royale présidente de la région Poitou Charente, M. le Sénateur Jean-Pierre Raffarin, , le Général Renaud directeur de la gendarmerie nationale et le Colonel Olivier Courtet commandant la région Charente-Maritime.
Et bien évidemment, un immense merci à celles qui m'accompagnent chaque jour dans cette aventure ô combien difficile et qui sans elle cela aurait été strictement impossible, celle qui prend une grande place dans mon cœur SUZANA.
Merci à tous
Philippe Croizon.


En savoir plus : www.Philippe-croizon.com
 

mercredi 16 juin 2010

> Aventure sport handicap

Catégories : Sport


Photo

Les amputés de l'Aventure: Frank, Thierry, Philippe... et les autres
Par Patrick FILLEUX

PARIS, 16 juin 2010 (AFP) - Il manque une jambe à Frank, les deux bras à Thierry et les quatre membres à Philippe: ces trois hommes sont des combattants de la vie, des pourfendeurs de la "mauvaise fortune" qui se lancent sur terre et mer en d'audacieuses aventures pour montrer le chemin de l'espoir aux légions de compagnons handicapés ou malades.
Stricto sensu, le qualificatif de "héros" épouse leurs défis: "personne qui se distingue par des qualités ou des actions exceptionnelles...", dit le Larousse.
Pour les qualités, courage, volonté et abnégation sont leurs dénominateurs communs. Pour les actions... :
Thierry Corbalan, 51 ans a perdu ses deux bras une nuit de mai 1988 à Mandelieu. Gardien de la paix au commissariat de la ville, il venait de quitter son service en pleine nuit lorsque lui vint l'envie de partir à la pêche sur le rivage de Mandelieu.
Il évoque la terrible suite en quelques mots: "il faisait très humide. Ma canne à pêche était en carbone. Je me trouvais à proximité d'une ligne à haute tension. Un arc électrique s'est formé. J'ai pris 25.000 volts dans les bras. On a dû m'amputer deux jours plus tard".
 
"Bout de Vie"

"Une nouvelle vie a commencé, ajoute-t-il d'un ton détaché". Thierry est un sportif accompli, judoka, nageur, coureur...
Comme son métier de policier qu'il exerce toujours (service informatique) au commissariat d'Ajaccio, il ne conçoit ses activités sportives que comme un apprentissage au collectif.
"Je vais montrer que nous sommes comme les autres avec leurs membres au complet", décide-t-il. Il gagne son premier grand défi en traversant à la nage et avec ses seules jambes, le 27 septembre 2009, les Bouches de Bonifacio entre Sardaigne et Corse. 16 km dans les courants et la houle.
"Je double la mise cette année, annonce-t-il. Je vais tenter l'aller-retour au départ de Bonifacio le 25 septembre prochain. Le message que je veux délivrer aux personnes handicapées, c'est +osez+ ce qui vous paraît irréalisable. La performance je m'en moque, c'est mon engagement pour les autres qui seul compte".
Thierry appartient à l'association "Bout de Vie", dont le créateur Frank Bruno, 45 ans, est l'unijambiste aventurier de l'extrême sur terre, montagnes et mer, figure charismatique du monde du handicap.
 
Le Channel sans bras ni jambes

Frank, pagaye en ce moment sur un kayak dans l'immensité de l'Alaska. Il tente de descendre seul et sans assistance, les 3.100 km de la Yukon River, entre Canada et mer de Béring.
Il a perdu sa jambe à 18 ans, écrasée sous le train d'atterrissage d'un chasseur Crusader sur le porte-avions Foch au large du Liban en guerre en 1983.
"Le mot espoir était sorti de mon vocabulaire. Mais c'est lorsque que j'ai cessé de ne penser qu'à ma petite personne, que j'ai créé +Bout de Vie+".
"Mon message, résume-t-il, c'est +Si vous voulez, vous pouvez. N'écoutez pas ceux qui vous disent que tout est foutu. Eteignez la télé, bougez...+".
Quand Thierry se mettra à l'eau à Bonifacio, Philippe Croizon, approximativement à la même date, plongera dans la Manche à Douvres pour tenter de nager jusqu'à Calais, les quelque 34 km du Channel.
Il n'est pas le premier à se lancer à la conquête de "l'Everest de la natation", mais il est le premier à le faire... amputé des quatre membres.
Thierry et Philippe, 41 ans, ne se connaissent pas, mais leur infortune est tragiquement ressemblante. Comme le premier, le second a été victime d'une ligne à haute tension en 1994 qui lui envoyé 20.000 volts dans le corps.
Ses quatre membres ont été brûlés et amputés.
Il tient le même discours que Frank et Thierry, relate son désespoir conjuré et transformé en volonté de combat pour lui et les autres.


 

vendredi 11 juin 2010

> Thierry CORBALAN

Catégories : Coup de coeur


Né le 12 avril 1959 à 09h00, il est amputé des deux membres supérieurs suite à une électrisation.
Le 27 septembre 2009, il a traversé à la nage les Bouches de Bonifacio très redoutées  des marins. Cette distance d’environ 16kms sépare la Sardaigne
de la Corse et ses courants très changeants ont dissuadé pas mal de nageurs. Après un départ de Santa Teresa di Galuria en Sardaigne dans une mer agitée, il a rejoint la plage de Piantarella en 5h37mn avec son ami Frank BRUNO, président de l’association Bout de Vie qui le précédait sur son kayak. Ce défi
fou n’a pour but que de porter un message d’espoir aux personnes handicapées afin de leur prouver que les choses paraissent difficiles parce qu’on n’ose
pas les faire et que la vie ne s’arrête pas même si on est différent. Devant la réussite de cet exploit et les témoignages de plusieurs personnes qui ont
repris espoir, il a décidé de doubler la distance parcouru en 2009 en tentant le 25 septembre 2010 la double traversée des bouches de Bonifacio soit environ
32 kms.,
 
eHWR aura à coeur de suivre l'exploit de notre ami Thierry Corbalan, en attendant vous pouvez découvrir la vidéo de ses entrainements.


Vidéo

Video