Actualités
 
 

lundi 22 septembre 2014

> Belgique, «Marche ou rêve»,

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Un défi que s’était donné ce dimanche Patrice Le Rouzic, 36 ans: grimper et redescendre les 374 marches de la Montagne de Bueren durant six heures. Si une simple grimpette est déjà pénible pour le commun des mortels, pour ce Liégeois privé d’un bras et d’une jambe suite à un accident, c’était là un redoutable exploit.
12h42 au pied des escaliers de Bueren. Patrice Le Rouzic descend les dernières marches sous les applaudissements. Depuis 12h, c’est déjà son troisième aller-retour dans ces escaliers classés récemment parmi les dix plus extrêmes au monde.

«Ça va», souffle-t-il, satisfait. «Je suis chaud, j’ai pris un bon rythme de croisière!». Il tombe des cordes sur la Cité ardente, mais Le Rouzic ne tremble pas: «La pluie n’est pas un problème, c’est juste un peu glissant en descente». Et hop, le voilà reparti à la conquête de ces marches qu’il connaît par cœur à force de les avoir montées six fois par heure à l’entraînement. Un trajet lui prend 4,30 minutes, contre 1,07 minute pour Vincent Wintgen, recordman du genre… sur ses deux jambes de coureur pro!


Objectif: 73.000 euros

Patrice Le Rouzic devait tenir six heures, c’est le timing qu’il s’était fixé pour tenter de rassembler, via des parrainages (2 euros/marche) et des dons, les premiers des 73.000 euros qui le séparent d’une prothèse électronique de haute technologie.

Samedi soir avant même d’avoir démarré le défi, 1.700 euros étaient déjà tombés sur le compte de la jeune association « Puzzle », fondée pour aider les personnes amputées à financer leurs prothèses via différentes actions. L’opération « Soutenons Patrice » était le premier événement de grande ampleur de l’association.

Au pied de Bueren, des amis, des passants, deux clubs de motards (dont Fedemot) et même quelques policiers à moto sont venus encourager l’athlète.

Sud Presse, le 22.09.2014


 

mercredi 3 septembre 2014

> Elle ne chute pas devant le NIAGARA...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


NIAGARA FALLS – Une coureuse à pied quasiment aveugle de 36 ans a bouclé dimanche un périple de 885 km en 20 jours en parcourant l’intégralité du sentier Bruce, qui suit l’escarpement de la rivière Niagara entre Tobermory et Niagara Falls, en Ontario.
Rhonda-Marie Avery, originaire de Barrie, était partie le 4 août et a couru jusqu’à Queenston Heights.
«Ce fut une formidable randonnée et trois semaines fantastiques», a-t-elle résumé alors qu’elle s’élançait dans les derniers kilomètres de son défi.
Dimanche, plusieurs personnes étaient présentes pour l’accueillir à l’arrivée, dont Cody Gillies, l’un de ses guides sur le parcours.
«(Dans ce genre de course), vous passez par des hauts et des bas et, certains jours, vous éprouvez une plus grande fatigue, a-t-il expliqué. Notre plus grande journée, c’était vendredi, lorsque nous avons parcouru 54 km. C’est beaucoup d’efforts, mais c’était pour la bonne cause. C’est vraiment génial d’aider Rhonda à réaliser cette performance. Elle était d’une agréable compagnie et ne cessait de nous divertir.»
«Rhonda est une grande dame et je suis vraiment heureux d’avoir eu l’opportunité de participer à son aventure», a commenté un autre guide, Chris Kirby,qui l’a accompagnée lors de son 12e jour de course sur une distance de 50 km pour rejoindre le parc provincial de Boyne Valley.
Rhonda-Marie Avery est atteinte depuis la naissance d’achromatopsie, une pathologie du système visuel qui ne lui permet de voir seulement qu’à 8 % de la capacité normale des yeux. Mais cette maladie ne l’a pas empêché de pratiquer la course à pied, le cyclisme et la natation.
Bravo à cette sportive hors norme...
Source : le site de 24 H Montréal