Actualités
 
 

jeudi 31 décembre 2015

> Nouveau défi pour Philippe Croizon : objectif Dakar 2017 !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Il s'est fait un nom en traversant la Manche puis en reliant les 5 continents à la nage. Philippe Croizon, quadri-amputé, sort de l'eau pour se lancer un tout autre défi, sur terre ferme : courir le Dakar 2017. Une 1ère mondiale !

"Comme pour la plupart de mes autres défis, 99 % des gens diront que ce n’est pas possible, et pourtant !" Après avoir longtemps bravé les océans, Philippe Croizon change d'élément et s'apprête à se couvrir de sueur et de poussière dans les étendues arides et sauvages du continent sud-américain à l'occasion du Dakar 2017. Son credo : "A chacun de réaliser ses rêves, même les plus fous". Ce sportif de l'extrême, quadri-amputé, compte bien le prouver en prenant le volant d'un Buggy. Son véhicule doit être entièrement modifié et sa boite automatisée pour qu'il puisse le piloter sans bras ni jambe.

Une prouesse unique au monde
Cette incroyable prouesse technique s'ajoute au défi humain, salué par ASO, l'organisateur de l'évènement, qui "encourage" Philippe Croizon à réaliser son rêve de gosse... "Depuis tout petit, j'ai toujours suivi le Paris-Dakar, explique-t-il. Puis l'ouvrier métallo a continué à fantasmer sur cette aventure incroyable devant son poste de télé. Et il y a eu l'accident et, des années plus tard, l'envie de dépasser mes limites. Les sports mécaniques extrêmes, c'est la liberté retrouvée, l'autonomie".

La team Tartarin-Croizon
Comme sur chacun de ses projets les plus fous, le sportif arrive à mobiliser autour de lui. En premier lieu Yves Tartarin, 20 Dakar à son actif, qu’il parvient à convaincre d'un simple coup de fil : "On a certes moins d’un an pour se préparer mais je le sens capable de relever son pari. C’est un homme exceptionnel avec un moral d’acier." La Team Croizon-Tartarin peut également compter sur le soutien d'une solide équipe, composée de 12 personnes. Comme toujours, c'est le partage qui est le moteur de sa démarche : "On ne peut rien réaliser seul, confie le sportif, que l'on soit handicapé ou pas". Philippe Croizon s'apprête à soumettre son corps et son mental à un entraînement drastique : dix mois de préparation physique intensive, d'essais, sur circuit mais aussi dans les dunes, et la participation au rallye du Maroc en guise de test.

Des centaines de chefs d'entreprises dans son "moteur"
Pour relever cette gageure, Philippe veut fédérer autour de lui différents sponsors mais souhaite également donner une ampleur inédite à sa démarche en s'appuyant sur un réseau de chefs d’entreprises. Il espère ainsi réunir dans une même dynamique les « mondes » du sport et de l’entreprise qu'il tente de sensibiliser depuis des années au dépassement de soi et à la cohésion à l'occasion de conférences. Un collectif se mobilise d'ores-et-déjà à ses côtés mais son objectif est ambitieux : convaincre 500 chefs d'entreprises. Un symbole fort pour porter l'audace et s’associer aux valeurs véhiculées par l’aventure Dakar 2017 : la solidarité, le dynamisme, le courage, l’abnégation, l’envie de réussir… Philippe souhaite insuffler cet esprit corporate dans son aventure. Une première mondiale !


 

mardi 8 décembre 2015

> Clément Gass, non-voyant et coureur autonome

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Ce 18 octobre, Clément Gass, 28 ans, vient de courir un trail de 21 km, à Ottrott, en Alsace, en 2 heures et 17 minutes. Un parcours en pleine nature,
jusqu’au sommet du mont Sainte-Odile, avec un dénivelé positif de 700 m.

Le défi n’est a priori pas surhumain, mais Clément Gass, non-voyant de naissance, l’a relevé seul, sans coéquipier. Un exploit sans précédent en France,
selon son entourage.

LE GPS DÉBITE 300 MOTS À LA MINUTE

L’histoire de cette aventure hors norme commence en avril, lorsque le jeune Alsacien découvre une application GPS – Navi’Rando – destinée aux non-voyants,
développée par l’université de Strasbourg. Les scientifiques cherchent alors des testeurs. Il s’inscrit. Sportif accompli, habitué à courir avec un accompagnateur,
Clément Gass rêve de tenter l’aventure seul. Grâce à cet outil, il découvre une « sensation de liberté et d’indépendance ». Il peut marcher et même courir
seul, sans assistance humaine.

« Le GPS débite 300 mots à la minute pour décrire le parcours, ce qui me permet d’anticiper, explique-t-il d’une voix posée. Il faut une oreille exercée
pour arriver à suivre, mais j’ai l’habitude d’utiliser la synthèse vocale au quotidien, aussi bien dans mon travail que pour faire les courses sur Internet. »

Statisticien à l’Insee, à Strasbourg, Clément Gass, comme beaucoup de non-voyants, a pu suivre des études et exercer un métier grâce à une technologie
de plus en plus adaptée à son handicap.

Extrait du journal « La Croix » décembre 2015


En savoir plus : www.la-croix.com/Actualite/France/Clement-Gass-non-voyant-et-coureur-autonome-2015-12-02-1387676
 

mardi 1 décembre 2015

> Vanessa, brillante alpiniste n'a pas de petit projet.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Vanessa François, âgée de 43 ans est devenue paraplégique il y a 5 ans. Un bloc de glace l'a plaqué contre la paroi la privant de ses jambes.
Depuis, Vanessa n'a eu de cesse que de retrouver les sommets à la force de ses bras. Cette belge force l'admiration quand elle décide récemment de gravir le Capucin (3800 m).

N’hésitez pas à regarder le reportage de TF1 et de vous rendre sur son site pour acheter son DVD, un joli cadeau de Noël !
http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2015/tetraplegique-elle-gravit-les-plus-hauts-sommets-du-monde-8690745.html

TF1, le 20 h du 30.11.2015

Site de Vanessa François :
http://www.vanessafrancois.com/?p=1769


En savoir plus : http://www.vanessafrancois.com/?p=1769