Actualités
 
 

jeudi 20 juillet 2017

> Nicolas Linder, malvoyant, se lance dans une traversée de l'Alsace Par Aude Raso, France Bleu Alsace

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Grâce à un GPS adapté aux déficients visuels, Nicolas Linder va parcourir 200 km entre le 21 et le 29 juillet, de Wissembourg à Sewen.
Il partira vendredi 21 juillet au petit matin. Nicolas Linder, malvoyant, se lance dans une traversée de l'Alsace à pied et en moins de dix jours. De Wissembourg à Sewen, près de Masevaux, ce sont pas moins de 200 kilomètres qui se dressent sur sa route. Son allié ? Un GPS, adapté aux déficients visuels. "C'est un GPS entièrement vocal", explique l'Alsacien, qui a déjà parcouru le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ou encore marché sur le lac Baïkal, en Sibérie.

Redonner confiance, malgré le handicap
Quand on l'interroge sur sa performance, Nicolas Linder répond qu'il ne se voit "pas du tout comme un champion, bien au contraire". "Ce GPS, je l'utilise depuis trois ans. Il m'a permis de regagner confiance en moi, préfère-t-il souligner. Avant, je restais beaucoup enfermé chez moi. S'orienter, c'était trop compliqué. Il faut savoir que seuls 5% des déficients visuels sortent de chez eux de façon autonome."

Ce GPS m'a changé la vie. Maintenant, je veux montrer que, malgré le handicap, on peut faire beaucoup de choses.
"Je suis bien conscient que tout le monde ne fera pas des trails de 50 km ou des traversées de l'Alsace. Mais j'espère que de plus en plus de malvoyants se tourneront vers ce type d'outils", conclut Nicolas Linder.


 

vendredi 7 juillet 2017

> Expédition polaire

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Depuis le 19 juin, Frank Bruno a pris part à son expédition Kiffaanngissuesq (homme libre en Groenlandais). Accompagné de sa compagne Karin, ils ont «kayaké» ensemble jusqu’au 29 juin, date à laquelle elle est rentrée en Corse.

Depuis, c’est la solitude qui l’accompagne dans ce périple polaire seul et sans assistance. Toujours vers le nord il progresse, la neige, la glace sont ses compagnons de galère. Chaque soir, il rédige un journal de bord ainsi qu’une photo qu’il vous transmet par connexion satellite.

En plus de toutes les difficultés rencontrées en expédition polaire, sa jambe en moins est un exercice en plus à surmonter. Et si notre différence était une force, serait son leitmotiv.

Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin…


En savoir plus : www.boutdevie.org/categorie/blog-frank-bruno