Actualités
 
 

samedi 3 juin 2017

> L’association « Bout de Vie » revient d’une magnifique expédition polaire.

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Elisa, Maxence, Ange-Paul et Rémi ont eu le bonheur de partager la vie de chasseurs groenlandais sur la côte nord-ouest en baie de Disko.

Extrait du journal de bord de l’expédition.
… Voyager ce n’est pas changer de pays mais de monde, et ici c’est carrément une autre planète. Ici les Hommes pourraient sembler froids et inabordables mais pourtant c’est le contraire. Je pense qu’ils nous prennent pour de vrais handicapés, non pas ceux à qui il manque un bout mais aux civilisations du sud qui ne font que gémir. Aux pays de l’abondance leurs habitants pleurnichent, ici ils vivent,
c’est tout …

Sur ce lien la totalité du journal de bord : http://www.boutdevie.org/categorie/les-aventures/avannaanut/journal-de-bord-avannaanut/


 

vendredi 12 mai 2017

> France, Crolles, en Isère, accueillera le premier grand prix de kart pour aveugles et malvoyants.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Le circuit de karting de Crolles en Isère accueillera le 23 juin 2017 le premier grand prix réservé aux aveugles et aux malvoyants. Les pilotes seront accompagnés d'un co-pilote "valide" pour une compétition en toute sécurité.
Les organisateurs, l'Association sportive du Commissariat à l'énergie atomique et ST Microelectronics, parlent d'une "première mondiale". Le vendredi 23 juin 2017, ils organisent le premier grand prix de kart pour aveugles et malvoyants.
La compétition aura lieu le vendredi 23 juin 2017 entre 18:00 et 20:00 sur le circuit de Crolles en Isère.
Malvoyants ou aveugles, les pilotes seront au volant d'un véhicule bi-place. A leur côté, un co-pilote dit "valide", autrement dit sans problème de vue, qui pourra reprendre les commandes en cas de problème. Les organisateurs promettent ainsi une sécurité optimale.
Des tests sur piste seront effectués dès 9:00 le matin et le départ de la course sera donné à 19:00.
source :
france3-regions.francetvinfo.fr


 

dimanche 2 avril 2017

> Un pilote aveugle pose un avion sans aide extérieure

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Pour Thomas Baudin (SyNext) qui a mis au point le système d’aide Soundflyer, il s’agit d’une « première mondiale ». Président d’aéroclub et entrepreneur, il est surtout partenaire des « Mirauds Volants », l’association de pilotes d’avion aveugles basée à Toulouse. Avec les membres, il a développé un système d’aide au pilotage afin de rendre le pilote aveugle le plus autonome possible. Le dispositif a été testé lors d’un vol complet sans que l’instructeur de sécurité n’ait quelque information à transmettre au pilote aveugle.
Le pilote équipé du Soundflyer, fixé sur sa jambe, aux commandes d'un Robin DR400.
© SyNext

Pour la première fois un pilote aveugle a posé un avion sans l’aide du pilote de sécurité installé à ses côtés. Ce pilote, membre de l’Association Européenne des Pilotes Handicapés Visuels « Les Mirauds Volants »a réalisé un vol intégral, du décollage à l’atterrissage, sans intervention de la part d’une tierce personne, grâce à un système développé en partenariat avec l’entreprise SyNext.

Aérobuzz


En savoir plus :
 

lundi 20 mars 2017

> Belgique, le circuit de Formule 1 accueille des pilotes d'un genre particulier.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Dans l'Est de la Belgique, le mercredi 15.03 dernier, la direction du circuit de Spa - Francorchamp mettait ses infrastructures gracieusement à disposition pour l'association "Les non voyants et leurs drôles de machines".
L'auto-école BARA, partenaire de l'association, venue avec 3 voitures écoles et plusieurs de ses moniteurs, ainsi que l'auto-école "Yanic" venue tout spécialement de Vienne (France) avec sa Mégane RS de 265 CV ont permis à une douzaine de déficients visuels de rouler a des vitesses impressionnantes. Les meilleurs d'entre eux se promenaient à près de 170 km/h sur le toboggan des Ardennes aux sons des instructions de ces copilotes d'un jour.
Au sortir des véhicules, des sourires, de la joie, et beaucoup d'émotion pour ces personnes en situation de handicap visuel pour cette manifique journée merveilleusement ensoleillée .
L'association "Les non voyants et leurs drôles de machines" tient à remercier la direction du circuit, les auto-écoles BARA et "Yanic", ainsi que tous les bénévoles venus pour certains de très loin afin que cette journée soit une vraie réussite.
Pour 2018, le rendez vous est d'ores et déjà pris pour une huitième édition, selon le souhait de la nouvelle directrice Nathalie Maillet.


En savoir plus :
 

mercredi 15 février 2017

> Vitrolles, ce samedi un boxeur mal voyant affronte un champion du monde mi lourd.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Le marseillais Nacer Zorgani tient sa revanche ce samedi lors du Gala à Vitrolles en affrontant à nouveau l’ancien champion du monde des mi-lourds WBA, Méhdi Sahnoune.

Espérant que le marseillais, déficient visuel et ambassadeur de Handicap International verra une issue plus favorable cette fois.


 

jeudi 9 février 2017

> Le Dauphin Corse sur les traces du Conte Monte Cristo .

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

A l’automne prochain si la météo le permet, Thierry Corbalan, amputé des 2 bras, tentera de repousser ses limites.

Le 30 septembre 2012, on se souvient que Thierry Corbalan avait réussi la traversée entre l’ile d’Elbe et Bastia, un peu plus de 60 Kms en 15 h 50.

Tout en ondulant, et à la Force de son monopalme, le Dauphin Corse ralliera l’ile de Monte Cristo à Bastia cette fois, sois une distance de 80 Kms qu’il aimerait effectuer en un peu moins de 24 heures selon les courants.

En attendant, cet été en guise d’entrainement Thierry fera le tour du Lac du Bourget à Aix les bains, soit près de 35 Kms.

Bon courage cher ami….

L’équipe eHWR.


 

lundi 16 janvier 2017

> Philippe Croizon a bouclé son Dakar, un véritable exploit !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Sur cette édition du Dakar 2017, le pilote quadri-amputé a vécu l'enfer mais n'a jamais renoncé. Avec son copilote Cédric Duplé, il finit 49ème du classement général...
Philippe Croizon a relevé son incroyable défi. Il a terminé samedi 14 janvier 2017 le Dakar à la 49e position au classement général, sur 58 équipes encore en lice dans la catégorie auto. Connu pour avoir traversé la Manche à la nage en 2010, le Français quadri-amputé conduisait un buggy à l'aide d'un joystick hydraulique activé avec son bras droit. Ce qu'il vient d'accomplir, avec le soutien précieux de son copilote, Cédric Duplé, et de tout le team Croizon-Tartarin est un véritable exploit. Le binôme Tartarin-Duplé (le frère de Cédric) prend la 47ème place.

Si Philippe finit à plus de cinquante-deux heures derrière le vainqueur de la course Stéphane Peterhansel, il a « appris ce qu'était le Dakar, des galères tout le temps, mettait-il en avant lors de la journée de repos, le 8 janvier. Combien de fois j'ai craqué, j'ai pleuré, j'ai hurlé. Et on se calme, on se ressaisit, on réfléchit et on repart ».

« C'est dur, c'est fatigant mais je prends du plaisir, expliquait-il. En termes de pilotage, je prends mon pied car j'ai vraiment mon bolide en main. » Quelques jours plus tard, le voici à l'arrivée.


 

dimanche 1 janvier 2017

> BONNE ANNÉE 2017

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2017 empreinte d’exploits et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement vôtre! »


 

mardi 20 décembre 2016

> Image de l’année:

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Juillet 2016, en Norvège, lors des Championnats d’Europe « Handi-Nautique »,
Delphine Le Sausse, paraplégique, décroche les médailles d’or en « Slaloms et figures ».

Sur le podium, une maman fière de tendre sa fille, Rose, âgée seulement de huit mois pour recevoir sa médaille…

Tout un symbole pour les générations futures.


 

mardi 15 novembre 2016

> Unijambiste, il court un marathon en Afghanistan

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Au nom de la liberté, Charlie Lewis, un Londonien amputé d’une jambe à sa demande en 2014 a participé à son premier marathon… en Afghanistan. Il court le monde dans les pays privés de liberté pour dire à quel point il se sent vivant !

Après dix ans et 60 opérations consécutives à un grave accident de ski, Charlie Lewis a considéré que l'amputation de sa jambe était la "seule solution" pour remarcher et surtout recommencer à courir. Le 4 novembre 2016, ce Londonien de 31 ans s'est aligné au départ du marathon de Bamiyan, dans le centre de l'Afghanistan.

Sa façon d’explorer le monde
"Courir, c'est devenu ma façon d'explorer le monde" explique-t-il les yeux illuminés par le paysage qu'il découvre, falaises roses creusées de grottes et leurs deux niches, béantes et vides, qui abritaient les Bouddhas géants pulvérisés par les Talibans en 2001. "Jouer les touristes n'a aucun intérêt pour moi, mais venir ici dans un pays qui compte tellement d'amputés dus à la guerre c'est une bonne façon de voyager". Parmi les Afghans, notamment les jeunes femmes qui s'alignent au départ,
défiant les préjugés de leur culture, il réalise que chacun court après son rêve en trottant 42 km durant, entre 2 500 et 3 000 mètres d'altitude, dans un des rares havres de paix d'un pays, l'Afghanistan, toujours en proie aux violences et aux combats.

Courir, c’est la liberté
"C'est formidable d'entendre toutes ces histoires, chacun avec une bonne raison. Courir, c'est la liberté. Pour moi c'est clair, mais aussi j'en suis sûr pour des tas de gens ici, surtout les filles", lâche-t-il sur le parcours. "Pour moi, amputé privé de sa jambe (droite), c'est une bonne raison de sortir de chez soi et de se remuer. Tant que vous n'avez pas été privé de quelque chose, vous ne savez pas à quel point c'était précieux". A 29 ans en 2014, après dix ans sans sport, le jeune homme a refusé une nouvelle intervention et réclamé qu'on lui coupe la jambe à mi-tibia : de reconstruction en intervention depuis ses 19 ans, "J'étais désespéré de recourir un jour", avoue-t-il. Stupeur des chirurgiens, choc chez les proches qui respectent cependant sa décision. "Il ne faut pas consulter trop de monde car chacun vous dit ce qu'il ferait pour lui-même. Le mieux c'est de garder ça pour vous", pense-t-il.

Me sentir vivant
Depuis dix-huit mois, avec sa prothèse en forme de lame, Charlie Lewis a repris la course et s'est offert le semi-marathon à Pyongyang, en Corée du Nord - "un pays privé de liberté" pour lui qui a retrouvé la sienne, fait-il valoir. Bamiyan était son premier marathon. Il avait terriblement peur de ne pas finir. "Je sais qu'après 20 km, à cause du choc de la prothèse sous le genou, je vais avoir mal alors j'emporte des antidouleurs avec moi et je m'arrêterai un peu". Charlie a finalement terminé second sur une centaine de concurrents. La prochaine épreuve, espère-t-il, car il lui faut trouver des sponsors, sera le marathon de Bagdad au printemps. Il espère d'ici 2018 passer sous les trois heures de temps. "Mais il me faut une lame spéciale pour y parvenir". Et elle coûte cher. "Courir, pour moi, c'est se sentir vivant", conclut-il.

Par Anne Chaon AFP

© Compte Instagram de Charlie Lewis

Source Handicap.fr


 

lundi 26 septembre 2016

> Après le sel, le sable ...Philippe Croizon prépare son "DaKar"....

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Déjà auteur d'une traversée de la Manche, Philippe Croizon, ce quadri amputés nous donne de ses nouvelles à quelques semaines du "Dakar".... Afin de se préparer au mieux pour ce périple, après une tentative à la Baja Aragon en Espagne, cette fois il s'aligne sur le rallye du Maroc du 01 au 07.10.2016...
"nous sommes à J -5 du rallye du Maroc, j'ai déjà préparé ma pelle et mon seau." Sourire !
Merci à tous pour vos encouragements.
Ph. Croizon

Vidéo France 3 :


En savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=uOz5Q8ua6Og&feature=youtu.be
 

mardi 20 septembre 2016

> Aveugle, il est l’un des photographes des Jeux Paralympiques de Rio

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

…A l'égal d'un reporter professionnel, Joao Maia prend sur le vif de superbes photos des Jeux Paralympiques de Rio de Janeiro. Sauf que lui est aveugle.
"Je n'ai pas besoin de voir pour prendre des photos, j'ai les yeux du cœur", assure ce Brésilien.
A le voir à l'œuvre au Stade Olympique de Rio, on pourrait se demander s'il est vraiment aveugle, ou si effectivement l'essentiel est invisible pour les yeux, comme l'écrivait Saint-Exupery dans le Petit Prince.
Ce vendredi, il suit à travers son objectif le saut en longueur qui offrira à la Française Marie-Amélie Le Fur la médaille d'or et le record du monde.
L'arc décrit dans les airs par l'athlète, l'expression de son visage au
moment où elle retombe, les grains de sable giclant sous l'impact: les images sont saisissantes.
Joao a 41 ans et vit aujourd'hui d'une pension d'invalidité. Il était postier à São Paulo quand il a contracté, à 28 ans, une inflammation de l'uvée.
En un an la lumière s'est éteinte. Même si, de très près, il perçoit encore certaines formes et couleurs.

- A l'oreille -

Il a alors appris à se déplacer avec une canne, a suivi quelques cours de braille. Mais surtout, il s'est mis à rêver de photographie.
"La photographie, c'est la sensibilité. Je trouve ça merveilleux de pouvoir montrer le monde comme je le 'vois', comme je le sens".
L'appareil dans une main, la canne dans l'autre, il gravit les escaliers de la tribune des photographes et prend position.
C'est le premier événement sportif de cette envergure qu'il couvre.
Auparavant, il n'avait suivi que des épreuves-test en vue des JO, des compétitions locales, avec un public très réduit.
Parfait pour lui qui travaille surtout à l'oreille. Sauf qu'aujourd'hui, c'est différent.
Il tente d'abord de photographier les courses de sprint. Mais la ligne de départ était très loin.
"Quand je suis près, je perçois jusqu'aux battements de cœur des athlètes, leurs pas, battements de mains, et je suis prêt à déclencher", explique-t-il.
Mais "entre le bruit du public et la distance, ce n'est pas facile".
Joao a débuté avec un appareil automatique traditionnel. Aujourd'hui, il utilise un téléphone cellulaire de dernière génération, qui l'avertit quand la lumière est bonne, la photo nette.
Il est accompagné par Ricardo Rojas et Leonardo Eroico, deux animateurs du projet "Superaçao-2016 (Dépassement-2016), auquel participe un autre photographe handicapé, en fauteuil roulant.
Rojas est le fondateur de Mobgrafia, un mouvement culturel consacré à l'art visuel avec smartphone.
Sans ces deux accompagnateurs, "je ne pourrais rien faire, explique Joao, dont le compte Instagram (@joaomaiafotografo) est suivi par 1.800 personnes. "Ils m'aident pour l'édition des photos que je ne peux pas faire, ils postent les images sur les réseaux sociaux. Ils sont mes yeux". Pas très satisfait de ses premières prises de vue sur le 100 m, Joao se rabat sur le saut en longueur.
Le bac à sable où atterrissent les athlètes est tout proche.
"Ici c'est bien. Ils sont en train de ratisser le sable, n'est-ce pas? Je l'entends parfaitement. Le zoom est bien réglé? Montre-moi où est la planche de saut... OK... avertis-moi quand il saute pour que je sois prêt", demande-t-il à l'un de ses anges gardiens.

- 'La part d'intimité' -

Fermement appuyé contre un muret, il commence à mitrailler des images dignes de couvertures de magazines sportifs.
On y voit par exemple la Française Le Fur célébrant sa victoire, enroulée dans un drapeau français dont ne ressort que sa prothèse, la Néerlandaise Marlene van Gansewinkel assise en train de bavarder avec la Britannique Stef Reid, en attendant la fin de l'épreuve.
"Il ne s'agit pas simplement des saisir l'action, ces photos montrent la part d'intimité", explique-t-il.
Joao pense qu'il est le seul photographe aveugle spécialisé en sport. Il connaît bien le monde de l'athlétisme car il a lui-même tenté de se lancer dans une carrière d'athlète paralympique.
"Je n'ai pas pu intégrer l'équipe, le niveau est trop élevé. Mais le sport est tout pour moi et aujourd'hui, je le suis avec mon appareil", se console-t-il.
Le prochain défi? "Apprendre l'anglais. Nous allons à Tokyo, au moins en rêve"...

Article de l’AFP


 

dimanche 11 septembre 2016

> Pari réussi pour Jean Claude Planque….

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Incroyable challenge que s’était fixé Jean-Claude Planque, 49 ans, atteint d’agénésie des mains et unijambiste.

Dans le Sud de la France, au volant de sa Porsche 911 Turbo S, à plusieurs reprises il dépassait les 300 Km/h sur la piste de la Base Aérienne d’Istres.

Lors du dernier run, il fixait définitivement le record à 309 Km/h que constatait l’huissier de justice Philippe de Marans sur le cinémomètre de la Gendarmerie de la BA 125 sous les yeux ébahis du commandant de Base, le Colonel Rougier.

Jean-Claude nous déclarait être très heureux d’y être arrivé, tout en mentionnant que, lors du dernier run, il encourageait son auto lui demandant de donner son maximum …

Le site « ehandicapworldrecords.org, est heureux d’homologuer ce nouveau record, et espère retrouver Jean Claude pour une prochaine aventure.

Photo de B & JM Salmon.


En savoir plus :
 

vendredi 9 septembre 2016

> Un trail de 54 kms pour un non-voyant seul !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

… Ce dimanche 4 septembre, Clément Gass
a réalisé un nouvel exploit.
Ce coureur alsacien non-voyant de 28 ans a réalisé une réelle prouesse, en parcourant les 54 kms ainsi que les 2.020 mètres de dénivelé positif du trail du Haut-Koenigsbourg,
une course en milieu naturel, en autonomie complète, avec son GPS….

Bravo Clément !


En savoir plus :
 

lundi 5 septembre 2016

> Canada, 5 ème édition pour cette course à l’aveugle …

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

C’est avec fébrilité que Mira Atlantique lance sa cinquième édition de la Course de voitures avec aveugles au volant, qui aura lieu le samedi 17 septembre à 14h au Centre for Speed à Grand-Barachois. Les personnes non-voyantes seront accompagnées de copilotes de différents milieux professionnels. Ces copilotes ne pourront toucher au volant et devront diriger la personne aveugle que par des indications verbales seulement. Des personnes malvoyantes de différentes régions du Nouveau-Brunswick participeront à la course.

Le moniteur acadien,du 01.09.2016


 

samedi 3 septembre 2016

> Atteint d'une agénésie, il défie son handicap !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Le pilote, Jean-Claude PLANQUE, 49 ans, marié, 3 enfants. Docteur en droit,
Maître de conférences en droit privé à l'Université de Lille. Atteint d'une
agénésie des membres supérieurs (pas de mains) et de la jambe droite (qui
s'arrete au dessus du genou), va tenter un record de vitesse sur la Base Aérienne de Istres (13) dans le sud de la France au volant d’une Porsche 911 Turbo S le dimanche 11 septembre prochain. Le huissier de Justice : Maître Philippe de Marans officiera avec les compétences de Savoie Chronomètrage.


 

samedi 13 août 2016

> Des réfugiés aux Jeux Paralympiques 2016.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Une équipe de réfugiés handicapés (IPA) défilera sous la bannière du Comité international paralympique, du 7 au 18 septembre 2016, a annoncé le Comité international paralympique, comme l'ont fait les sportifs réfugiés valides derrière le drapeau olympique lors de la cérémonie d'ouverture au Maracana. Pour les cérémonies officielles, telles que la remise des médailles, c'est l'hymne paralympique qui sera joué.


 

mercredi 10 août 2016

> Amputé des 4 membres, il réussit l'ascension du Cervin

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

A 47 ans, le 4 août 2016, l'Ecossais Jamie Andrew, amputé des jambes et des mains, a réussi l'ascension du Cervin. Un défi à 4 478 mètres pour lequel il s'est entraîné pendant 5 ans.

Par L'AFP pour Handicap.fr, le 10-08-2016
Réagissez à cet article !
L'Ecossais Jamie Andrew, amputé des jambes en dessous des genoux et des mains en dessous des coudes, a réussi le 4 août 2016 l'ascension du Cervin, montagne mythique des Alpes suisses, culminant
à 4 478 mètres. "Il est vraiment possible de tout réaliser", a déclaré à l'AFP l'alpiniste qui, équipé de prothèses et accompagné de deux guides, a mis 6 heures pour l'ascension, et 6h30 pour redescendre, soit 5 heures de plus que le temps moyen.
Amputé il y a 17 ans
Jamie Andrew, qui a fêté son 47ème anniversaire la veille de son exploit, a reconnu ne pas pouvoir prouver qu'il est le premier amputé des 4 membres à réaliser cet exploit. "Mais je le suis", a-t-il assuré. "C'est fantastique", a-t-il encore lancé, ajoutant: "J'espère que cela montre qu'on peut dépasser ses rêves, mais il ne faut pas pour autant se mettre en danger, seulement avancer sur le plan mental, physique et émotionnel". Jamie Andrew a été amputé après un accident, il y a 17 ans, dans les Alpes françaises. Son compagnon d'escalade, lui, y a laissé la vie. L'Ecossais a néanmoins continué à vouloir grimper. "Mais je n'aurais jamais rêvé pouvoir escalader le Cervin, mon premier but était les collines d'Ecosse", raconte-t-il.
Sûrement d'autres défis
L'homme, marié et père de 3 enfants, a réalisé l'ascension du Kilimandjaro (5 895 mètres) en 2004, et quelques sommets alpins. Il s'est entraîné pour le Cervin pendant cinq ans. En 2014, il avait presque réussi, mais a dû renoncer à 250 mètres du sommet. "Le Cervin est vraiment la montagne la plus difficile" qu'il a escaladée, a-t-il dit. Le mont Cervin, en forme de pyramide reconnaissable au premier coup d'oeil, est situé au-dessus de la station de Zermatt (canton du Valais), proche de la frontière italienne. La suite ? "Je veux faire une pause, avant d'y penser, mais il y aura sûrement d'autres défis", assure Jamie Andrew.
© Profil Facebook Jamie Andrew


 

mardi 2 août 2016

> Rallye - Raid, le quadri - amputé, Philippe Croizon sur le Rallye d'Espagne.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Philippe Croizon relève le défi du rallye Baja-Aragon. Conforté par son équipe, son mental et la qualité des aménagements qui lui permettent de conduire son buggy en toute autonomie, il poursuit son entraînement en vue du Dakar 2017...

La Baja Aragon, en Espagne, est l'un des must du rallye d'endurance, une course internationale parmi les plus éprouvantes. Philippe Croizon, sportif de l'extrême quadri-amputé, et son team ont réalisé un chrono très honorable, se classant 7ème dans la catégorie open sur les 10 concurrents qui ont franchi la ligne d'arrivée (ils étaient 15 au départ). La course s'est tenue du 22 au 24 juillet 2016. Epreuve du championnat du monde des Rallyes – Raids de la FIA (Fédération internationale automobile), elle réunit tous les grands noms de la discipline, étape incontournable pour ceux qui préparent le Dakar : Nani Roma, Carlos Sainz, Mikko Hirvonen... Sans oublier Nasser Al Attiyah, vainqueur de cette édition.

Confiance en crescendo
La Baja, ce sont 600 km en trois étapes. L'équivalent d'une "journée" de Dakar. "Sur les prologue de 9 km, le premier jour, j'avoue que je ne n'étais pas super à l'aise dans mes baskets, confie Philippe Croizon. Beaucoup de pression car j'ai pris conscience que je m'engageais dans un énorme challenge et que je me frottais aux meilleurs." A l'issue de cette première épreuve, il occupe en effet le bas du classement. Le lendemain, il lui faut donc monter d'un cran : deux parcours de 200 km chacun. "Ça allait déjà mieux mais je n'étais pas encore au top de mes capacités, poursuit-il. J'avais du mal à mettre les gaz dans la ligne droite pour pousser jusqu'à 160 km/h." Le terrain, montagneux et aride, n'autorise aucune hésitation : de la terre, du sable et des pierres, surtout des pierres. Et puis la chaleur suffocante laisse présager l'une des contraintes majeures sur le Dakar...

Des aménagements inédits
Le parcours s'avère très technique. Sur certains passages, le danger est de niveau 3, le max ! Une piste juste assez large pour laisser passer un buggy et, en contrebas, le ravin. Pas de droit à l'erreur. "Je me suis fait quelques frayeurs mais c'est le métier qui rentre, confie le pilote..." L'occasion de tester ses adaptations inédites : le siège moulé qui maintient ses jambes et surtout le mini-manche, actionné par son bras droit, qui centralise toutes les commandes de direction, accélération et freinage. Le passage des vitesses, le klaxon et les phares, indispensables pour les épreuves de nuit, sont, quant à eux, actionnés grâce à un joystick par le coude gauche. "Tout était parfaitement opérationnel. Les ingénieurs ont vraiment fait un boulot énorme, se félicite Philippe. "

Priorité à l'équipe
Philippe Croizon doit attendre le troisième jour pour prendre ses marques. "J'ai vraiment senti que j'avais apprivoisé mon buggy et me suis lâché, conforté par la présence de mon co-pilote, Cédric Duplé. Il sait enquiller et m'a appris à aller à fond. Dépasser mes limites, je l'ai déjà fait, sur mes traversées à la nage. Mais, en course auto, pas question de prendre le moindre risque car je ne suis pas seul ! Priorité à l'équipe." L'esprit d'équipe c'est aussi accepter de perdre des places au classement pour aider un concurrent qui a fait une sortie de route. Philippe gagne en confiance et améliore son temps de 12 minutes sur le même circuit que la veille.

Rencontre avec Nasser Al Attiyah
Au micro, le speaker encourage les performances de ce concurrent pour le moins "atypique". Le Qatari Nasser Al Attiyah, deux fois vainqueur du Dakar, notamment en 2015, prend le temps de venir à sa rencontre, intrigué par ce prototype qui permet à un pilote quadri amputé de conduire en totale autonomie. Il confie suivre Philippe sur les réseaux sociaux.

Prochaine étape : rallye du Maroc
Prochaine étape les 30 et 31 juillet sur le circuit Pau-Orthez, épreuve du championnat de France. Rouler, rouler, rouler, pas pour le palmarès mais pour gagner en expérience. Avant de renouer avec les challenges ultra sur le circuit du Maroc en octobre. L'antichambre du Dakar, une répétition générale, avec l'ensemble de l'équipe et notamment Yves Tartarin, 18 Dakar à son actif, qui accompagne Philippe dans cette aventure. Autre pays, autre décor, autre cadence avec, en ligne mire, le grand départ à Asunción (capitale du Paraguay) le 2 janvier 2017 !

handicap.fr


 

mercredi 13 juillet 2016

> Sous les vents de Neptune

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Dans le Sud de la France, sur le quai en face de l’ile de Porquerolles, Sébastien Ranucci, paraplégique embarque pour un challenge peu commun.

En compagnie du champion du monde d'apnée, Sébastien a décidé de réaliser un rêve qui lui permettra d’oublier pour quelques minutes son fauteuil.

Sous un ciel bleu, un soleil radieux, une Méditerranée turquoise, à 18 mètres de profondeur en apnée statique, Sébastien atteindra son objectif par trois fois.

Nous vous invitons à visionner le reportage de TF1 du 20 heures du lundi 11.07.2016.
http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2016/var-la-plongee-en-apnee-un-defi-pour-oublier-un-handicap-8765406.html


 

samedi 25 juin 2016

> Frédéric Sausset réussit son pari !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Quadri – amputés, Frédéric Sausset vient de réussir son incroyable challenge.

Une première mondiale, les organisateurs des 24 heures du Mans, ont accueilli le 18 et 19 juin dernier l’équipage surréaliste de Frédéric Sausset. « Un rêve pour moi fan de sport auto que de participer à la plus belle course d’endurance au monde en tant que personne handicapée».

Son objectif n’était pas de triompher, mais bien de ralier l’arrivée.

Ce dimanche 19 juin, à 15 heures, au volant de sa Morgan numéro 56 à moteur Nissan, Frédéric émut de son périple passait sous le drapeau à damier.

Chapeau l’artiste, encore une date qui marquera l’histoire du sport automobile.

N’hésitez pas à visionner l’excellent reportage de France 2.


En savoir plus :
 

dimanche 12 juin 2016

> La course des 24 heures de Champigneulles (54) a-t-elle été une réussite pour nos athlètes déficients visuels de l’Ultra-Fond ?

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

C'est ce matin vers 11 heures que les organisateurs de l’Ultra-Fond de Champigneulles (54) annonçaient la fin de l’épreuve en faisant retentir un coup de pétard.

Cette première édition a tenu toutes ses promesses. En effet, les valides parcouraient 214 Kms pour les hommes pendant que les dames, pour la meilleure, inscrivaient au tableau un peu plus de 182 Kms.

Revenons à nos athlètes privés de la vue. Odile Hochard, déjà détentrice de la meilleure performance mondiale avec un peu plus de169 Kms, prenait part à la manifestation.

Vers 11 heures, au terme de l’événement, elle repoussait son record après un départ dantesque à un peu plus de 172 Kms. Pendant ce temps le dijonnais Jean Claude Perronnet, gêné lui aussi par les trombes d’eau au départ de la course, parcourait lors de ces 24 heures, un peu plus de 160 Kms.

Saluons la nouvelle performance mondiale de notre amie Odile Hochard, et félicitons Jean Claude pour cette distance parcourue !

La prochaine édition de Champigneulles aura lieu en 2018, espérons que nos amis Odile et Jean Claude seront à nouveau au départ pour améliorer leurs performances personnelles.


 

mercredi 8 juin 2016

> Une aventure qui s’achève, mais est ce vraiment un échec pour cette joueuse paraplégique de tennis?

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Emilie Chéné nous explique ce challenge à travers l’extrait de son courrier de remerciements.

Bonjour à tous,
Le verdict est tombé : je ne participerai pas aux jeux paralympiques de Rio en septembre prochain car je n'ai pu me classer parmi les 22 meilleures joueuses mondiales.
L'objectif n'est pas atteint mais à première vue seulement car l'objectif était ailleurs. C'est finalement cela que l'aventure m'a appris.
Ce n'est pas le but qui compte mais le chemin parcouru pour essayer de l'atteindre.
Ce parcours sportif m'a fait rencontrer des gens exceptionnels qui m'ont accompagnée, chacun avec ses moyens, selon ses envies et ses possibilités. C'est grâce à vous que cette aventure a été riche et si passionnante à vivre.
A travers ces mots, j'avais envie de vous dire merci. Cela me parait dérisoire d’utiliser un si petit mot pour vous exprimer tout ce que je ressens : reconnaissance, gratitude, enthousiasme mais il est concis et précis alors MERCI.
Aujourd'hui, je regarde devant avec plein de projets en tête, ce qui est certain c'est que cette aventure humaine m'accompagnera d'une façon ou d'une autre dans ce que j'entreprendrai et ça c'est une richesse inégalable.
Je vous espère tous en bonne forme où que vous vous trouviez. Je vous souhaite de vous surpasser dans vos défis personnels et/ou professionnels d’en ressortir plus grand quel que soit le résultat car comme l’a dit Winston Churchill : « Le succès, c'est aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme."
Encore merci !
Emilie


 

vendredi 27 mai 2016

> Courir dans le noir …

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

En 2008, Jean Claude Perronnet établissait le record mondial de distance en salle sur 24 heures. En effet, à Dijon, il parcourait la distance de 181 Kms sur tapis. A ce jour il détient toujours cette performance .

Le 11 juin prochain, Jean Claude, déficient visuel, a décidé de parcourir la plus longue distance en 24 heures lors de l’épreuve de Champigneulles (54).

Celle-ci se déroulera en extérieur, et pour ce faire, il sera accompagné d’un ou plusieurs guides.

Gageons que notre ami Jean Claude réalisera encore une nouvelle prouesse. Présente sur cette même manifestation, son amie Odile Hochard, elle aussi dans le noir, essaiera d’améliorer sa dernière performance mondiale de distance sur la même durée, à savoir 169 Kms….

Un challenge de taille en perspective.


 

lundi 9 mai 2016

> La fureur de vivre.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Une première mondiale. Amputé des 4 membres, Frédéric Sausset âgé de 47 ans est en passe de réaliser son rêve, à savoir "Piloter aux 24 heures du Mans".
Depuis plusieurs années, Frédéric s'entraîne sans relâche. L'ACO, organisateur des 24 heures accueillera ce sportif différent pour l'édition 2016 de la plus belle course d'endurance au monde.
Au volant d'une Morgan à moteur Nissan, du Team Oak Racing, Frédéric Sausset et ses co-équipiers porteront le numéro 56, au sein de la catégorie LMP2 à plus de 320 km/h en vitesse de pointe.
N'hésitez pas à visionner le reportage du magazine 7 à 8 du 1er Mai dernier :
"7 à 8, un hebdo by TF1"


En savoir plus : lci.tf1.fr/sept-a-huit/videos/la-fureur-de-vivre-8738013.html
 

mardi 19 avril 2016

> Traverser la Manche en Kayak quand on est non voyant , pas simple !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Yoann et Yannick franchiront en kayak, les 185 kilomètres qui séparent Portsmouth (Angleterre) au port de Deauville-Trouville (Calvados) durant la Solitaire
du Figaro.

Yannick Gerny est non-voyant. Ce qui ne l’empêche pas d’être un adepte des challenges hors normes. Avec son ami Yoann Deschemaeker, gérant de Concept Sport
Emotion qui propose l’activité de kayak sur la plage de Trouville-sur-Mer (Calvados), il projette de traverser la Manche dans sa plus grande largeur, en
kayak 2 places. La durée estimée de ce challenge est de 30 heures soit une vitesse moyenne de 6,1 km/heure, avec une navigation de jour comme de nuit.

La traversée est prévue entre le 11 et 16.06 prochain.

Une tentative de record ?
Tous nos vœux les accompagnent .

L’équipe « eHWR».


 

jeudi 31 mars 2016

> Le rêve olympique d'un adolescent

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Théo Curin, âgé de 15 ans et amputé des 4 membres, rêve de médaille olympique.
En effet, hier, Théo vient de se qualifié pour les Jeux Paralympiques en natation. Son rêve se réalise pour ce bonhomme plein de ressources, Rio 2016, une marche vers le podium. Nous le suivrons avec beaucoup d'attention.
L'équipe eHWR.
Nous vous proposons le reportage de TF1, journal de 20 H du 30.03.2016.
http://lci.tf1.fr/sport/theo-curin-le-reve-paralympique-plus-fort-que-tout-8729083.html


 

mardi 29 mars 2016

> Aveugles, ils prennent le volant le temps d'un stage de conduite

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Une centaine de personnes aveugles s'est retrouvée cette semaine en Australie sur le circuit de Sandown pour avoir la chance de tenir un volant. L'opération
"In the Driver's Seat" (Sur le siège du conducteur) qui se tient chaque année a été créée par Peter Watts. Devenu aveugle il s'est rendu compte que la
conduite était ce qui lui manquait le plus. Il a créé l'opération qui permet aux personnes ayant perdu la vue de conduire sur un circuit. Pour ceux qui
préfèrent la moto, il est possible de monter à la place du passager. CRÉDITS : AuBC/APT

Source vidéo: TF1
http://lci.tf1.fr/monde/amerique/aveugles-ils-prennent-le-volant-le-temps-d-un-stage-de-conduite-8727965.html


 

jeudi 10 mars 2016

> Le circuit de Formule 1 à Spa – Francorchamps (Belgique) accueillait des pilotes d’un genre un peu particulier, ce mercredi 2 mars 2016.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

aveugle, Dominique Douxfils nous raconte ses sensations.

Ce mercredi 02.03.2016, nous nous sommes rendus dans les paddocks du plus beau circuit de Formule 1 au monde.
En compagnie de mes condisciples de l’Association « Les non voyants et leurs drôles de machines », nous avons pris le volant immédiatement pour un baptême de piste, sous la vigilance bienveillante de nos moniteurs. A chacun son tour en Polo mais surtout l’aventure en Mégane RS (265 CV) avec Yannick… Jamais, je n’aurais pensé qu’un jour quelqu’un me dise avec un si bel accent… « Méts Pleing Gazzzes ! » !
La classe des élèves de La Reid accompagnés par Nicole nous a rejoints, si heureux de me voir réaliser ce rêve : c’est grâce à eux et aux démarches de Nicole que j’ai pu renouer avec le plaisir de la conduite automobile. Les enfants étaient aussi émus que moi et lorsqu’ils ont entamé le chant « On écrit sur les murs », les larmes étaient difficiles à refouler.
Après les sandwiches de midi et le réconfort d’un peu de chauffage, nous avons eu la surprise d’être invités à partager une « balade de santé » dans la BMW (325 CV) de Grégoire de Mévius (pilote de rallye). Ensuite,de façon plus sage, nous avons repris le volant, toujours plus vite. enfin était-ce si sage ? J’ai conduit à 130km/heure…Mais bon modestie oblige… si la sensation était déjà exaltante, ce n’était rien à côté de la leçon de José dans sa Fusée Mégane RS qui emmenait tout ce petit monde en baptême de piste…
A l’issue de cette journée magique, des étoiles plein les yeux, nous avons tous repris le chemin vers nos domiciles, heureux, et surtout prêt à recommencer l’expérience….

Rendez vous sur le circuit de Mettet pour notre prochaine aventure automobile belge.

https://youtu.be/gQ3MM9JDqeg


 

vendredi 26 février 2016

> Le Dauphin Corseau Lac d’Annecy….

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Le 07 mai prochain, thierry Corbalan, amputé des 2 bras, fera la traversée du Lac d’Annecy avec son monopalme au profit de l’association « Ce n’est pas impossible ».

Récemment, Thierry tentait de faire le tour de l’île de beauté en monopalme en compagnie de 2 amis. Ils furent contraints à l’abandon , la météo se jouait d’eux.

Ils vous proposent le film de l’aventure.

https://www.youtube.com/watch?v=3AIwfxrK97Q&feature=youtu.be


 

vendredi 19 février 2016

> Odile Hochard remet son titre en jeu....

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

"C'est parti pour l'année 2016! Comme chaque année je me motive et me trouve un fil conducteur pour me donner les moyens de réussir, après , il faut se forger un mental et préparer ses jambes...

3 avril le marathon de Paris, 7 mai les 100 km de Chavagnes en Paillers(Vendée), puis en juin prochain, les 24h de Champigneulles(Meurthe et Moselle), au profit de l'association "action muco".

Ce sera l'occasion de faire une nouvelle tentative de record! rien n'est gagné, avec l'age le corps se rebelle. Il ne reste plus qu'à se mettre au travail"!
Odile détient depuis juin dernier le record des 24 h pour une non voyante (169.8 Km).
Bonne chance Odile !
l'équipe ehwr.


 

mardi 26 janvier 2016

> Sarbacane handisport

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

C’est sous le regard attentif de 250 spectateurs venus assister à « La Nuit du Sport Val-de-Marnaise » organisée par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Val-de-Marne, au théâtre des 2 rives de Charenton-le-Pont, qu’Anthony et Samy se sont lancés dans un défi de taille : établir le record du monde de précision en sarbacane. L’objectif est donc de valider le plus grand nombre de cibles en 3 minutes (10 cibles validées minimum). Pour valider une cible, le tireur devra tirer sa fléchette dans la partie centrale de la cible en jaune. C’est Samy, qui se lance en premier dans ce défis, avec une bonne gestion du stress, il valide les cibles une à une jusqu’à dépasser la barre fatidique des 10 cibles. Au top de fin, Samy a validé 11 cibles, le voilà détenteur du record. Ensuite vient le tour d’Anthony, qui malgré tout son enthousiasme a la difficulté de passer après le succès de Samy. Stressé par l’enjeu qui perturbe son souffle, Anthony valide 2 cibles mais quitte la scène sous les applaudissements du public. Cette expérience restera mémorable pour tous les deux.


 

lundi 18 janvier 2016

> ACONCAGUA TREK : Une belle aventure humaine

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Départ le 26/12 via Sao Paulo et Santiago de chili. Je fais connaissance avec mon guide, Diego et lui explique les quelques principes simples de la technique de guide. Nous nous intégrons à une équipe de 2 autres guides, Marianno et Gaston, et 5 grimpeurs, Fabian de Buesnos-aires, Tilak d’Orlando, Maude de Montréal, marc de Stuttgart et Claudia de Francfort. Après 2 jours d’acclimatation à 3400m, nous rejoignons le camp de base, Plazza de mulas, à 4300m. Sur un glacier constitué d’un mélange roche-terre-glace, 300 personnes se relaient en saison pour accueillir les grimpeurs : cuisine, porteurs, mulatiers sécurité et médecin…. Nous passerons 2 visites médicales pour mesurer la saturation en oxygène et la pression sanguine. Les mules ne dépasseront pas 4300m. Pour la suite, nous porterons nos affaires et les porteurs monteront tente et réchaud à gaz.
Le temps se dégrade assez vite, froid vent et pluie remplacent le soleil. Nous réalisons 2 marches d’acclimatation à 5000m avant de rejoindre le camp 1, Canada camp, dans le blizzard. En altitude, les repas sont en sachet sous vide, réchauffés dans de l’eau issue de neige chauffée et nous buvons beaucoup de thé. Il est recommandé de boire 3 à 4 litres par jour pour limiter les effets de l’altitude, maux de tête, nausées. Nous resterons 2 jours à Canada, bloqués sous tente avec un vent soutende u balayant la neige. Les premiers effets de l’altitude se font sentir, un nez bouché me réveille en pleine nuit, en hypoxie. Ce souci ne me quittera plus et m’épuisera progressivement par manque de sommeil.
Le temps s’améliore enfin et nous montons au camp 2, 5600m, Nido de Condorès. Quelle belle marche dans 20cm de neige fraiche sous un beau soleil. Vite, nous ressortons crème solaire et lunettes de soleil. La nuit sera calme, sans un nuage mais très froide. Ma ‘Pee bottle’ gèlera sous tente ! La météo annonçant une fenêtre de tir possible pour l’ascension finale le surlendemain, nous accédons directement au camp 3, 6000m, choléra camp. Les vents soufflent mais devraient se calmer le lendemain. Réveil à 3h30 du matin avant un petit déjeuner sous tente et on se prépare pour une très longue journée. Triple épaisseur de gants, de pantalon, quadruple sur le corps, double chaussures plastique….nous ressemblons plus à des cosmonautes qu’à des randonneurs. L’ascension débute à 5h30 du matin avec -10° et des vents de 50-60km/h. la marche est lente mais continue, les respirations fortes. L’arrivée sur un chemin de traverse proche du lieu-dit Independencia nous soumets à des rafales de vent très violentes. Maude est pourrsée à terre par 2 fois, nos guides nous font asseoir en attendant une accalmie. A Indenpendencia (6400m), 3 de notre groupe rebrousserons chemin dont votre narrateur. Aucun de Nous 3 n’avait pu dormir la nuit précédente et nous étions exténués. Claudia et Tilak poursuivent avec Marianno et atteindrons le sommet après 9h d’efforts. Ce jour-là, sur 32 grimpeurs, 4 atteindront le sommet. Et nous avons eu la chance de pouvoir le tenter car, dans la semaine précédente, les conditions climatiques n’avaient permis à personne de grimper.
Le retour à Mendoza sera l’occasion de déguster l’excellente viande argentine avec une bonne rasade de malbec !
NB: L'Aconcagua fut vaincu la 1ère fois par une personne aveugle en 1994, une personne espagnole.


 

vendredi 8 janvier 2016

> Candidature Paris 2024, une athlète en situation de handicap co-présidente.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Marie Amélie Le Fure vient d’accepter la co-présidence pour la candidature de la Mairie de Paris pour les Jeux Olympiques et les jeux paralympiques de 2024.

Cette athlète amputée en dessous du genoux gauche aux multiples médailles co-présidera le dossier en compagnie du champion olympique, et du monde, le français Teddy Riner.

Une jolie reconnaissance pour tous les athlètes paralympiques….

Espérons que Paris soit en 2024 la capitale du sport handi-valide….


 

mardi 5 janvier 2016

> L’entraîneur brésilien aux 5 titres de champion… malgré sa cécité

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Gagner 5 titres de champion n’a rien d’original dans le football moderne, mais les gagner avec un entraîneur aveugle sur le banc frise l’exploit. C’est
la belle histoire qui nous vient du Brésil.

Flavio Aurelio Silva est à l’origine de la création du club de la Juventude (à ne pas confondre avec le vainqueur de la Coupe nationale du Brésil), un
petit club d’un quartier difficile de Fortaleza, en 1985. Flavio joue milieu défensif pendant 4 ans dans les équipes du club, mais perd la vue à 20 ans
lors d’un contact un peu rugueux. Un an plus tard, l’autre oeil lui fait aussi défaut, l’obligeant à troquer ses crampons contre une canne blanche.

Citation
Il voit mieux le football que n’importe quel autre entraîneur.
Deone Lopes, attaquant de la Juventude
Fin de la citation

Au lieu de se morfondre sur sa situation, Flavio a pris les devants en continuant à aider ‘son’ club, d’abord en tant qu’intendant, puis en tant qu’entraîneur

Je suis fier d’être le fondateur, le joueur et désormais, même aveugle, le big boss.
Flavio Aurelio Silva

A 46 ans, celui que ses joueurs surnomment « Little Blind Man » (« Petit Homme Aveugle» , ndlr) enchaine les succès, utilisant son ouïe pour comprendre
le jeu, à défaut de le voir. Pendant les matchs, il se tient debout dans le camp de son équipe, à l’écoute des mouvements du ballon et des joueurs. Il
prend aussi en compte les remarques de ses joueurs et du public.

https://www.pkfoot.com/50314/championnats/autres-championnats/flavio-aurelio-silva


 

vendredi 1 janvier 2016

> Bonne année 2016

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2016 empreinte d’ exploits et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

jeudi 31 décembre 2015

> Nouveau défi pour Philippe Croizon : objectif Dakar 2017 !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Il s'est fait un nom en traversant la Manche puis en reliant les 5 continents à la nage. Philippe Croizon, quadri-amputé, sort de l'eau pour se lancer un tout autre défi, sur terre ferme : courir le Dakar 2017. Une 1ère mondiale !

"Comme pour la plupart de mes autres défis, 99 % des gens diront que ce n’est pas possible, et pourtant !" Après avoir longtemps bravé les océans, Philippe Croizon change d'élément et s'apprête à se couvrir de sueur et de poussière dans les étendues arides et sauvages du continent sud-américain à l'occasion du Dakar 2017. Son credo : "A chacun de réaliser ses rêves, même les plus fous". Ce sportif de l'extrême, quadri-amputé, compte bien le prouver en prenant le volant d'un Buggy. Son véhicule doit être entièrement modifié et sa boite automatisée pour qu'il puisse le piloter sans bras ni jambe.

Une prouesse unique au monde
Cette incroyable prouesse technique s'ajoute au défi humain, salué par ASO, l'organisateur de l'évènement, qui "encourage" Philippe Croizon à réaliser son rêve de gosse... "Depuis tout petit, j'ai toujours suivi le Paris-Dakar, explique-t-il. Puis l'ouvrier métallo a continué à fantasmer sur cette aventure incroyable devant son poste de télé. Et il y a eu l'accident et, des années plus tard, l'envie de dépasser mes limites. Les sports mécaniques extrêmes, c'est la liberté retrouvée, l'autonomie".

La team Tartarin-Croizon
Comme sur chacun de ses projets les plus fous, le sportif arrive à mobiliser autour de lui. En premier lieu Yves Tartarin, 20 Dakar à son actif, qu’il parvient à convaincre d'un simple coup de fil : "On a certes moins d’un an pour se préparer mais je le sens capable de relever son pari. C’est un homme exceptionnel avec un moral d’acier." La Team Croizon-Tartarin peut également compter sur le soutien d'une solide équipe, composée de 12 personnes. Comme toujours, c'est le partage qui est le moteur de sa démarche : "On ne peut rien réaliser seul, confie le sportif, que l'on soit handicapé ou pas". Philippe Croizon s'apprête à soumettre son corps et son mental à un entraînement drastique : dix mois de préparation physique intensive, d'essais, sur circuit mais aussi dans les dunes, et la participation au rallye du Maroc en guise de test.

Des centaines de chefs d'entreprises dans son "moteur"
Pour relever cette gageure, Philippe veut fédérer autour de lui différents sponsors mais souhaite également donner une ampleur inédite à sa démarche en s'appuyant sur un réseau de chefs d’entreprises. Il espère ainsi réunir dans une même dynamique les « mondes » du sport et de l’entreprise qu'il tente de sensibiliser depuis des années au dépassement de soi et à la cohésion à l'occasion de conférences. Un collectif se mobilise d'ores-et-déjà à ses côtés mais son objectif est ambitieux : convaincre 500 chefs d'entreprises. Un symbole fort pour porter l'audace et s’associer aux valeurs véhiculées par l’aventure Dakar 2017 : la solidarité, le dynamisme, le courage, l’abnégation, l’envie de réussir… Philippe souhaite insuffler cet esprit corporate dans son aventure. Une première mondiale !


 

mardi 8 décembre 2015

> Clément Gass, non-voyant et coureur autonome

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Ce 18 octobre, Clément Gass, 28 ans, vient de courir un trail de 21 km, à Ottrott, en Alsace, en 2 heures et 17 minutes. Un parcours en pleine nature,
jusqu’au sommet du mont Sainte-Odile, avec un dénivelé positif de 700 m.

Le défi n’est a priori pas surhumain, mais Clément Gass, non-voyant de naissance, l’a relevé seul, sans coéquipier. Un exploit sans précédent en France,
selon son entourage.

LE GPS DÉBITE 300 MOTS À LA MINUTE

L’histoire de cette aventure hors norme commence en avril, lorsque le jeune Alsacien découvre une application GPS – Navi’Rando – destinée aux non-voyants,
développée par l’université de Strasbourg. Les scientifiques cherchent alors des testeurs. Il s’inscrit. Sportif accompli, habitué à courir avec un accompagnateur,
Clément Gass rêve de tenter l’aventure seul. Grâce à cet outil, il découvre une « sensation de liberté et d’indépendance ». Il peut marcher et même courir
seul, sans assistance humaine.

« Le GPS débite 300 mots à la minute pour décrire le parcours, ce qui me permet d’anticiper, explique-t-il d’une voix posée. Il faut une oreille exercée
pour arriver à suivre, mais j’ai l’habitude d’utiliser la synthèse vocale au quotidien, aussi bien dans mon travail que pour faire les courses sur Internet. »

Statisticien à l’Insee, à Strasbourg, Clément Gass, comme beaucoup de non-voyants, a pu suivre des études et exercer un métier grâce à une technologie
de plus en plus adaptée à son handicap.

Extrait du journal « La Croix » décembre 2015


En savoir plus : www.la-croix.com/Actualite/France/Clement-Gass-non-voyant-et-coureur-autonome-2015-12-02-1387676
 

mardi 1 décembre 2015

> Vanessa, brillante alpiniste n'a pas de petit projet.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Vanessa François, âgée de 43 ans est devenue paraplégique il y a 5 ans. Un bloc de glace l'a plaqué contre la paroi la privant de ses jambes.
Depuis, Vanessa n'a eu de cesse que de retrouver les sommets à la force de ses bras. Cette belge force l'admiration quand elle décide récemment de gravir le Capucin (3800 m).

N’hésitez pas à regarder le reportage de TF1 et de vous rendre sur son site pour acheter son DVD, un joli cadeau de Noël !
http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2015/tetraplegique-elle-gravit-les-plus-hauts-sommets-du-monde-8690745.html

TF1, le 20 h du 30.11.2015

Site de Vanessa François :
http://www.vanessafrancois.com/?p=1769


En savoir plus : http://www.vanessafrancois.com/?p=1769
 

lundi 23 novembre 2015

> Prendre de l’altitude pour mieux voir les choses !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

S’il n’est pas sûr que gravir l’Aconcagua redonnera la vue à notre ami Patrick, son défi devrait lui permettre de prétendre au titre de non-voyant étant monté le plus haut. Sommet de la cordillère des andes culminant à 6962M, cette montagne, situé sur la frontière argentino-chilienne n’a jamais été gravie, à notre connaissance, par un aveugle. Patrick a déjà quelques beaux succès à son actif : Chamonix-Zermatt par la haute route, le mont Ararat (5300m) et le Kilimandjaro (5895m).
Mais l’Aconcagua représente une étape bien plus difficile. Situé assez bas dans l’hémisphère sud, la pression atmosphérique y est plus faible, rendant la respiration plus difficile, surtout à 7000m. Les températures peuvent descendre jusqu’à -30°C avec des vents violents.
Rien ne doit être laissé au hasard sur la préparation physique, l’équipement à emmener. Cyclisme tandem, course à pied, musculation sont aux programmes. Défi supplémentaire : Patrick part seul sur Mendoza, son guide devant le récupérer sur place.
Le top départ est fixé au 26 décembre, retour le 16 janvier.


 

mercredi 4 novembre 2015

> Championnats du monde d'athlétisme handisport à Doha (Qatar)

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Article 1 - Source : Handicap.fr

Résumé : Avec 13 médailles, 3 titres et une place dans le Top 16 des nations, l'équipe de France " a réussi de bons " Championnats du monde d'athlétisme handisport à Doha (Qatar) du 22 au 31 octobre 2015. Bilan de cette étape, avant Rio 2016.

Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco, le 04-11-2015
Cette équipe de France a une capitaine qui montre la voie à chaque instant. Sur la piste et en dehors, dans les chronos et les attitudes, Marie-Amélie Le Fur est clairement le leader sportif et moral des Bleus et semble, selon la Fédération française handisport, « déjà être source d'inspiration chez les plus jeunes, qui ont suivi ses performances à la télévision ou sur les réseaux sociaux ». Quatre médailles, dont deux en or et deux en argent, en font la reine de ces Championnats du monde d'athlétisme handisport qui se sont tenus à Doha (Qatar) du 22 au 31 octobre 2015 (articles en lien ci-dessous).
Nantenin Keita, enfin libérée de ses blessures, a pu pleinement s'exprimer et redevenir Championne du Monde du 400m (1er titre obtenu en 2006). Elle revient de ces Championnats avec deux médailles, l'or sur 400m et l'argent sur 100m.
Pierre Fairbank fut également un leader charismatique qui a montré le chemin chez les fauteuils : deux médailles individuelles (argent et bronze) plus le bronze en relais. A 44 ans, le Néocalédonien tient certainement la forme de sa vie.
Louis Radius, pour ses premiers Championnats du Monde, revient de Doha avec l'argent sur 1 500m et le bronze sur 800m. Il confirme son ascension et s'impose de plus en plus parmi les outsiders à Rio.
Mandy François-Elie (argent sur 400m) et Timothée Adolphe (bronze sur 400m) sont les autres médaillés du clan français. Même si l'on pouvait espérer de meilleures performances -ils ont été victimes de circonstances extra-sportives- ils seront, à n'en pas douter, revanchards au Brésil.
Les autres athlètes tricolores ont su également tirer parti de leur séjour au Qatar en battant un record personnel, en prenant une place dans les huit premiers ou en quittant la piste avec le sentiment d'avoir tout donné.

France, 16e place : mieux qu'en 2013
En se classant 16e nation, la France tient bien son rang puisqu'à Lyon en 2013 elle avait fini 21e (14 médailles dont 3 en or) et 15e au Jeux de Londres (13 médailles dont 4 en or). Dans un contexte toujours plus relevé, elle parvient à se maintenir parmi les meilleures. On n'oubliera pas non plus les quotas pour Rio gagnés grâce aux titres et aux 2es places lors de ces championnats. « Ce qui est sûr, explique la FFH, c'est qu'à ce niveau de compétition il n'y a plus de places pour la demi-performance car chaque médaille ou place en finale se joue sur des détails, à l'arraché, dans un contexte extrêmement relevé. Doha 2015 a montré les exigences du haut-niveau actuel, Rio 2016 devrait demander un palier supplémentaire à franchir pour des Bleus plutôt brillant aux mondiaux mais qui savent dès aujourd'hui que les compteurs sont remis à zéro et que le Brésil est encore loin. »
La parole à Julien Héricourt, directeur sportif de l'athlétisme handisport
« L'équipe s'est montrée rassemblée tout au long de cette compétition. Nous avons su faire face à certaines injustices comme celle vécue sur le 400m T11 pour nous souder encore un peu plus. En démontre la présence de tout le clan français, autour de notre capitaine Marie-Amélie, dans les tribunes lors du relais 4x400m fauteuil, dernière épreuve de ces Mondiaux, pour donner de la voix et pousser Julien Casoli dans sa dernière ligne droite. Une médaille de bronze gagnée avec le cœur, et notre équipe de France en a un énorme. Une médaille de bronze gagnée en équipe dans un sport individuel. Un collectif au service l'individu. L'adversité était au rendez-vous, nous avons su répondre présent, y compris chez nos jeunes sélectionnés. Ne nous cachons pas, il y a eu aussi des déceptions et nous avons joué parfois de malchance mais c'est le lot du sport de haut niveau. C'est principalement là-dessus que nous devons encore travailler, faire en sorte que les éléments nous soient favorables. Il y a sûrement des paramètres à revoir, nous allons avec le staff faire un bilan de cette compétition. A n'en pas douter, nous sommes sur la bonne route pour Rio et, au retour de ces Mondiaux je ne retiens que du positif, les performances et les émotions transmises par nos athlètes. Ils écrivent l'histoire de l'athlétisme handisport, un sport de plus en plus exposé médiatiquement. De quoi mettre en lumière leur talent et leur personnalité ».

------------------------------------

Article 2 - Source : L’équipe

Marie-Amélie Le Fur est championne du monde handisports de saut en longueur
Marie-Amélie Le Fur a été sacrée championne du monde handisports de saut en longueur (catégorie T44), jeudi à Doha. Elle s'est imposée avec un bond à 5,84m. Cette marque ne sera toutefois pas homologuée à cause d'un vent trop important (+2,2m/s). Elle aurait pourtant constitué un nouveau record du monde. Mais Le Fur s'est tout de même adjugée la marque mondiale, puisque les 5,74m, qu'elle a également franchis, ont été réalisés avec un vent de +1,4 m/s. La délégation française a décroché une deuxième médaille, avec le bronze de Pierre Fairbank sur 100m (catégorie T53) en 15''21. Mandy François-Elie, championne du monde en titre du 100m (catégorie T37), a, elle, chuté en finale et n'a pas terminé.

------------------------------------

Article 3 - Source : Le Monde

Handisport : Marie-Amélie Le Fur contre « Blade babe », rivalité sur les pistes

Elles n’ont pas le même handicap mais elles courent l’une contre l’autre. Marie-Amélie Le Fur, amputée de la jambe gauche après un accident de la route, et Marlou van Rhijn, amputée des deux jambes à la suite d’une difformité de naissance, construisent compétition après compétition une rivalité sportive impressionnante.
A Doha, lors des Mondiaux d’athlétisme handisport (IPC), la Française de 27 ans et la Néerlandaise de 24 ans s’affrontent à nouveau. Samedi 24 octobre, Marlou van Rhijn a remporté le 200 m devant Marie-Amélie Le Fur, pourtant auteure de sa meilleure performance de la saison. Jeudi, la quadruple championne du monde française n’a pas non plus pu résister à sa rivale surnommée « Blade Babe » dans l’épreuve du 100 m. Elle a terminé deuxième derrière la Néerlandaise (13 s 12 contre 12 s 80, record du monde à la clé pour van Rhijn). « Même si je suis dans mon pic de forme et que je me sens prête, il sera dur d’aller chercher l’or… », avait anticipé Marie-Amélie Le Fur. Elle peut néanmoins se consoler avec deux médailles d’or, à la longueur et lors de l’épreuve du 400 m.
• Une rivalité entamée en 2012
Si la Française a remporté ses premières médailles lors des Mondiaux handisport de 2006 à Assen, aux Pays-Bas justement, la Néerlandaise Marlou van Rhijn, ancienne nageuse de haut niveau, n’a elle disputé sa première compétition majeure en athlétisme qu’en 2012. « Dès l’année 2011, j’ai vu apparaître dans les classements mondiaux les performances de Marlou. Sur 100 m, c’était encore abordable pourmoi. Sur 200 m, je me suis tout de suite dit que cela serait très dur de l’approcher… », se souvient Marie-Amélie Le Fur.
Lors des Jeux paralympiques en 2012, les deux jeunes femmes s’affrontent pour la première fois à Londres. Sur le 100 m, Marie-Amélie Le Fur décroche sa seule médaille d’or en 13 s 27, devançant Marlou van Rhijn de quelques centièmes (13 s 32). Sur le demi-tour de piste, « Blade Babe » s’impose en revanche largement en 26 s 18. Le Fur était médaillée d’argent en 26 s 76.
• Une différence de handicap pas anodine
La double amputation au-dessous des genoux de Marlou van Rhijn la classe dans la catégorie T43. Marie-Amélie Le Fur est, elle, classée en T44. Lors des Jeux paralympiques de Londres, il n’y avait pas d’épreuves de catégorie T43, ce qui a conduit la Néerlandaise à s’aligner en T44. Cette différence de handicap n’est pas sans incidence, comme l’explique Marie-Amélie Le Fur : « Au début, les doubles amputés ont une progression exponentielle, le temps qu’ils apprennent à maîtriser leurs deux lames. Ensuite, ils ont moins de barrières physiologiques ».

Une rivalité saine
Rivales, Marie-Amélie Le Fur et Marlou van Rhijn sont d’incontestables têtes d’affiche de l’athlétisme handisport. Après les Jeux paralympiques, elles se sont encore affrontées en 2013 lors des Mondiaux deLyon. A cette occasion, la Française s’est inclinée deux fois. « La rivalité existe mais elle est saine. On aime courir ensemble. Malgré notre différence de handicap, je n’ai aucun problème à courir avec elle. Marlou respecte les performances des autres et elle est une belle icône du handisport. Elle me pousse à être meilleure et chaque année à battre des records », explique Marie-Amélie.
• Les Jeux paralympiques de Rio pour une prochaine bataille
A Rio, du 7 au 18 septembre 2016, cette dernière tentera de remporter une deuxième médaille paralympique. Au vu de la toute-puissance de Marlou van Rhijn sur le sprint, la Française sera confrontée à des choix. A ce titre, Doha a constitué un parfait laboratoire. En s’imposant au saut en longueur et sur 400 m, la Française a montré d’autres qualités. « Le saut en longueur est l’épreuve où j’ai le plus de marge de progression. Et depuis que le 400 m est devenu paralympique, c’est une option pour Rio. Là-bas, il faudra certainement que je fasse des choix selon le programme », avance-t-elle.
Est-ce la fin du duel avec Marlou van Rhijn qui ne s’aligne ni à la longueur, ni sur le tour de piste ? La Néerlandaise privilégie en effet pour le moment le sprint. Une situation qui ne devrait pas évoluer d’ici là. Comme le confirme Marie-Amélie Le Fur : « Marlou n’aime pas le 400 m. »


 

samedi 31 octobre 2015

> Athlétisme – Mondiaux paralympiques : encore 2 médailles d’or pour Peter Genyn et Marieke Vervoort lors de la dernière journée

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Marieke Vervoort (T52) et Peter Genyn (T51) ont encore conquis deux médailles d’or à l’issue des épreuves du 400 mètres disputées samedi à Doha, au Qatar, lors de la dernière journée des Championnats du monde d’athlétisme. Les deux sprinters ramènent ainsi cinq titres mondiaux au pays. Genyn, déjà titré sur 100 mètres, s’était qualifié vendredi pour la finale grâce à un nouveau record des championnats de 1:22.70. Dans cette finale, il a fait encore mieux de quatre centièmes (1:22.66), s’imposant devant le recordman du monde mexicain Edgar Cesareo Navarro Sanchez (1:24.46) et le Finlandais Toni Piispanen (1:28.25).

Genyn fait désormais figure de favori sur ces distances pour les Jeux de Rio.

Vervoort n’avait, comme sur 100 et 200m, aucune rivale. Avec un temps de 1:08.40, loin de son record du monde de 1:04.87, elle a devancé l’Américaine Kelly Morgan (1:12.55) et la Japonaise Yuka Kiyama (1:27.52).

Il s’agit de son troisième titre mondial à Doha. Il lui reste maintenant à espérer que le 100 et le 400m soient également confirmés au programme final de Rio 2016. Le 200m ne le sera pas.

Source : AGENCE BELGA, publié dans Journal Metro (www.metrotime.be), RTL INFO, DHNET.BE

Photo : Photo de Peter Genyn en pleine action sur la piste d’athlétisme.


 

jeudi 22 octobre 2015

> UN BELFORTAIN AVEUGLE VA COURIR LE MARATHON DE NEW YORK

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Le Belfortain Martial Wirz fêtera ses dix ans de course avec le marathon le plus prestigieux, celui de New York.
"l'est républicain, cécitroc"

En septembre, Martial, à droite, a couru le semi-marathon du Lion. Photo Lionel VADAM

Mercredi prochain, Martial Wirz s’envolera pour New York. Six heures et demie de vol, quelques jours pour récupérer du voyage et du décalage horaire. Et
dimanche 1er novembre, il sera sur la ligne de départ du marathon de «Big apple».

«New York sera mon dixième marathon. C’est une folie de mes guides ! Ils m’ont dit qu’il fallait marquer le coup, courir un marathon symbolique.»

Participer au plus prestigieux des marathons n’est pas banal. Courir quand on est pratiquement plongé dans le noir encore moins. Depuis plusieurs années,
une rétinite pigmentaire ronge le champ de vision de Martial. «J’ai connu une période où je me suis dit : ‘Je suis handicapé, je ne peux plus rien faire.’
Mais j’ai eu la chance de rencontrer des gens extraordinaires, qui m’ont toujours encouragé.» C’est comme ça qu’il s’est mis au sport. «J’ai commencé par
le judo. J’ai été deux fois médaillé de bronze handisport.» Puis, il a abandonné la ceinture noire pour la paire de running. Un sport qu’il pratique à
fond, à son tour. Là encore, il décroche deux médailles de bronze aux 10 km sur route. «J’avais besoin de me montrer et de montrer aux autres que je pouvais
le faire. Sans la maladie, je serais sans doute aujourd’hui dans mon canapé avec une bière.»

«J’ai du mal à trouver des guides. Je ne peux pas être autonome, la logistique est compliquée, mais on y arrive.» Martial part aux Etats-Unis avec deux
guides, Jean-Claude Zaugg, avec qui il court depuis quatre ans et Julien Blaut, un collègue de travail, qui l’accompagne depuis 2006.

Sport individuel pratiqué en équipe

«L’athlétisme est un sport individuel, mais je le pratique en collectif. Nous sommes obligés de nous soutenir l’un l’autre, de nous motiver. On commence
la course à deux, on la finit à deux.» Le coureur fait toute confiance à celui qui remplace ses yeux. «Mes guides me disent qu’ils courent pour moi, pas
pour eux. Ils doivent se mettre à mon niveau, me prévenir du danger.» Signaler un virage, une montée ou une plaque d’égoût sur la chaussée, qui peut devenir
un véritable piège. «Chaque guide est différent, parle plus ou moins, fait plus ou moins de gestes avec le bras. Je m’adapte à chacun et dans les longues
distances, lorsque le lien est détendu et que je me lâche, j’ai l’impression de courir seul.»

Le Belfortain se prépare pour New York depuis fin juillet. A raison de quatre entraînements par semaine. «Je ne pense pas faire un score, d’autant que
mes deux guides sont blessés. A Paris, en avril, c’était différent. J’ai terminé les 42 km en 3 h 16 et j’étais bien à l’arrivée.»

Martial a couru trois fois Paris, deux fois La Rochelle et une fois Clermont-Ferrand. «Ces marathons sont reconnus par la fédération handisport, ce qui
facilite l’accueil. Là, ce sera ma première course à l’étranger.»

«Normalement, le départ du handisport se fait une heure avant les autres, contre dix minutes seulement à Paris. Ca devrait me laisser largement le temps
de courir tranquille.»

L’an prochain, Martial Wirz a déjà prévu de s’inscrire une nouvelle fois à Paris. «J’aimerais aussi aller me faire mal au marathon de Berlin.» Entre se
faire plaisir et souffrir, la limite est infine.

Parmi ses projets d’avenir, il aimerait tenter le triathlon de Belfort. «Pour le vélo, en tandem, ça devrait aller, mais la natation me fait peur. Me retrouver
seul avec 400 nageurs autour de moi, ça me panique.»

En attendant son rendez-vous avec la Grosse Pomme, Martial Wirz donne rendez-vous à tous ceux qui le soutiennent ce dimanche à 9 h 30 pour un dernier entraînement
à l’étang des Forges.

Vous pouvez suivre Martial sur Facebook : «Des yeux pour un coureur».

Isabelle PETITLAURENT
l'est républicain

http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2015/10/21/un-belfortain-aveugle-va-courir-le-marathon-de-new-york


 

jeudi 1 octobre 2015

> Manche française du Championnat du monde des rallyes : « Tour de Corse » 2015, le Shakedown….

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Au-delà des engagés, qui prendront le départ du Tour de Corse, le Shakedown verra également la participation exceptionnelle de Luc Costermans. Un évènement pour ce pilote amateur, aveugle depuis un grave accident survenu en 2004, qui répond ici à l’invitation de David Serieys, Directeur du Tour de Corse. Après une première participation au Shakedown de la manche française du Championnat du Monde des Rallyes en 2013, Luc Costermans renouvellera donc sa performance sur l’édition 2015. Le pilote belge s’élancera en compagnie de son copilote insulaire Mario Porcel à 14h30, pour clôturer le Shakedown, au volant d’une Mégane RS de 250 chevaux.
Photo
« C’est une belle opportunité d’être présent sur le Tour de Corse. Ce sera l’occasion de montrer au public que, bien copiloté, un non-voyant peut se déplacer aisément. Ce ne sera pas une épreuve de vitesse mais, compte tenu du parcours sinueux et très vallonné, ce sera une question d’adresse d’y parvenir

Communiqué FFSA, le 30.09.2015


 

jeudi 10 septembre 2015

> Bout de vie , de retour du froid polaire….

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Retour de l’expédition Niviarsiaq

Aluu (Bonjour en Groenlandais)

Si vous désirez un peu de fraîcheur polaire voici quelques liens qui illustrent à merveille une belle aventure polaire différente :

L’équipe Niviarsiaq est de retour saine et sauve, les jeunes ont écrit un journal de bord que vous pouvez lire en cliquant sur ce lien : http://www.boutdevie.org/categorie/les-aventures/expedition-niviarsiaq-groenland/niviarsiaq-news/

Pour les « facebookiens » un lien vers un album photos de l’aventure : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.751234541648802.1073741837.155035817935347&type=3

Takus (A se revoir en Groenlandais)

Frank BRUNO
Port de plaisance
20169 BONIFACIO
France
bout2vie@wanadoo.fr

www.boutdevie.org


 

jeudi 3 septembre 2015

> Elle ne chute pas devant le NIAGARA...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


NIAGARA FALLS – Une coureuse à pied quasiment aveugle de 36 ans a bouclé dimanche un périple de 885 km en 20 jours en parcourant l’intégralité du sentier
Bruce, qui suit l’escarpement de la rivière Niagara entre Tobermory et Niagara Falls, en Ontario.
Rhonda-Marie Avery, originaire de Barrie, était partie le 4 août et a couru jusqu’à Queenston Heights.
«Ce fut une formidable randonnée et trois semaines fantastiques», a-t-elle résumé alors qu’elle s’élançait dans les derniers kilomètres de son défi.
Dimanche, plusieurs personnes étaient présentes pour l’accueillir à l’arrivée, dont Cody Gillies, l’un de ses guides sur le parcours.
«(Dans ce genre de course), vous passez par des hauts et des bas et, certains jours, vous éprouvez une plus grande fatigue, a-t-il expliqué. Notre plus
grande journée, c’était vendredi, lorsque nous avons parcouru 54 km. C’est beaucoup d’efforts, mais c’était pour la bonne cause. C’est vraiment génial
d’aider Rhonda à réaliser cette performance. Elle était d’une agréable compagnie et ne cessait de nous divertir.»
«Rhonda est une grande dame et je suis vraiment heureux d’avoir eu l’opportunité de participer à son aventure», a commenté un autre guide, Chris Kirby,
qui l’a accompagnée lors de son 12e jour de course sur une distance de 50 km pour rejoindre le parc provincial de Boyne Valley.
Rhonda-Marie Avery est atteinte depuis la naissance d’achromatopsie, une pathologie du système visuel qui ne lui permet de voir seulement qu’à 8 % de la
capacité normale des yeux. Mais cette maladie ne l’a pas empêché de pratiquer la course à pied, le cyclisme et la natation.
Bravo à cette sportive hors norme ...
Source : le site de 24 H Montréal


 

mardi 1 septembre 2015

> Forts de leurs différences, ils tentent le tour de la Corse à la nage…

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Au départ de Porticcio, le 10 septembre prochain, trois nageurs vont tenter de faire le tour de la Corse.

Jean Luc Casini (Pompier professionnel), Stéphane Usciati (journaliste France TV) et Thierry Corbalan (policier à la retraite, amputé des 2 bras,) se jettent à l’eau pour récolter des fonds pour leurs associations.

Photo
En effet, à tour de rôle, ils nageront pour un run de 3 heures. Pendant ce temps, les 2 autres nageurs prendront du repos car il n’est pas question d’arrêter l’embarcation. Le relais se fera non stop pendant 7 jours, estime Thierry Corbalan, seule personne différente au sein de ce trio afin de couvrir les 500 Kms que compte le périmètre de l’ile de beauté.

Nous allons démontrer que même différents nous pouvons réaliser beaucoup de chose collectivement.

N’hésitez pas à suivre cette épopée sur les réseau sociaux et dans les médias corses.


 

mercredi 26 août 2015

> Sports extrêmes L’athlète de No Difference va participer à la Spartan Race de Paris.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Voilà douze ans que les deux hommes se connaissent. Et ils ont déjà vécu bien des aventures ensemble. Mais, cette fois-ci, c’est un formidable défi que
Julien Conti se lance, entraînant à nouveau son sensei Claudio Alessi dans son sillage. Ce non-voyant de naissance, qui a déjà effectué un nombre impressionnant
de démonstrations de nunchaku et de karaté, s’apprête à réaliser quatre prestations en un peu plus d’un mois. Avec, comme point culminant, la Spartan Race de Paris, agendée au 19 septembre.

«Cet événement majeur consiste en un parcours de 6 kilomètres, truffé de quatorze difficultés, explique Julien Conti. Nage, grimpe, mur, escaliers, corde,
mur de feu ou encore épreuves de force… Pour le préparer, j’ai disputé les Cantonales – 40 kilomètres en tandem – avec Claudio.»

L’athlète de No Difference n’ignore pas que sa tâche sera rude, mais il est habitué à la patience et à l’abnégation. «Hypermotivé, je travaille d’arrache-pied
depuis le mois de mai pour atteindre mon objectif qui est de terminer cette épreuve, assure-t-il. Une préparation graduelle, effectuée avec Claudio Alessi,
doit m’amener au mieux de ma forme le jour J. Mais je n’oublie pas l’aspect mental, très important.»

En outre, Julien Conti participera le 12 septembre à Chavannes-de-Bogis aux World Games Martial Art en nunchaku et self-défense, puis deux jours plus tard
à la grande soirée que le Cirque Knie consacre à la Fondation No Difference. Evénement que Claudio Alessi espère riche en satisfactions. «Quatorze représentants de No Difference seront présents pour une exhibition totalement nouvelle et encore plus dense», conclut le sensei.

"la tribune » de Genève (TDG)

Photo : Julien Conti et Claudio Alessi. Une sculpture de nunchaku en terre glaise pour symboliser une amitié qui doit les mener au succès. ?
Par Jean-Antoine Calcio


 

lundi 24 août 2015

> Une personne aveugle conduisant une voiture en Pologne

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Une voiture zigzague sur un tarmac d'aéroport en Pologne. Au volant, un conducteur sourd et aveugle. Avec lui, une vingtaine d'autres pilotes dans son cas ont dépassé leurs limites en participant... à un rallye automobile. Dans cette compétition insolite, organisée spécialement pour eux sur le tarmac de l'aéroport international de Lodz (centre), chacun doit réaliser deux tours chronométrés du circuit, avec pour guide un copilote valide.

12 participants n'avaient jamais conduit

"Sur les 19 participants, 12 n'avaient jamais conduit de voiture de leur vie et sept l'avaient déjà fait avant de devenir handicapés", explique à l'AFP Mateusz Kotnowski, responsable d'une association polonaise d'aide aux sourds et aveugles. "Certains sont totalement sourds et aveugles. Ceux qui voient ou entendent encore un peu portent des masques et des casques pour que tout le monde soit à égalité", précise-t-il.

Un langage basé sur le toucher

Avant la compétition, les participants se sont entraînés pendant deux jours. Trois auto-écoles intéressées par le projet ont mis à disposition un parking, cinq voitures et autant d'instructeurs. Ces derniers ont d'abord dû élaborer un langage basé sur le toucher pour communiquer avec les pilotes.

Zbigniew Palgan, propriétaire d'une société d'auto-école, a bien expliqué à son disciple aveugle et malentendant: "Quand j'appuie sur la partie gauche de ton genou, tu tournes à gauche. Quand j'appuie à droite, tu tournes à droite. Quand je touche le haut du genou, tu redresses le volant et quand j'appuie tu accélères. Quand je tire sur ton genou, tu freines".

"Vos yeux et vos oreilles sont ceux de l'instructeur"

A tout moment, l'instructeur peut arrêter la voiture. Et au fil des kilomètres, les pilotes sont de plus en plus en confiance, à l'image de Kamila Dobrzynska, 30 ans, borgne et partiellement sourde. En bout de ligne droite, sa voiture atteint 50 km/h. "C'est un sentiment étrange. Il y a de la peur. Vous ne savez pas où vous êtes donc vos yeux et vos oreilles sont ceux de l'instructeur. Vous devez avoir une confiance totale en lui", dit Kamila.

Briser les stéréotypes

Sylwek, malvoyant et malentendant, va conduire pour la première fois de sa vie. Son épouse Kasia, aveugle de naissance, est venue l'encourager. Une façon pour ce couple de trentenaires d'oublier les problèmes du quotidien, disent-ils.

Sylwek Slipek, ancien vendeur d'un hypermarché, cherche du travail depuis trois ans, en vain. En Pologne, le taux de chômage pour les personnes handicapées atteint 16%. En participant à cette course automobile, le couple espère faire évoluer le regard des gens. "Les gens réaliseront peut-être que si des personnes sourdes et aveugles sont capables de conduire une voiture, elles peuvent également travailler, avoir un métier. On nous percevra peut-être comme des gens sympas avec des bonnes valeurs... et pas comme des bons à rien", dit Kasia Slipek.

Le jour de la course, Sylwek a réalisé un sans-faute sur le tarmac de l'aéroport! A l'arrivée, une brillante 6e place et l'admiration sans borne de sa femme: "J'ai un champion!", s'est-elle exclamée. La première place, c'est Kamila qui l'a décrochée, brisant non seulement les stéréotypes sur les personnes handicapées... mais aussi sur les femmes au volant.

Source AFP


 

vendredi 26 juin 2015

> Bataille rangée…

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

A plus de 800 Kms l’une de l’autre, elles se livrent une bataille sans concession.
Odile Hochard, déficiente visuelle vient de reprendre son bien… En effet, ce samedi 26.06.2015, elle débutait ses 24 h à Puttelange aux lacs(57) et le terminait sur les rotules le dimanche vers 15 h en ayant parcouru la distance de 169,2 Kms.
« La niçoise, Nathalie Cuny est une incorrigible et elle est difficile à battre. Je suis heureuse pour Quentin d’avoir ramené le record en Moselle », déclarait essoufflée cette athlète hors norme . « Je ne pensais vraiment pas réussir, les sensations n’étaient pas au rendez vous », nous disait Odile à l’arrivée. Ayant parcouru déjà plus de 122 Kms à 7 h le dimanche matin, Odile baissait le rythme afin de voir le bout de la course.
Le classement des 24 h donne Odile à la 6 ème place au général, 2 ème féminine, et 1 ère handisport.
Vous retrouverez toutes les photos et infos sur le site :
http://www.24h-puttelange.fr


En savoir plus : www.24h-puttelange.fr
 

samedi 20 juin 2015

> Le marathon sud-africain de Patricia, aveugle

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Patricia, une Français de 51 ans, a prouvé une nouvelle fois qu'exploit et handicap n'étaient pas incompatibles. La franc-comtoise, qui a perdu la vue à 11 ans à cause d'un glaucome, vient de boucler avec son guide un marathon de 40 heures en Afrique du Sud. Portrait d'une femme courageuse qui a su, dans son malheur, trouver la force nécessaire pour outrepasser la cécité. Un reportage de
David Sandona
(Tout le Sport du 15/06/2015)


En savoir plus : www.youtube.com/watch?v=exFVybKn5h4
 

lundi 15 juin 2015

> Un athlète malvoyant court un trail de 26 km avec sa canne blanche et un GPS

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Clément Gass, 27 ans, a couru samedi soir le "trail du Kochersberg" parmi 219 participants voyants, sans l'assistance d'un autre athlète comme cela se pratique d'habitude. "Je ne viens pas avec l'objectif de réaliser un bon temps, mais pour courir à mon rythme", observait en début de course le sportif qui a l'habitude de la randonnée.

"La marche fait partie de mon mode de vie. Je perçois des paysages sonores, j'entends les bruits des oiseaux ou le vent dans les arbres, je sens les odeurs, c'est très agréable", raconte-t-il. D'une voix synthétique et saccadée, son smartphone utilisé comme GPS, glissé dans une petite sacoche sur sa poitrine, lui indique régulièrement les virages et bifurcations.

Pour être plus précis, le guidage ne se contente pas d'indiquer "droite" ou "gauche", mais utilise la "direction horaire", un système issu de l'aéronautique: "Point 2, tourner à 11h. Dans 87 mètres, chemin à 3h", égrène la voix. L'application, développée par des chercheurs du CNRS et de l'Université de Strasbourg, s'installe sur n'importe quel téléphone haut de gamme équipé d'un GPS, d'une boussole et d'un gyroscope. L'itinéraire doit avoir été numérisé au préalable, et l'utilisateur formé.

Une poignée de précurseurs utilisent déjà ce système sur des chemins de randonnée, voire au quotidien, en milieu urbain. Mais c'est la première fois qu'il était utilisé lors d'une course en pleine nature. "Pour Clément, nous avons dû affiner les consignes vocales, pour fluidifier sa course", explique Laurence Rasseneur, enseignant-chercheur à la faculté des sciences du sport de Strasbourg, et membre de l'équipe qui a mis au point l'application.

A travers champs, sentiers forestiers ou passerelles enjambant des ruisseaux, le jeune coureur a su composer seul avec les obstacles du terrain. Hélas, "à mi-parcours, il a été lâché par la boussole de son smartphone. Il y a eu un dysfonctionnement, sans doute à cause de l'humidité due à la transpiration", a indiqué dimanche Vincent Wendling, l'organisateur du trail.

L'athlète mal-voyant a finalement bouclé le parcours en 3h43, loin du temps qu'il s'était fixé. "Il nous a impressionnés, il était fantastique, on l'a ovationné", a ajouté M. Wendling, persuadé que "le problème technique pourra vite être corrigé". Clément Gass ne compte pas en rester là: le 22 juin, il prendra le départ d'une randonnée de 80 km en six étapes à travers les Vosges du Nord, en compagnie d'une poignée d'autres marcheurs aveugles ou mal-voyants.
7 sur 7.be


 

mardi 9 juin 2015

> LEDENON : chaud sur le circuit mais aussi dans les cœurs !

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

C’est par ce beau matin du 1er juin que nous avions rendez-vous, à 8h45, sur le parking de la P2, du circuit du Ledenon dans le Gard.
La P2 petit circuit mais ô combien suffisant pour nos exploits !
C’est à l’invitation de Madame Marie Bondurand que nous nous retrouvons dans ces lieux.
L'organisation est à l'initiative de l'association "Les non voyants et leurs drôles de machines".

Nous sommes six déficients visuels et nos accompagnateurs, personnages indispensables car même si nous défions les lois de la logique nous respectons les règles de sécurité routière. Tout ce petit monde pour cinq moniteurs d’auto écoles et leurs véhicules :
* deux Clio pilotées par Carine et Jérôme de Nîmes,
* la C3 de Thierry auto école Sagnard à Nyons,
* une Corsa conduite par Sandro de l’auto école Menzoni à Bollène
* et enfin l’auto école Chabran avec Emeric au volant de la Mégane RS venu de leur lointain Draguignan. Dommage, elle n’a pas les doubles commandes …
PhotoPhoto

Nous voici répartis dans les véhicules et c’est le départ … Axe, gauche 5, axe,premier virage passé...
C’est la valse des tours, l’heure passe et voici la venue des pros : Michèle Mouton ex championne de rallye et Julien Ingrassia, copilote de Sébastien Augier, équipe championne du monde 2013, 2014 et leader 2015. Ces deux stars du monde automobile ont consacré leur précieux temps à notre cause et se sont pliés avec intérêt à la conduite les yeux bandés. Des rallyes passés pour l’une aux exploits actuels pour le second on est loin de leurs habitudes mais c’est avec plaisir qu’ils ont relevé le défit. A la sortie du véhicule le même sourire que nous éclairait leurs visages !
Midi sonne au clocher du village et le vrombissement des motos tournant sur le circuit N°1 cesse, notre hôte Marie Bondurand vient nous inviter à tourner sur celui-ci durant leur pose déjeuner. Quelle aubaine ! et surtout quelle chance de pouvoir exercer notre conduite fortement accompagnée sur ce circuit beaucoup plus long et difficile. Pour les non-voyants la conduite répond comme toujours aux commandes du moniteur, en revanche, pour un malvoyant, la difficulté du circuit, le manque de visibilité suite aux côtes impose le même exercice. Merveilleux, effectuer deux tours de circuit au volant est tout simplement inespéré.

PhotoPhoto

13h45, il faut libérer le circuit. Mais voici notre fée du jour qui vient nous inviter pour un repas à la cafétéria en compagnie de nos VIP mais ô surprise, deux autres se présentent… C’est donc à la même table que nous avons l’honneur de partager le repas avec Evelyne Vanoni copilote de Michèle, et Marianne Trintignant, seconde épouse de Jean Louis Trintignant et pilote au palmarès élogieux dans les années 70. Génial, quatre personnalités pour de nombreux échanges ! Dommage que Carine et Sandro nous aient quittés à cause d’emplois du temps chargés. Après le repas et les remerciements, départ de nos quatre VIP. Pour nous ce sera la visite très privée de la salle de contrôle sécurité du circuit. Impressionnant, quarante écrans avec caméras fixes plus deux grands écrans reliés à plusieurs caméras télécommandées depuis ce poste ! Ici on ne rigole pas avec la sécurité ! Et que dire du maître des lieux, Jean Luc, avec ses touchantes explications, empreintes d'émotions…
A la reprise de la conduite et pour quelques tours nous décidons, à l’exemple de nos accompagnateurs, Christiane et moi, deux malvoyants, d’essayer la conduite à l’aveugle les yeux bandés. Là, surprise, tout autre sens en éveil et à l’écoute du moniteur, nous apprécions chacun à notre tour la conduite libérée de la crispation due aux efforts et à l’attention fournis à essayer de voir toute embuche routière. Génial, à rééditer, la prochaine fois nous venons avec nos bandeaux !
Mais toute bonne chose a une fin et c’est rapidement l’heure des adieux et des remerciements.
Merci, merci à tous pour cette merveilleuse journée, ces sourires éclairant nos visages et les étincelles illuminant nos yeux très très fatigués…Merci, encore merci et à bientôt pour de nouveaux exploits avec NVDM.
Philippe Imbert.


En savoir plus : www.youtube.com/watch?v=U2T1MI489w0&feature=youtu.be
 

dimanche 7 juin 2015

> Amputé des quatre membres, il veut participer en 2016 aux 24h du Mans.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Frédéric Sausset est un chef d’entreprise de 46 ans, fasciné depuis toujours par les 24 Heures du Mans, mais qui n’aurait jamais pensé y participer un jour. Pourtant, sa vie bascule en juillet 2012 où il est victime d’une grave infection l’ayant conduit à l’amputation des quatre membres. Ce père de famille s’est lancé ce défi, et a convaincu tous ses interlocuteurs : Sébastien Loeb, Jean Todt, et son copilote Christophe Tinseau entre autres. Sa place pour les 24H du Mans l’an prochain est réservée. Découvrez en exclusivité ses premiers tours de circuit en compétition, et le témoignage émouvant d’un homme qui se bat contre le handicap.
Auto – Moto du 07.06.2015




En savoir plus : www.wat.tv/video/plein-phare-frederic-sausset-7ffkb_2flv9_.html
 

vendredi 5 juin 2015

> Commentaires à l'aveugle ...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Yvan Wouandji (au centre), joueur de foot aveugle, est invité à commenter le match France - Belgique sur RMC (D.R)

D’après les dernières estimations relayées par l’association Valentin Haüy, la France compte 65 000 aveugles et environ 1,2 million de malvoyants (profonds ou moyens). Et parmi eux, des fans de foot. Or on ne se pose jamais la question: comment font ces passionnés de ballon rond pour suivre les matches? Beaucoup écoutent la radio. C’est pourquoi RMC proposera dimanche 7 juin à 21h, une expérience inédite: inviter pour la 1ère fois à la radio l’un d’entre-eux, Yvan Wouandji, 22 ans, aveugle et international français de CeciFoot depuis 2008, à intervenir en direct à l’occasion du match amical France-Belgique.
«J’ai rencontré Yvan cette saison au Parc des Princes. C’est un passionné et il m’a raconté comment lui, aveugle, vivait les matches en les écoutant à la radio, raconte Jano Resseguié, journaliste-commentateur de RMC à l’origine du projet. C’était passionnant de voir ce qu’il ressentait, l’importance pour le guider, grâce à une ouïe plus développée que la nôtre, des bruits d’ambiance du stade et des commentaires radio plus denses et plus utiles que ceux de la télé où on laisse plus souvent place à l’image. J’ai eu envie qu’il partage ça avec les auditeurs.»
Invité dans L’Intégrale Sport sur RMC, Yvan Wouandji, «qui a préparé ses fiches toute la semaine», précise Jano Resseguié, partagera depuis la tribune presse du Stade de France cette expérience d’handicapé visuel fan de foot. Ce qui devrait intéresser plusieurs milliers de personnes qui comme lui n’ont souvent que le son pour se guider.


 

dimanche 10 mai 2015

> Nathalie Cuny, 24 heures, le défi

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Non voyante et niçoise, Nathalie Cuny, dépossédée de son record en juin 2014 par Odile Hochard (161.3 Kms parcourus à Puttelange aux lacs 57), tentait à Nice, lors de l'édition 2015 des "24 heures, le défi", de reconquérir son titre.
 
En effet, prenant le départ le 8 mai à 15h00, dans les jardins de l'ancien théâtre de verdure, au milieu d’un parterre de valides, Nathalie et ses 14 guides, au rythme de plus ou moins 7 Km/h, ralliait l'arrivée ce samedi 9 mai au terme d'une course haletante en parcourant 166 Kms.
 
Une course pédestre compliquée à l'issue de laquelle Nathalie était très heureuse d'avoir réussi son défi. Heureuse que le record reste dans l'hexagone et revienne à Nice.
 
Photo

Nathalie remercie ses 14 guides pour l'aide apportée tout au long de cette aventure. Elle remercie aussi les organisateurs de la manifestation, sans oublier les deux associations pour lesquelles elle participait : L'AVH et Mozart.
 
Nathalie termine 2 ème de la compétition, première féminine et première Handisport (H et F). Pour la petite histoire, le vainqueur de l’épreuve parcourait au terme des 24H 168 Kms…. 

Nathalie reprendra très vite la piste pour d'autres aventures marathoniennes.
 
Le record de Nathalie figurera dans les prochains jours sur notre site officiel des records des personnes handicapées.


 

lundi 13 avril 2015

> 700 jeunes sportifs attendus aux Jeux de l'avenir

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Début mai, Tours et Saint-Cyr-sur-Loire accueilleront les meilleurs jeunes sportifs handisport de France dans une vingtaine de disciplines.
Ils seront 700 environ. Tous sportifs confirmés en quête d'un titre national. 700 jeunes venus de toutes les régions de France (outre-mer compris) à participer à la vingt-deuxième édition des Jeux nationaux de l'avenir handisport, la plus grande manifestation handisport de jeunes sportifs en France, début mai à Tours et à Saint-Cyr-sur-Loire.
" 1.400 personnes à loger "
Calquée sur les Jeux olympiques, cette manifestation débutera par une cérémonie d'ouverture, avec défilé des athlètes et arrivée de la flamme, avant d'enchaîner les 460 épreuves dans une vingtaine de disciplines différentes, en compétition ou en découverte (*). «La première édition s'est déroulée en 1973, puis tous les deux ans, toujours le week-end de l'Ascension. En 1980, Tours avait accueilli les Jeux pré-olympiques, mais c'est la première fois que les Jeux de l'avenir handisport ont lieu en région Centre », explique André Auberger, président délégué de la manifestation, placée sous l'égide de la Fédération française handisport et organisée par les comités handisport du Centre et d'Indre-et-Loire. Chaque participant, âgé de 10 à 20 ans, en situation de handicap moteur ou visuel, est autorisé à participer à trois épreuves.
Au-delà de l'aspect purement sportif, c'est toute une organisation à mettre en place « pour accueillir, loger et nourrir les jeunes et les encadrants. Au total, nous avons dû trouver 1.400 lits pour quatre nuits. Les participants sont répartis dans vingt-quatre hôtels. Il fallait trouver des établissements accessibles pour les personnes en fauteuil », indique André Auberger.
Le village des jeux sera installé au parc des expositions de Tours.
(*) Athlétisme, natation, tir à l'arc, tir à la carabine, tennis de table, développé couché, foot à 5 en salle, foot en fauteuil électrique, torball, basketball en fauteuil roulant, escrime, handball, boccia (pétanque), slalom, showdown, plongée, tricycle, golf, judo, voile, volley-ball, canoë-kayak.
Jeux nationaux de l'avenir handisport, du 13 au 17 mai, à Tours et Saint-Cyr-sur-Loire. Les organisateurs sont à la recherche de bénévoles dans les domaines du transport, de la restauration, de l'accueil, de l'accompagnement…

Plus d'informations : jnah.handisportcentre.org ou 06.67.73.01.81.


En savoir plus : www.jnah.handisportcentre.org
 

jeudi 9 avril 2015

> Foot à cinq. Une coupe de France spectaculaire

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Ce week-end, au gymnase de l'UBO, se déroulait la coupe de France de foot à cinq handisport, regroupant les joueurs mal marchants. Trente-trois équipes de toute la France ont disputé ce tournoi dont les phases de poules se sont déroulées samedi et les finales, dimanche. Au total, quelque 270 sportifs se sont livré une lutte acharnée pour remporter un titre de champion de France. L'édition 2015 de cette coupe de France a été très spectaculaire, puisque le public a pu assister à des rencontres de qualité avec des avalanches de buts.
Des qualités physiques autant que techniques
Trois compétitions étaient organisées ce week-end, deux tournois de jeunes (groupe A et groupe B) ainsi que le tournoi adulte. Dans le groupe A, c'est Cambrai qui a été désigné vainqueur après une victoire aux tirs au but contre Evry. Dans le groupe B, ce fut également serré entre l'AS LEA Jean-Monnet et la deuxième équipe de Cambrai, car les deux équipes ont dû passer par les prolongations (1-2 après prolongations pour Cambrai). Pour ce qui est de la finale, le champion en titre, le Diamant Futsal d'Evry, a récidivé en battant 3 à 0 le Nanterre Handi Futsal. Une nouvelle fois, la coupe de France de football à cinq handisport a tenu toutes ses promesses avec des matchs où s'affrontaient des joueurs à la fois impressionnants physiquement et habiles techniquement.

Le télégramme
Publié le 7 avril 2015


 

lundi 6 avril 2015

> Philippe Croizon lance l’opération « Vis mon sport »

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Philippe Croizon fait partie d’un projet de web-série ayant pour but de changer le regard sur le sport handicapé. En partenariat avec Harmonie-Mutuelle, celui qui a réalisé la traversé de la Manche en 2010 et relié les 5 continents en 2012 a accompagné huit jeunes sportifs dans le quotidien de quatre champions du handisport. Une expérience unique qui a permis à chacun de briser barrières et tabous, comme le montrent les quatre épisodes qui seront diffusés à partir du 13 avril, à raison d’un par mois.
Voici les quatre athlètes sollicités par Philippe Croizon pour découvrir au plus près les réalités du handisport :
Souad Yamani : Paraplégique à la suite d’un accident, elle mène à la fois sa vie professionnelle en tant que chef d’entreprise et une carrière sportive de tennis handisport dans son club d’Antony.
Timothée Adolphe : Ce jeune homme non voyant depuis l’âge de 19 ans est entrain de devenir une référence en athlétisme. Récent champion de France indoor sur 60m et 800m, champion d’Europe en 2014 sur 200m et 400m entre autres, il vise plusieurs podiums aux Jeux Paralympiques de Rio.
Théo Curin : Quadri amputé à l’âge de 6 ans suite à une méningite, ce jeune nageur de 14 ans fait preuve d’une force de caractère sans équivalent et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Il vient de battre le record de France handisport sur 200 m nage libre et est pré-sélectionné pour les championnats du monde de natation handisport en juillet à Glasgow.
Sandrine Aurières-Martinet : Judokate atteinte d’achromatopsie (déficience visuelle), elle est la référence mondiale dans sa catégorie. Double médaillée paralympique à Athènes et à Pékin, la Maconnaise, jeune maman et kinésithérapeute espère bien se rattraper de sa déception de Londres à Rio en 2016


En savoir plus : www.youtube.com/watch?v=109SgaMH2gU
 

vendredi 3 avril 2015

> un soldat géorgien amputé des deux jambes

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


"Aleko Gitolendia, un soldat géorgien amputé des deux jambes, vise à établir le record de la plus longue distance parcourue sans s'arrêter, en nageant en eaux libres, par une personne souffrant de ce type de handicap.
Au cours de sa tentative de record Aleko n'utilisera que ses lunettes de natation. Tout autre équipement sera proscrit. Cette tentative sera probablement faite en août de cette année.
Nous suivrons Aleko avec beaucoup d'attention et nous lui souhaitons, d'ores et déjà, bonne chance pour son futur défi."


En savoir plus : youtu.be/sZGHg2EDZcw?t=1m15s
 

mercredi 25 mars 2015

> Nice : 24 heures, le défi

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Le coup d’envoi de la troisième édition de 24 Heures, le Défi ! sera donné le 8 mai à 15 heures sur la Promenade des Anglais.

24 Heures, le Défi! est une grande manifestation organisée dans le but de sensibiliser le public à la question de l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
La manifestation, destinée à tous, est organisée autour de trois pôles d’intérêt :
Une course d’endurance dont la durée, 24 heures, symbole de la lutte permanente des personnes en situation de handicap, donne lieu à de magnifiques et émouvants exploits individuels ou collectifs.
C’est ainsi qu’en 2014, Nathalie CUNY, malvoyante, a parcouru 150km, accompagnée par plusieurs guides.
Jean-Luc DELBECQ, premier homme, a parcouru 164km et l’équipe CRAZY RUNNER TEAM a dépassé les 1.000 km et a remporté pour la deuxième année consécutive le trophée par équipe.
La piste, ouverte pendant 24 heures, est ouverte à tout le monde : sportifs et amateurs, juniors et vétérans, valides ou non…
En 2015, les inscriptions se feront selon deux formules :
Pour les sportifs décidés à concourir pour les trophées individuels ou par équipe, le droit d’inscription sera de 20€ et donnera droit au ravitaillement et au Tee-Shirt de la course. Un certificat médical ou une licence sera obligatoire.
Pour les amateurs venus faire leur jogging, marcher, se promener et surtout, soutenir la manifestation, le droit d’inscription sera de 10€.

En savoir plus : http://www.rotary-club-nice-rca.fr/pages/24-heures-le-defi.html


En savoir plus : www.rotary-club-nice-rca.fr/pages/24-heures-le-defi.html
 

lundi 2 mars 2015

> Neige et glace étaient au programme…

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Pour la cinquième année, la direction du circuit de Spa-Francorchamps, invitait les membres de l’association « Les non voyants et leurs drôles de machines » pour leur stage annuel de conduite automobile.
En Belgique, le 25 février dernier, 9 déficients visuels relevaient le défi de piloter une voiture sur le mythique circuit de Formule 1.
Accueillis au sein des paddocks F1, dans le stand Ferrari, les non voyants découvraient avec stupeur que le parking et la piste étaient verglacés.
Le personnel du circuit, heureux d’accueillir ces pilotes d’un jour, faisait des miracles en dégageant la piste enneigée pour y laisser un passage large de 3 à 4 mètres.
Au volant de voitures généreusement mises à disposition par l’auto-école BARA, les aveugles prirent leurs marques selon les instructions de Pierre et David, leurs copilotes pour la journée.
Après plusieurs tours, prenant confiance en leur pilotage, les membres de l’association « NVDM », n’hésitaient pas à réaliser de jolies pointes de vitesse malgré les conditions météos peu favorables.
En Guest, étaient invités Freddy Loix , champion de Belgique des rallyes 2013 – 2014, Vincent Radermecker, pilote au palmarès impressionnant, Maxime soulet, pilote Bentley dans le Blancpin, sans oublier la mémoire de Spa-Francorchamps, notre ami Pierre Dieudonné , ancien vainqueur des 24H du Mans 1991.
Peu rassurés, ils prirent tour à tour le volant les yeux bandés. Et, ma foi, ils étaient toujours vivants en fin de journée…
A l’heure où il floconnait à nouveau, José Close sortait son arme ultime. La Renault Mégane RS de 265 CV prenait tour à tour chacun des déficients visuels pour un baptême de piste à plus de 200 Km/h. Émotions garanties.
Pour ces formidables sensations, nous tenons à remercier la direction du circuit, Pierre Alain Thibault et Chantal Bantz, l’auto-école BARA ainsi que ses moniteurs Pierre et David. José Close pour ces prouesses automobiles. Nos bénévoles présents : Patricia, Sabrina, Agnès, Jacques, Michel, Guillaume et Benoît Michel qui était chargé de recevoir les médias.
A l’année prochaine pour une nouvelle aventure , nous l’espérons ensoleillée… !
L’équipe « NVDM »


En savoir plus : www.youtube.com/watch?v=YapLoJwNL-g&feature=youtu.be
 

dimanche 15 février 2015

> Escrime à Lisbonne, un français non voyant vainqueur de la première manche internationale.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Le week-end du 14 février 2015 je me suis rendu à CASCAIS près de LISBONNE pour participer au premier tournoi d'escrime international dans la catégorie déficient visuel.
4 nations y étaient représentées : le Portugal (pays organisateur), la Suède, l'Italie et la France.
Nous étions 16 hommes. Il y avait également 6 femmes.
A l'issue des poules, je sors premier au classement général. Ce n'est pas un objectif en soi, mais est de bonne augure pour la suite car en 8ème de finale (dans les matchs éliminatoires), cela m'a permis de rencontrer le 16ème.
. Dommage que ce fut un français...
En quart de finale, j'ai éliminé un tireur suédois.
En demi-finale, ce fut le tour d'un italien.
En fin en finale, j'ai éliminé un autre tireur français pour terminer 1er de ce premier tournoi international.
Quel beau cadeau de St Valentin ce fut pour Yolande ma compagne et accompagnatrice et quelle joie pour moi !
Encore un grand merci à Gaël FISCHER mon Maître d'Armes et à Laurence FUHRER-SYDA la Présidente du club Florival Handisport de GUEBWILLER (68 Haut-Rhin) pour leur soutien tout au long de l'année.
Christophe BOULAND


 

jeudi 1 janvier 2015

> Bonne année 2015

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2015 empreinte d’ exploits et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

jeudi 27 novembre 2014

> Odile Hochard au Oman désert marathon

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Notre intrépide coureuse dans le noir, déjà auréolée d’un record du monde de la distance sur 24h, soit un peu plus de 161 kms, Odile Hochard a encore une fois frappé !
Lors du Oman désert marathon qui se déroulait en 6 étapes totalisant un parcours de 170 kms du 7 au 15 novembre dernier, Odile a pu goûter aux joies de courrir dans le sable…
N’étant que deux personnes en situation de handicap visuel, il ne s’agissait pas d’un podium au milieu des valides , mais bien de se faire plaisir …
Bravo Odile !
Retrouvez bientôt cette nouvelle aventure d’Odile dans la rubrique « Exploits » sur notre site….


 

vendredi 3 octobre 2014

> Nathalie au pied du viaduc...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Non voyante, Nathalie nous a habitué à de multiples performances en matière de demi-fond et ultrafond. En mai dernier, à nice, , elle parcourt 150 Kms, en 24 h, nouvelle performance mondiale féminine .

Egalement championne de France « Handi » en 5 et 10.000 mètres un viaduc sépare ces deux disciplines de l’ultrafond. Un premier pilier est la réalisation de plusieurs marathons, et ce week end elle conforte son tablier en accrochant un deuxième pilier .

Pour dérouler cette métaphore, elle na eu d’autre choix que cette bonne ville de Millau.
Au pied de son célèbre viaduc et ses dimensions de taille faisant de lui le viaduc le plus haut du monde.

Millau et son challenge qui fait souffrir les corps même des plus endurants avec sa course des 100 Kms.

Accompagnée de ses 5 guides, Nathalie a accroché à son palmarès ce dernier en moins de 11 heures en terminant :

1er handi
9 éme féminine
163 au scratch / 1548 participants.

Bien joué Nathalie, rendez vous en mai prochain pour reconquérir ton record…. !


 

lundi 22 septembre 2014

> Belgique, «Marche ou rêve»,

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Un défi que s’était donné ce dimanche Patrice Le Rouzic, 36 ans: grimper et redescendre les 374 marches de la Montagne de Bueren durant six heures. Si une simple grimpette est déjà pénible pour le commun des mortels, pour ce Liégeois privé d’un bras et d’une jambe suite à un accident, c’était là un redoutable exploit.
12h42 au pied des escaliers de Bueren. Patrice Le Rouzic descend les dernières marches sous les applaudissements. Depuis 12h, c’est déjà son troisième aller-retour dans ces escaliers classés récemment parmi les dix plus extrêmes au monde.

«Ça va», souffle-t-il, satisfait. «Je suis chaud, j’ai pris un bon rythme de croisière!». Il tombe des cordes sur la Cité ardente, mais Le Rouzic ne tremble pas: «La pluie n’est pas un problème, c’est juste un peu glissant en descente». Et hop, le voilà reparti à la conquête de ces marches qu’il connaît par cœur à force de les avoir montées six fois par heure à l’entraînement. Un trajet lui prend 4,30 minutes, contre 1,07 minute pour Vincent Wintgen, recordman du genre… sur ses deux jambes de coureur pro!


Objectif: 73.000 euros

Patrice Le Rouzic devait tenir six heures, c’est le timing qu’il s’était fixé pour tenter de rassembler, via des parrainages (2 euros/marche) et des dons, les premiers des 73.000 euros qui le séparent d’une prothèse électronique de haute technologie.

Samedi soir avant même d’avoir démarré le défi, 1.700 euros étaient déjà tombés sur le compte de la jeune association « Puzzle », fondée pour aider les personnes amputées à financer leurs prothèses via différentes actions. L’opération « Soutenons Patrice » était le premier événement de grande ampleur de l’association.

Au pied de Bueren, des amis, des passants, deux clubs de motards (dont Fedemot) et même quelques policiers à moto sont venus encourager l’athlète.

Sud Presse, le 22.09.2014


 

mercredi 3 septembre 2014

> Elle ne chute pas devant le NIAGARA...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


NIAGARA FALLS – Une coureuse à pied quasiment aveugle de 36 ans a bouclé dimanche un périple de 885 km en 20 jours en parcourant l’intégralité du sentier Bruce, qui suit l’escarpement de la rivière Niagara entre Tobermory et Niagara Falls, en Ontario.
Rhonda-Marie Avery, originaire de Barrie, était partie le 4 août et a couru jusqu’à Queenston Heights.
«Ce fut une formidable randonnée et trois semaines fantastiques», a-t-elle résumé alors qu’elle s’élançait dans les derniers kilomètres de son défi.
Dimanche, plusieurs personnes étaient présentes pour l’accueillir à l’arrivée, dont Cody Gillies, l’un de ses guides sur le parcours.
«(Dans ce genre de course), vous passez par des hauts et des bas et, certains jours, vous éprouvez une plus grande fatigue, a-t-il expliqué. Notre plus grande journée, c’était vendredi, lorsque nous avons parcouru 54 km. C’est beaucoup d’efforts, mais c’était pour la bonne cause. C’est vraiment génial d’aider Rhonda à réaliser cette performance. Elle était d’une agréable compagnie et ne cessait de nous divertir.»
«Rhonda est une grande dame et je suis vraiment heureux d’avoir eu l’opportunité de participer à son aventure», a commenté un autre guide, Chris Kirby,qui l’a accompagnée lors de son 12e jour de course sur une distance de 50 km pour rejoindre le parc provincial de Boyne Valley.
Rhonda-Marie Avery est atteinte depuis la naissance d’achromatopsie, une pathologie du système visuel qui ne lui permet de voir seulement qu’à 8 % de la capacité normale des yeux. Mais cette maladie ne l’a pas empêché de pratiquer la course à pied, le cyclisme et la natation.
Bravo à cette sportive hors norme...
Source : le site de 24 H Montréal


 

lundi 25 août 2014

> A la recherche de l’arche de Noé !

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Le défi est lancé ! Non voyant, avec Philippe, mon compère habituel de trek, nous allons gravir le mont Ararat pour vérifier si l’arche s’est bien échouée à 5167m, en haut du mont Ararat, le plus haut sommet de la Turquie. Il est situé au Kurdistan, près de la frontière arménienne et iranienne.
L’accès au campement de base, à 3200 m, est très aisé. Dès le lendemain, pour s’acclimater, nous montons à 4200m par un chemin muletier puis redescendons. Un terrible orage se déchaine durant plus d’une heure, nous laissant imaginer ce qu’à du être le déluge. Au réveil, le sommet apparaît, dégagé mais la neige tombée compliquera notre ascension. Après une demi-nuit à 4200 m, nous attaquons le sommet dès 1h30 du matin, à la frontale, dans des éboulis rocheux avec de la neige parfois transformée en glace. Prudemment mais sûrement, nous approchons du glacier pour atteindre finalement notre but au lever du soleil. Pas d’arche mais une vue dominante à 360°. Après quelques photos, le vent glacial nous impose de redescendre.
Merci à Philippe et à notre guide kurde qui m’ont permis de réaliser ce joli défi !
Patrick Goudot


 

mardi 22 juillet 2014

> La croisière blanche de six aveugles dans la nuit polaire du Groenland

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


C'est une expédition sans précédent, une croisière blanche de l'extrême dans la nuit polaire du Groenland: six aveugles, en mars prochain, traverseront la baie englacée de Melville, au nord-ouest de l'île arctique, pour démontrer qu'en dépit de leur handicap, les non voyants doivent être placés sur un pied d'égalité avec les voyants.

Cette expédition polaire en autonomie complète d'une quinzaine de jours et quelque 400 km, à ski et traîneaux à chiens dans l'une des régions les plus isolées de l'Arctique, est une première pour des non voyants qui seront accompagnés d'autant de voyants, placés dans les mêmes conditions d'obscurité permanente sur cette banquise au bord de la mer de Baffin.

"C'est l'enfer polaire, l'une des régions les plus froides de l'Arctique avec des températures oscillant entre -40 et -30°C", a expliqué à l'AFP Nicolas Dubreuil, aventurier et explorateur des pôles, qui y vit 6 mois de l'année et sera le chef d'expédition de cette aventure arctique baptisée Nanumut (sur les traces de l'ours en langue Inuit).

L'ours est le maître des lieux, dans la baie de Melville déclarée zone protégée où il est hors de question de circuler sur des engins à moteur. Nicolas l'a déjà parcourue, été comme hiver, à ski, traîneau ou kayak à la fonte de glaces. Il y vit dans le petit village de Kullorsuaq, l'un des derniers bourgs "à l'ancienne" de chasseurs d'ours et de baleines…

AFP Juin 2014


 

mardi 15 juillet 2014

> Un intru au championnat de France….

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Le 07 juillet dernier, à Montbéliard (25) sur le plan d’eau Brognard, était organisé par la Fédération de nages avec palmes (FFESSM) les championnats de France 2014.

Au milieu de ces nageurs palmés valides, un intru. En effet, Thierry Corbalan, amputé des 2 bras, s’alignait avec sa monopalme.

A l’issus de l’épreuve, le Dauphin Corse arrivait 15 ème au général se classant 1 er dans sa catégorie , Vétérans 3…

Une personne en situation de handicap champion de France 2014, un titre qui gomme toute les différences…

Voir la vidéo :


 

lundi 30 juin 2014

> Odile Hochard gagne son pari...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Spécialiste de l'ultra-fond, la non voyante Odile Hochard a battu le record du monde de la discipline au féminin.
En effet, ce week end, lors des 24 heures de Puttelange aux Lacs(57), Odile n'a pas cessé de courir sous des cieux peu cléments. Partie le samedi 28 juin à 15 h, elle rencontrait des conditions météorologiques difficiles (orages, pluies diluviennes), mais qu'à cela ne tienne, au terme de cette épreuve , le compteur affichait 161.3 kms pour Odile terminant première féminine toutes catégories, et deuxième de l'épreuve.
Formidable exploit Odile ! L'homologation interviendra dans les prochains jours après avoir reçu toutes les pièces et documents requis pour la validation.


 

dimanche 29 juin 2014

> Thierry Corbalan décoré de l'ordre du mérite.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Ce samedi 28.06, Thierry Corbalan, "le Dauphin Corse" fût décoré de l'ordre du mérite.

« Monsieur Thierry Corbaland né le 12 avril 1959 à Oran Algérie, j’ai l’honneur et le plaisir au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, de vous faire chevalier dans l’ordre national du Mérite ». C’est par ces mots que Thierry Corbalan a été décoré samedi lors d’une cérémonie à la mairie annexe de Sarrola Carcopino par Ange-Pierre Vivoni maire de Sisco, en présence d’Alexandre Sarrola maire de Sarrola.


En savoir plus : www.corsenetinfos.fr/Thierry-Corbalan-fait-chevalier-dans-l-ordre-national-du-Merite_a10093.html
 

mercredi 25 juin 2014

> Belgique - Liège: amputé d'une jambe et d'un bras, il s'attaque aux escaliers de Bueren.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


En septembre prochain, Patrice Le Rouzic, un habitant de Vaux-sous-Chèvremont (Belgique) de 36 ans, compte gravir les 374 marches de la Montagne de Bueren un maximum de fois. Un exploit sportif certes, mais qui n’a plus rien d’exceptionnel aujourd’hui tant les événements sont nombreux autour de ces escaliers considérés comme les plus extrêmes du monde. Si ce n’est que Patrice Le Rouzic n’est pas un sportif comme les autres. Voici deux ans, il a en effet été amputé de la jambe et du bras droits, suite à un accident de moto.

Sud – Presse Juin 2014


 

mercredi 11 juin 2014

> Odile, aveugle, décide de défier Nathalie…

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Récemment devenue record woman de la discipline, Nathalie Cuny, non voyante, parcourait en course à pied 150 Kms lors des 24 heures de Nice le 16 et 17 mai dernier.

Odile Hochard, déficiente visuelle a décidé de se lancer dans la course.

En effet, Odile s’aligne lors des 24 heures de Putelange aux Lacs (57) le 28 juin prochain et espère faire mieux que sa condisciple des Alpes maritimes….

Arrivera t’elle à parcourir plus de 150 Kms en 24 H. … A suivre .


 

lundi 9 juin 2014

> Rallye d’Ypres, un pilote aveugle au départ … !

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Le 19 juin prochain, lors de la Spéciale du Shakedown, Alain Penasse, directeur du Rallye d’Ypres (Belgique) invite le pilote belge aveugle Luc Costermans à venir démontrer en course qu’un déficient visuel bien copiloté peut se mouvoir assez aisément.

Généreusement aidé par Skoda Import et Total, Luc sera copiloté par son ami David Barattucci pour la spéciale de Nieuwkerke, longue de 4.5 Kms sur une route de campagne très étroite …

Parrainés par de grands noms du rallye, tels que Michèle Mouton, Jean Pierre Nicolas, Ari Vatanen, Guy Frequelin , Daniel Elena , il est soutenu aussi par le patron de la FIA : Jean Todt.

Sur l’auto, les couleurs de notre site seront en bonne place.

Attention les yeux !


 

dimanche 25 mai 2014

> Nathalie au sommet de son art

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Après une journée entière de course, « 24 heures le DEFI », a pris fin le17 mai dernier vers 18 h 15 à Nice sur la Promenade des anglais. Lancée par la ville et le Rotary club, le but était de sensibiliser le public à l’insertion des personnes handicapées.

Cette athlète déficiente visuelle, Nathalie Cuny, 48 ans, accompagnée par 22 guides s’était fixée pour objectif de parcourir 150 Kms en 24 heures.

Mission accomplie ! De quoi réjouir cette championne fatiguée et heureuse , après un dernier tour d’un parcours de 2 Kms entre le Théâtre de Verdure et le Negresco. « Je n’avais jamais couru plus de 42 Kms. C’est une fièrté pour moi que d’avoir réaliser ce record ! »

Nice Matin, le 18.05.2014


 

vendredi 2 mai 2014

> Elle court, elle court Nathalie....

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

A Nice, le 16 et 17 mai prochain, Nathalie Cuny a décidé de franchir un nouveau step personnel .

En effet, Nathalie, plusieurs fois championne de France "Handi-sport" sur 10 Kms route, et 5000 sur piste s'engage au profit de l'AVH et de l'association MOZAHRT de Nice en essayant de parcourir la plus grande distance en 24 heures.

Auteur de plusieurs marathons , cette déficiente visuelle, sera assistée de plusieurs guides afin de réaliser cette nouvelle prouesse....

Allez Nathalie, nous espérons que vous atteindrez les 150 voir peut-être les 200 Kms... Courage !


 

mardi 22 avril 2014

> Nageurs de l’extrême …

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Pour ce défi hors normes dont l'entraînement a commencé à Porticcio,Thierry Corbalan, le dauphin corse nagera dans les eaux les plus froides du monde -1,8° au Groenland. Et ce, au profit de l'association "Un sourire, un espoir pour la vie", de Pascal Olmeta.

Frank Bruno l'aventurier à cloche pied assistera le nageur en assurant sa sécurité. Muni d'une combinaison semi-étanche il sera prêt à intervenir à tout moment. Thierry quand à lui sera équipé d'une combinaison humide de 7mm et de sa monopalme. Dans leur périple près du Pôle Nord, deux enfants les accompagneront pour rencontrer les Inuits.

Ce périple débutera ce 23 avril et nos amis seront de retour en Corse le 03 mai prochain pour nous raconter cette aventure.


 

jeudi 20 mars 2014

> Un volant pour tous...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

En Belgique, pour la quatrième année consécutive, la direction du circuit de Spa-Francorchamps invitait l’association « Les non voyants et leurs drôles de machines » pour son stage annuel.

En effet, 10 non et malvoyants ont eu l’opportunité de piloter sur le mythique circuit de Formule 1, le 26 février dernier.

6 français et 4 belges venus pour l’ultime module de formation proposé par NVDM, ne s’en sont pas laissés compter.

Grâce à la générosité de 2 auto-écoles partenaires, et à 3 moniteurs chevronnés, les personnes en situation de handicap visuel ont pu réaliser 10 tours, soit 70 Kms, à bord tantôt d’une Polo de l’auto-école Bara tantôt de la Mégane RS de l’auto école Yanic.

En milieu d’après midi, Tony mettait tous le monde d’accord en s’appropriant le record de la piste avec une vitesse maxi de 145 km/h.

Notre ami pilote de renom José Close sortait la Mégane RS du circuit pour offrir comme chaque année des baptêmes de piste aux déficients visuels à plus de 230 km/h, sensations garanties !

Pendant ce temps, Raoul venu pour l’occasion avec sa vieille MG emmenait conjoints, bénévoles, et non voyants en balade cheveux au vent…

Pour terminer la journée et afin de donner quelques impressions fortes d’un savoir faire hors du commun, Luc, aveugle emmenait les journalistes de TF1 pour quelques tours, au volant de la Mégane RS de 265 CV copiloté par Yanic, à plus de 175 km/h... Décoiffant, non !

Nous tenions à remercier le Staff du circuit pour son généreux accueil : Pierre Alain Thibault et Chantal Bantz. Nos vifs remerciements à l’auto école Yanic venu tout spécialement de Vienne (38) France, avec une Renault Mégane RS en double commande , sans oublier notre partenaire historique, l’auto-école Bara de Fontaine l’évêque, et tous nos moniteurs Yanic, David et Pierre , tous aussi téméraires les uns que les autres.

Nous tenions aussi à remercier nos bénévoles, Michel, Freddy, Benoît, Michel, et Isabelle notre photographe d’un jour.

Un généreux merci pour l’intrépide José Close qui passait près de 3 H au volant de ce bolide pour le plus grand bonheur de nos amis non voyants.

Et un tout grand merci à nos conjoints, sans qui tout ceci n’aurait pas pu se réaliser, merci pour votre patience.

Rendez vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures sur le circuit de Formule 1 de Francorchamps…

L’équipe NVDM


Vidéo

Video
AUTOMOTO L'actu de la semaine : Lire la vidéo

Video
Reportage de la RTBF : Lire la vidéo

 

mardi 18 mars 2014

> Grande sportive accomplie

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Katia Waltener a déjà à son actif plusieurs sommets dont le mythique Kilimanjaro, le toit du continent africain qui culmine à 5995 mètres d’altitude.
Lors de son expédition, une équipe de reporters a réalisé un documentaire sur cette ascension particulière.
Ce reportage sera diffusé le samedi 22 mars prochain après le journal télévisé de 13 heures sur TF1 Ci-dessous, je vous invite à lire les quelques lignes écrites par Katia.

Philippe-Renaud DUMONCEAU
Président BLIND CHALLENGE ASBL

---------------------------------------------------------->
 
"Bonjour à tous,
 
Ca y est, nous avons enfin la date...Alors, à vos écrans, vos télécommandes et vos enregistreurs et partagez en même temps que moi cette aventure humaine extraordinaire...
L'émission sera diffusée le samedi 22 mars sur TF1  dès 13h 30 dans le programme "Reportage" juste après le JT...
Vivez avec moi cette expédition entre "ombre" et "lumière"...
 
Ombre car croyez moi, il n'est pas facile d'évoluer dans le noir vers ce sommet tant convoité et de mettre un pied devant l'autre sur des sentiers aussi difficiles sans voir où on le pose...
Il en a fallut de la volonté et du courage tant pour mon guide que pour moi!!
 
Lumière car je vous invite à entrer dans celle ci tant vous comprendrez en voyant ce reportage la force qu'elle m'a donnée...
Et puis, Olivier, mon guide, c'était mes yeux pour me prévenir des dangers et de la difficulté du terrain mais c'était surtout mon soleil...On allait s'en approcher en grimpant jusqu'à 5895 mètres mais j'ai surtout frôlé ces rayons grâce à lui et à toute l'équipe tant africaine que mes compagnons de route...
Là haut, vous verrez le soleil briller malgré le froid glacial mais vous verrez surtout mon regard étinceler  de mille feux car TOUS ENSEMBLE nous avons atteint ce rêve fou et ce but ultime...Magique...
Et puis, chose magnifique...lorsque je parle du KILI, j'ai l'impression d'avoir vu tant mes compagnons m'ont fait ressentir cette montagne mythique...
Une victoire dans la nuit qui tentera à vous prouver que le handicap n'est pas une différence mais au contraire une FORCE...
N'hésitez pas à partager vos impressions avec moi après…
 
Katia…"


 

jeudi 9 janvier 2014

> Le courage de Théo

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Agé de 13 ans, Théo Curin amputé des 4 membres ne manque pas d’enthousiasme dans l’effort.
Sous l’œil expert de son mentor, Philippe Croizon, nageur de l’extrême,
Théo s’entraîne au quotidien .

Un seul but pour lui aujourd’hui, être le meilleur demain.
Les jeux paralympiques devront compter avec lui dans le futur….

Ci-dessous le reportage de TF1


Vidéo

Video

 

mercredi 1 janvier 2014

> Bonne année 2014

Catégories : ehandicap world records


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2014 empreinte d’ exploits et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

vendredi 27 décembre 2013

> La sportive de l'année

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Pour la deuxième année consécutive , la fédération française de Ski Nautique et de Wakebord (FFSNW) a décerné le trophée de la « Sportive de l'Année » à Delphine Le Sausse - experte pour notre site http://www.ehandicapworldrecords.org.

En 2013 et pour sa quatrième participation, Delphine s'est à nouveau illustrée en championnat du monde de Ski HandiNautique. A chacune de ses prestations, elle a remporté de nombreuses médailles d'or, un grand bravo pour cette championne !


 

lundi 16 décembre 2013

> CHAMPIONNAT DE FRANCE D'ESCRIME HANDISPORT

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Catégorie Epée : Déficient visuel.
Après avoir terminé 5 fois sur la deuxième marche du podium, cette année Christophe Bouland est enfin sacré champion de France.

"Le 23 novembre 2013, le championnat de France à eu lieu à POLLESTRES près de PERPIGNAN. Nous étions Sept escrimeurs non ou mal voyant.
C'est la septième fois que j'y participe et ai terminé second sur les 5 dernières années.
2013 représente pour moi l'année du changement, puisque je termine sur la plus haute marche du podium et suis donc champion de France.
Lors des matchs de poule, j'ai remporté tous mes matchs et termine donc premier de poule.
En finale, j'ai rencontré Xavier LAFOUX, tireur du club de POLLESTRES (Pyrénées orientales) qui est non-voyant tout comme moi.
J'ai géré cet assaut très sereinement car nous avions travaillé ma gestuelle (précision de la pointe) et l'aspect psychologique d'une finale de championnat de France.
La persévérance et le travail ont donc fini par payer.
Je remercie donc tous les membres de mon club (Florival Handisport de Guebwiller), notre Présidente (Laurence FUHRER SYDA), mon Maître d'armes ( Gaël FISCHER ), mon collègue de club Raphaël BRENDLE et ma compagne Yolande qui me supporte dans tous les sens du terme et se trouve à mes côtés lors de tous mes déplacements."
Christophe BOULAND


 

lundi 9 décembre 2013

> Une Autobiographie à découvrir ...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Un combat face à un handicap articulaire depuis 25 ans.( la spondylarthrite ankylosante)
 
Un Jour, en raison des traitements, ma vie bascule en quelques minutes.
 
Je raconte ce moment dans un livre  " Douleurs et Combats pour la Vie"

Pour découvrir mon livre, cliquez sur ce lien,
www.jackdecaen.canalblog.com

Jacques ROLLAND.


En savoir plus : www.jackdecaen.canalblog.com
 

mercredi 2 octobre 2013

> Une première : Rallye de France (WRC), un non voyant au volant…. !

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Photo Le 3 octobre 2013, à l’invitation de la FFSA par Dominique Serieys, le directeur du rallye de France, pour la manche du championnat du monde (WRC) en Alsace, Luc Costermans et son copilote Guillaume Roman, s’aligneront pour la spéciale du Shakedown afin de démontrer que bien copiloté, un aveugle peut se déplacer assez aisément. Ceci constitue une première dans le monde du rallye mais plus largement dans le sport automobile.

Rapprocher les valides du monde du handicap, par l’intermédiaire du sport automobile reste un objectif majeur pour le tandem Guillaume Roman et Luc Costermans.


 

vendredi 20 septembre 2013

> Le Dauphin corse nage encore et encore... !

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Après avoir traversé le canal de l'ile de beauté en 2013 "Le dauphin Corse" Thierry Corbalan  a relié deux ville du Sud de cette même contrée (Ajaccio - Propriano) par la mer.
 
Le vendredi 20 septembre dernier, les 43 kilomètres ont été parcourus en 12h00 de nage non stop malgré une houle et un courant défavorables.
 
Cette initiative de l'infatigable Thierry Corbalan était pour mettre en lumière un week end consacré au handicap à Propriano.


En savoir plus : www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=89GCjexmCc0
 

dimanche 8 septembre 2013

> 11e stage de plongée « Bout de Vie » aux Îles Lavezzi.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Du 8 au 14 septembre, un petit groupe d’amputés va être initié aux joies de la mer. Ici, loin des regards, les corps vont se dévoiler, les tabous vont rester au placard. La nature elle, ne juge pas ! En cliquant sur le lien, suivez le journal de bord de cette belle odyssée.



Le bonheur n’est pas une quête, c’est un état d’âme. Seul le présent est un cadeau.

Frank BRUNO, aventurier à cloche-pied.




En savoir plus : http://www.boutdevie.org/categorie/blog-frank-bruno
 

lundi 26 août 2013

>  « A VOUS DE VOIR » sur France 5

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


« En haut du mur »

Diffusion: le lundi 2 septembre 2013 à 8h25 sur France 5

Rediffusion : le samedi 7 septembre 2013 à 23h00

Escalader : s'emparer du monde avec ses mains, se hisser bien plus haut
qu'on n'aurait jamais pu l'imaginer, et malgré le handicap visuel atteindre
les sommets Convaincue des vertus de la pratique de l'escalade pour les
personnes déficientes visuelles, l'équipe éducative de l'Institut des jeunes
aveugles de Toulouse a inscrit la grimpe au cour de son dispositif
pédagogique.

Ce documentaire s'ouvre sur un cours d'escalade, dispensé au sein même de
l'institut, qui est équipé d'un mur d'à peine 3 mètres de haut, parfaitement
accessible aux jeunes déficients visuels. A travers les ascensions d'Alicia,
de Gabriel et de Simon, nous découvrons les spécificités et surtout les
bienfaits de l'escalade à l'aveugle, en termes de motricité, de
représentation du monde et de conquête de l'autonomie.

Fort de cet entrainement, trois jeunes garçons de l'institut vont avoir la
chance d'escalader les falaises du Lot, le temps d'un week-end. Chaperonnés
par leurs éducateurs, Simon, Hugo et Achour vont profiter à fond de cette
escapade, qui leur donnera l'occasion de monter aux côtés de jeunes
grimpeurs valides et de rencontrer le champion du monde d'escalade
handisport, Nicolas Moineau. Pour les trois garçons, ce week-end représente
aussi une véritable bouffée d'oxygène. C'est pour eux l'opportunité
d'échapper à la routine quotidienne, de se sentir plus grimpeur que mal ou
non voyant et de se hisser tout en haut, à la force des poignets.

Format : 26'

Production : bleu Krystal media - Emmanuel Schlumberger

Avec la participation de France Télévisions

Réalisation : Ingrid Seyman

Avec la participation du : Centre National du Cinéma et de l'Image Animée.

Avec le soutien de : L'Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels.


 

vendredi 19 juillet 2013

> Les tribulations d'un dauphin en Corse....

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Thierry Corbalan, amputé des 2 bras, se lance un nouveau défi :
Ajaccio - Propriano, un défi de plus de 40 Kms, à la nage !
N'hésitez pas à visionner le reportage ci-dessous !!


Vidéo

Video

 

mardi 11 juin 2013

> Championnat du monde d'athlétisme

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Après le succès des Jeux Paralympiques de Londres 2012, la France, à travers la Fédération Française Handisport organise les CHAMPIONNATS DU MONDE D’ATHLETISME IPC 2013 à Lyon du 19 au 28 juillet 2013.
1300 athlètes, plus de 700 officiels et membres du staff venus de 90 pays sont attendus sur la piste du Stade du Rhône, située au cœur du Parc de Parilly pour 8 jours d’épreuves, ouvertes aux sportifs « handisport » et « sport adapté ».
Président de Handisport en Durance
Jean-Marc Ternullo

Photo : athlé ©F-Pervillé
Par IPC Athletics World Championships Lyon 2013

http://lyon-2013.com

http://www.youtube.com/watch?v=hNL7ZW-_U1E


En savoir plus : lyon-2013.com
 

samedi 11 mai 2013

> Tour de Belgique pour non voyants

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Lors du week end de l'ascension , se sont retrouvés plusieurs équipages venus de différents pays pour ce meeting international.Des tandems venus des Etats- Unis, du Canada, d'Italie , de Pologne ou de France, sans oublier les régionaux de l'étape, ils se sont affrontés lors de ce Tour de Belgique cycliste pour personnes déficients visuelles.


 

dimanche 5 mai 2013

> Kayak de mer. 16 heures pour faire Jersey - Saint-Malo

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Partis de Jersey, vendredi, à 9 h 30, cinq kayakistes, dont un non-voyant, ont rallié Saint-Malo, hier, vers 17 h. Ils ont fait Jersey-Chausey en 8 heures puis Chausey-Saint-Malo avec le même timing. Les quatre hommes et une femme ont donc mis 16 heures pour traverser (70 km). « On a quand même dû affronter une mer formée avec des vagues de 1 m », précisait Jean Capdevielle, d'Oloron-Sainte-Marie (64), à l'origine du projet et visiblement éprouvé après son exploit. Quant à Jean-Claude Biraud, un kiné non-voyant de 59 ans et originaire de Reims (51), avec, à son actif, une participation aux JO Paralympiques de Lillamer et dix marathons, il envisage déjà une expédition en Norvège en kayak de mer.

Source : Le Telegramme
Photo : http://www.letelegramme.com


En savoir plus : www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/kayak-de-mer-16-heures-pour-faire-jersey-saint-malo-05-05-2013-2092150.php
 

dimanche 21 avril 2013

> Il fait le tour de France sur une seule jambe

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Il suffit de le rencontrer, durant l'une des courtes pauses qu'il s'octroie dans son camping-car, sur la Nationale 7, pour lire dans son regard la Volonté. Celle de courir, malgré un handicap, tout en luttant, à sa manière, contre la maladie. Guy Amalfitano, un Béarnais père de deux filles, âgé de 49 ans, employé municipal au service des marchés publics à Orthez, ville bien connue pour son équipe de basket, espère boucler un véritable tour de France : 5 500 kilomètres. Ce, sur une seule jambe, à l'aide de béquilles, mais, comme il tient à le rappeler "en courant".
Hier, après être parti de Châteauneuf-du-Pape (la veille il était à Cavaillon) tôt le matin, il avait déjà parcouru une vingtaine de kilomètres en suivant la Vallée du Rhône. Il avait prévu de rejoindre, vers 17 heures Bollène avec une arrivée devant la mairie, en présence de supporters dont la chanteuse Desireless. Son périple avait débuté le 16 mars dernier, de chez lui, le retour étant prévu à Orthez, après 175 jours de course, le 6 septembre. Un parcours passant par les villes : "je prends uniquement les gros axes, pour me montrer le plus possible".
Guy Amalfitano est toujours suivi par son camping-car conduit par des chauffeurs se relayant, d'une région à l'autre : ils devraient ainsi être une cinquantaine sur l'ensemble du parcours. Un véhicule essentiel, permettant au coureur de se reposer et de se nourrir sans obligation de réservation dans un quelconque établissement. Mais pourquoi un tel effort, une telle obstination relayés par de nombreux partenaires et sponsors ? Le souhait de combattre une terrible maladie, l'osteosarcome, qui lui enleva, à l'âge de 18 ans, une jambe. "Il y a deux ans, j'avais déjà fait un marathon de l'espoir, j'avais pu collecter plus de 30 000 €. Mon objectif, cette fois, est de récolter 100 000 €" précisait le sportif au grand et gros coeur, hier, avant de reprendre la route.
Face au vent glacial, sous une pluie fine, il passa ainsi sous la forteresse de Mornas avant d'entrer dans Mondragon. Sans sourciller, toujours sur le même rythme, alors que des camions et des voitures le frôlaient. Le marathon man de la Nationale 7.

Tristan Jaureguy La Provence
Photo T. J : Guy Amalfitano hier vers 14 heures, au départ de Mornas sur la Nationale 7 après un bref ravitaillement.


En savoir plus : www.laprovence.com/article/edition-haut-vaucluse/2319419/il-fait-le-tour-de-france-sur-une-seule-jambe.html
 

mardi 5 mars 2013

> des non voyants ont pris le volant toute la journée sur le mythique Circuit de Ledenon

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Le lundi 4 mars 2013, toute l’équipe du Circuit de Ledenon a invité et s’est fait une joie d’accueillir l'association "Les non voyants et leurs drôles de machines".

En effet, pour la première fois en France dans le Gard (30), des non voyants ont pris le volant toute la journée sur le mythique Circuit de Ledenon.

L'association NVDM n'en est pas à son coup d'essai. Depuis 2006, l'association emmène ses membres pour prendre le volant en toute sécurité à bord de voiture école et ce afin de découvrir ou de redécouvrir des sensations automobiles.

Photo

Cette fois, c’ était différent, fini les parkings de supermarchés, les petites routes départementales fermées au public, le challenge était de taille, le circuit du Ledenon…
Outre les auto-écoles traditionnelles, les déficients visuels ont pu essayer une Renault Mégane RS de 265 CV. Celle-ci était en double commande, copilotée par un moniteur chevronné. Attention les yeux ...!

De plus, cet évènement s’inscrit cette année au moment où le Circuit de Ledenon fêtait ses quarante ans d’homologation et ne dérogeait pas à son histoire : Soutenir et participer aux innovations et aux développements des sports mécaniques dans tous les domaines…

Article de Presse Midi Libre (RACHID MAJDOUB)


En savoir plus : ledenon.blogs.midilibre.com/archive/2013/03/05/x.html

Audio

Lecture audio
Journal France Inter : Lire l'extrait audio

Vidéo

Video

 

mardi 1 janvier 2013

> bonne année 2013

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2013 empreinte d’ exploits et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre ! »


 

mardi 20 novembre 2012

> Philippe CROIZON

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Gédéon programme, Arnaud Chassery et Philippe Croizon ont le plaisir de vous présenter, la bande-annonce de ce que vous allez découvrir le 30 novembre à 20:35 dans un Thalassa spécial sur France 3.

http://www.youtube.com/watch?v=44T3UgwDtfw

A bientôt Philippe CROIZON.


En savoir plus : www.youtube.com/watch?v=44T3UgwDtfw
 

jeudi 15 novembre 2012

> Il grimpe 103 étages grâce à sa jambe bionique

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Un Américain amputé d'une jambe à la suite d'un accident est monté au sommet du plus haut gratte-ciel de Chicago grâce à une prothèse intelligente avec laquelle il s'entraîne depuis un an.
C'est un exploit au goût de science-fiction. Zac Vawter, un informaticien de 31 ans, a perdu sa jambe droite à l'issue d'un accident de moto il y a trois ans. L'an dernier, au sein de l'institut de rééducation de Chicago, il commençait à tester un prototype unique de prothèse dite bionique, activée à l'aide de capteurs implantés dans le cerveau. Dimanche, ce 4  novembre 2012, en 53 minutes et 9 secondes, le jeune homme est venu à bout de l'un des plus hauts gratte-ciel du monde, la Willis Tower, qui culmine à 442 mètres. Certes, il lui aura fallu plus de temps qu'avec ses deux jambes, mais moins qu'avec une prothèse classique.


 

lundi 15 octobre 2012

> Frank Bruno a encore frappé fort

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Parti le 12 juin du phare norvégien de Slettnes en Mer de Barents, Frank a parcouru 5280km, 4000km de vélo et 1280km en kayak. Il a passé la ligne d’arrivée chez lui en Corse au phare des Lavezzi le vendredi 5 octobre à 11h46 après 116 jours d’engagement. Rejoindre le sémaphore le plus septentrional de l’Europe continental au plus méridional de France, un sacré défi qui a amené Frank à se dépasser chaque jour. Conditions météo exécrables pendant les deux premiers mois où il a navigué en mer de Barents pour rejoindre Mehamn en Norvège, puis avec un VTC il a traversé la Laponie sur 1000km. Depuis Luléa en Suède il a récupéré son kayak pour traverser le golfe de Botnie et une partie de la mer Baltique jusqu’à Stockholm soit 1100km en 42 jours. De là de nouveau avec son vélo il a parcouru le sud de la Suède, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie jusqu’en Toscane, une balade engagée de 3000km. Il ne lui restait plus qu’à rejoindre sa commune de Bonifacio sur la Méditerranée qui n’aura pas été docile jusqu’au dernier jour. Il ne réalise pas ses aventures pour une cause, il est la cause…
Pour retrouver l’intégralité de son journal de bord cliquez sur ce lien :
http://www.boutdevie.org/categorie/blog-frank-bruno/


En savoir plus : www.boutdevie.org/categorie/blog-frank-bruno/

Vidéo

Video
JT TF1 - 07.10.2012 : Lire la vidéo

 

lundi 8 octobre 2012

> Championnat du Monde d'escalade

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Nicolas Moineau est féru d’escalade depuis une vingtaine d’année. Malgré une rétinite pigmentaire, contractée il y a quelque temps, qui lentement le rend aveugle, il continue à exercer sa passion en adaptant sa pratique à l’évolution de la maladie.
Il n’a jamais pensé à la compétition jusqu'à ce qu’on le contacte pour intégrer l’équipe de France handisport. Après une courte hésitation, il accepte et s’entraîne d’arrache-pied.
Il se retrouve bientôt aux championnats du monde à Bercy et le 15 septembre 2012, jour de la grande finale face à un japonais et un italien, relié par talkie-walkie à son guide-entraîneur, il remporte le titre de champion du monde.
Une performance exceptionnelle quand on sait que Nicolas est quasi-aveugle. Guidé à la voix, et tenant d’une remarquable technique qui lui permet de se dépasser, il a réussi à se hisser au plus haut niveau mondial.
Bravo Nicolas, tu es le meilleur !


 

lundi 1 octobre 2012

> L'échec de sa dernière tentative ne l' a pas démoralisé...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

En effet ce samedi 29 septembre Thierry Corbalan a décidé de renouveler l'impensable .
Alors que les éléments n'étaient pas des plus favorables , le dauphin corse, amputé des deux bras,  se jetais à l'eau depuis une plage de l'ile d'Elbe. Malgré des courants défavorables et une mer agitée , Thierry rejoignait Bastia vers 19 h 45 au bout d'un périple de plus de 60 Kms parcouru en un peu plus de 15 h.
 
Bravo Thierry pour ta détermination...


 

lundi 10 septembre 2012

> London 2012

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

La quinzaine paralympique s'achève d'excellente façon pour tous les athlètes . Les 500 médailles ont récompensé les meilleurs d'entre vous.

Merci chers compétiteurs de nous avoir encore une fois fait vibrer....

Rendez vous à Rio !

L'équipe de www.ehandicapworldrecords.org


 

lundi 3 septembre 2012

> Le Dauphin Corse

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

La tentative de traversée le 01.09 dernier , entre Bastia et l'ile d'Elbe par Thierry Corbalan fut interrompue au bout de 33 Kms à la suite de conditions de mer impossibles .
En effet des creux de plus de 2 mètres et des éclairs empêchaient l'encadrement qui accompagnait le Dauphin Corse amputé des 2 bras de poursuivre le périple.
 
Thierry néanmoins satisfait de sa performance 33 Kms en 6 heures, tentera à nouveau la traversée lors du dernier week end de septembre avec sa mono-palme. 


 

mercredi 29 août 2012

> London 2012

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Les compétiteurs handicapés du monde entier se retrouvent à partir du 29.08 pour les Jeux Paralympiques.
Cette quinzaine sportive qui se terminera le 09.09 prochain verra défiler plus de 4000 concurrents pour une moisson de 500 médailles.
 
Bonne chance à nos athlètes....
 
L'équipe de www.ehandicapworldrecords.org


 

dimanche 26 août 2012

> cinq continents à la nage

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Philippe Croizon a réussi son pari de relier les cinq continents symboliquement à la nage ...
Chapeau Philippe !
Découvrez vite le reportage.


Vidéo

Video
TF1 - JT20H - 26/08/2012 : Lire la vidéo

 

dimanche 1 juillet 2012

> ArctiCorsica , des nouvelles...

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Parti le 12 juin en kayak du phare de Slettnes en mer de Barents pour rejoindre le comptoir de pêche de Mehamn en Norvège, Frank vient de réaliser la traversée en vélo de la Laponie Nord-sud soit 950 kilomètres en 9 jours de solitude. Mercredi il s’élancera en kayak depuis Luleå en Suède effectuant du cabotage dans le golfe de Botnie pendant 45 jours pour arriver dans la région de Stockholm. Son moral est à la hauteur de sa condition physique, au beau fixe. Son périple Arcticorsica peut-être suivi en direct sur ce site :

http://boutdevie.us4.list-manage.com/track/click?u=d28d5bb43e8b76d5abd5677bd&id=c60d9ae72f&e=f567459d0b

Arrivée prévue en Corse début octobre…


 

lundi 11 juin 2012

> Belgique : Liège , le nouveau toit du monde ...

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


L’EVEREST de Bueren

L’idée de ce défi de « l’Everest de Bueren » vient de la rencontre entre une personne aveugle et un habitant des escaliers de la Montagne de Bueren de Liège. Pour ces deux passionnés de randonnées et d’alpinisme, ces fameuses marches sont vite devenues leur terrain d’entrainement. Rejoints par de nombreux amis, ils créent en novembre 2005 l’association Blind Challenge dont l’objectif est de réaliser des activités en montagne accessibles à tous y compris aux personnes handicapées de la vue.
Depuis 7 ans, Blind Challenge a organisé de nombreuses randonnées en moyenne et haute montagne, des stages de ski alpin adapté, des sauts en parachute, de la spéléologie, des courses à pieds et, des repas dans le noir… Aujourd’hui, l’association revient à ses sources avec un défi de taille à savoir : gravir le dénivelé du plus haut sommet de la planète « l’Everest » en moins de 12 heures en escaladant les escaliers de Bueren.

Everest
Le mythique Everest est situé dans la chaine de montagne de l’Himalaya. Son altitude progresse chaque année par la poussée des plaques tectoniques. Le dernier relevé de l’altitude effectué par la Société Nationale de Géographie date de 1999 et est de 8850 mètres soit 2 mètres de plus que le relevé de 1954. C’est en 1953, qu’Edmund Hillary et Tensing Norgay réussiront, avec leur sherpa, à atteindre le sommet du toit du monde.

La Montagne de Buere n fait partie du patrimoine liégeois. Les escaliers relient le quartier « En Féronstrée –Hors Château » à la « Citadelle ». Cet imposant escalier perpétue le souvenir de Vincent de Bueren, un défenseur de la cité qui s’illustra au 15ème siècle par ses combats acharnés contre Charles le Téméraire.
Les 374 escaliers, entrecoupés de paliers, se succèdent par dizaines pour atteindre un dénivelé de 66,98 mètres d’altitude. L’altitude au pied des escaliers est de 66 .44 mètres et le sommet culmine à 133.42 mètres. Le dénivelé pour une ascension est donc de 66 .98 mètres Un petit calcul rapide et vous comprendrez vite que vous devrez réaliser 132 montées et 8,84 mètres pour atteindre le sommet. A 96,5 mètres d’altitude, un bar sera mis à votre disposition ainsi qu’une zone de repos, de détente et de massage dans un des merveilleux jardins d’une des maisons de la Montagne.

Un défi, une folie, un exploit peu importe. Nous avons juste envie d’être les premiers à le tenter. L’objectif est de permettre à chaque équipe d’aller le plus haut possible et, qui sait, peut-être atteindre ce sommet et remporter le trophée de l’Everest de Bueren.

Blind Challenge a imaginé cet évènement car ce défi sportif correspond entièrement à sa philosophie d’action. Durant cette course, tous les grimpeurs seront sur le même pied d’égalité qu’ils soient déficients visuels ou pas. Pas besoin de guide, la série de 37 rampes seront là en guise de corde fixe, l’intégration se fera dans l’effort et le dépassement de soi, la sécurité sera assurée par un tracé précis et régulier. Autonomie- Intégration-Sécurité c’est la devise de Blind Challenge.

Pour réaliser ce défi, les compétiteurs auront le choix de s’inscrire parmi 4 catégories d’équipes :

Les Randonneurs : soit 10 participants pour une moyenne de 885 mètres de dénivelé par inscrit ;

Les Sportifs : soit par 6 participants pour une moyenne de 1450 mètres par inscrit ;

Les Athlètes : soit par 4 participants avec un dénivelé de 2212 mètres par inscrit ;

Les Fêlés ; soit en solo avec un dénivelé de 8850 mètres par inscrit.

La course débutera le samedi 23 juin à 8 heures précises pour se terminer à 20 heures. Chaque équipe sera représentée par un capitaine qui se chargera de réaliser l’inscription de son équipe et sera le représentant pendant la durée de l’ascension. En guise de contrôle, un système de pointage se fera
en bas et en haut des escaliers.

Le prix de l’inscription est de 10 € par participant et de 5 € pour les jeunes de moins de 18 ans. Durant la course, les compétiteurs bénéficieront d’un ravitaillement en eau et vivres de course. Cet évènement s’adresse aux sportifs, randonneurs, alpinistes, groupe de jeunes, handicapés de la vue ou autres et à tous ceux qui veulent tenter ce défi dans la mesure de leurs moyens.
Alors n’attendez plus, composez vite votre équipe et inscrivez- vous dès aujourd’hui en versant les frais d’inscription de votre équipe sur le compte BELFIUS : BE72 7795 9119 3816 en mentionnant le nom du capitaine, le type d’équipe (Randonneurs, Sportifs, Athlètes ou Fêlés)

Tout le monde est le bienvenu à cette manifestation et les compétiteurs auront bien besoin de vos encouragements. Différents artistes se succéderont tout au long de la course pour animer cette ascension.Pour toute information supplémentaire, je vous invite à me contacter au 0485/181 151 ou par e-mail:p-r.dumonceau@blindchallenge

Merci de transférer ces informations à vos amis ou contacts qui pourraient être intéressés.
Bon entraînement et en espérant que ce nouveau challenge soit couronné de belles victoires…

L’équipe Blind Challenge
L’EVEREST de Bueren


 

lundi 21 mai 2012

> DEUXIEME TOUR DE FRANCE DES COMPETENCES : LE CREDIT AGRICOLE RENFORCE SON ENGAGEMENT EN FAVEUR DE L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Le Crédit Agricole organise pour la seconde fois le Tour de France des Compétences du 22 mai au 20 juin 2012 à la rencontre du public et des demandeurs d’emploi handicapés. En 2009, la première édition de cette manifestation originale avait permis de recueillir plus de 750 candidatures. Depuis 2006, le Crédit Agricole a recruté plus de 2 580 collaborateurs handicapés, dont 787 en CDI et 1 437 en alternance, ce qui en fait l’un des acteurs les plus engagés dans ce domaine à l’échelle nationale.

Photo

Le Tour de France des Compétences a pour ambition d’être un lieu de rencontre, d’échanges, d’information et de recrutement, de faire connaitre les réalisations du Crédit Agricole et de combattre les idées reçues sur l’emploi des travailleurs en situation de handicap.

A chaque étape, une équipe de collaborateurs locaux du Crédit Agricole s’investit pour animer les échanges. Cette année, l’antenne mobile aux couleurs du Crédit Agricole visitera 35 villes étapes dans toutes les régions de France.

Le Crédit Agricole compte 4 636 collaborateurs handicapés. Il développe en permanence des initiatives en matière de recrutement, de formation, de maintien dans l’emploi, de sensibilisation au handicap et de recours aux entreprises du secteur protégé. Il a ainsi aménagé de manière personnalisée 10 952 postes de travail.

Grâce à son réseau de 70 correspondants impliqués dans l’animation de la politique du handicap sur tout le territoire, le Crédit Agricole est un interlocuteur de référence pour les personnes handicapées à la recherche d’un emploi.

Grâce au deuxième Tour de France des Compétences, l’occasion est donnée de découvrir cette réalité et de rejoindre un groupe qui privilégie les compétences, rien que les compétences.

L’ensemble du dispositif et toutes les informations sont disponibles sur le site internet : www.touteslescompetences.fr








Contacts presse :
Fédération nationale du Crédit Agricole :
Bertrand Schaefer – bertrand.schaefer@ca-fnca.fr – 01 49 53 41 72
Crédit Agricole SA :
Stéphanie Ozenne – stephanie.ozenne@credit-agricole-sa.fr – 01 43 23 59 44


En savoir plus : www.touteslescompetences.fr
 

dimanche 20 mai 2012

> ARCTICORSICA 2012

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Un nouveau défi en perspective pour Frank Bruno, unijambiste, qui compte relier le phare le plus septentrional de l'Europe continentale, Slettnes en Norvège, au phare le plus méridional de France aux Iles Lavezzi sur la commune de Bonifacio en Corse du Sud. Un périple de 5000 km en 4 mois avec seulement deux moyens de locomotion : le kayak et le vélo.
Le départ sera donné le 12 juin. Frank pagaiera en kayak jusqu’au comptoir de pêche norvégien de Mehamn soit une mise en bouche de 40 km en mer glacée de Barents. De là, il enfourchera son VTC pour rejoindre la ville suédoise de Lulea en bordure du golfe de Botnie, 1000km en autonomie complète. Il reprendra alors son kayak pour caboter jusqu’aux portes de Stockholm soit encore 1000 km. De nouveau il prendra la route en VTC via le sud. Un périple de 2500km, cette fois-ci, qui l'amènera à traverser les alpes pour arriver à Piombino en Toscane. Puis, pour terminer, une «Croisière» en kayak jusqu’en Corse via l’archipel toscan pour arriver aux Lavezzi
Dans cette aventure, il sera assisté par une équipe « logistique » (Nicolas, Valentin et Steve eux aussi amputés) qui devront le retrouver au fil du voyage lors de ses changements de moyens de locomotion.
Pour mémoire, rappelons que notre intrépide ami n'en est pas à son 1er essai. En 2005, il a traversé l'Atlantique à la rame en compagnie de Dominique Benassi, unijambiste comme lui, dans une course en double qui ne comptait que des concurrents valides. Nos 2 compères ont réalisé l'exploit de se classer 3ème sur 26 équipages ! Sans oublier, en 2007, sa traversée de la calotte glaciaire du Groenland : 450 km en 34 jours de marche forcée. En 2008, sa croisière australe en compagnie de 4 jeunes amputés. En 2009 son ascension du plus haut volcan du monde en Argentine, le Cerro Pissis 6885mts, accompagné de 2 jeunes amputés d'où il ont faillis ne jamais redescendre. Et, enfin, en 2010, son périple de 2500 km sur le fleuve Yukon à la pagaie de Whitehorse (Canada) à Grayling (Alaska).
Plus que jamais, Franck Bruno incarne la devise qu'il a fait sienne : "Les malheurs qui nous arrivent sont des défis à relever…".
Souhaitons-lui bonne chance et bonne route.
Nous le suivront tout au long de ce nouveau défi !


 

vendredi 4 mai 2012

> Nouveau défi pour Philippe CROIZON et Arnaud CHASSERY.

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Après la traversée de la Manche en septembre 2010, nos deux nageurs de l'extrême ont décidé d'unir leurs efforts pendant 4 mois pour relier les 5 continents à la nage.
Du 6 au 19 mai 2012, la jonction Océanie/Asie sera matérialisée par la traversée entre la Papouasie Nouvelle-Guinée et l'Indonésie.
Du 7 au 15 juin, la jonction Afrique/Asie se fera entre la Jordanie et l'Égypte.
Du 9 au 18 juillet, ce sera le détroit de Gibraltar, pour la traversée Afrique / Europe.
Et du 3 au 19 août 2012, ils termineront leur périple en nageant dans les eaux glaciales de l'Océan Arctique (détroit de Béring), pour la jonction Amérique/Asie.
Au total, à la fin de leur expédition, ils auront nagé environ 85 km représentant plus de 45 heures d'efforts, affrontant parfois des courants violents qui ralentissent la progression, dans des eaux très chaudes (jusqu'à 27° en Mer Rouge) ou glaciales (entre 0° et 3° dans l'Océan Arctique).
Nous leur souhaitons bonne chance et les suivrons tout au long de leur défi.

Comme nous, si vous voulez les suivre au quotidien :
http://www.nageraudeladesfrontieres.com/

Si vous voulez visionner la conférence de presse :
http://www.wideo.fr/video/804fb28e58bs.html


 

lundi 16 avril 2012

> Actu. Collège d'Experts

Catégories : ehandicap world records


Après la triste disparition de notre ami le Docteur Jean Florent, nous avons la joie de vous annoncer que Alain Amar lui succèdera en tant que patron des experts de notre site ehandicapworldrecords.org
 
Alain Amar, ancien Capitaine de Gendarmerie, nous a rejoint au début de notre aventure en tant qu'expert juridique.
Homme de terrain, il était notamment présent lors des différents défis organisés par la Féma en Belgique.
 
Alain nous a confirmé qu'il aurait à coeur de poursuivre la mission de Jean pour que les dossiers présentés soient toujours soumis au collège d'experts dans les plus brefs délais avec toutes les infos requises.
 
Merci Alain pour ton engagement à nos côtés....
 
L'équipe


 

mercredi 28 mars 2012

> A notre ami Jean Florent...

Catégories : ehandicap world records


C'est avec tristesse que nous apprenons la disparition de notre ami le Docteur Jean Florent.
Patron des Experts de notre site ehandicapworldrecords.org, il était un compagnon de la première heure. Chirurgien , d'une grande culture, il nous apportait ses compétence médicales, il était de tous nos défis.
Présent sur les terrains d’évolution il était toujours bienveillant à notre égard.
Nous perdons quelqu'un de cher et nous pensons à ses proches.
Grand merci l'ami Jean...
 
L'équipe du site ehandicapworldrecords.org


 

jeudi 15 mars 2012

> Pilotes d'un jour

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

Non et mal voyants au volant
sur le mythique circuit de Formule 1 en Belgique Spa-Francorchamps.
A l'invitation de la direction du circuit, pour la deuxième année consécutive, l'association "Les non voyants et leurs drôles de machines" emmenait ses membres pour une journée automobile inoubliable....!
Douze déficients visuels, 7 français et 5 belges, se retrouvaient donc sur l'anneau ardennais. Le sport automobile se féminise, nous le confirmons aussi dans le handicap, puisque 5 représentantes de la gente féminine étaient présentes et ne laissaient pas leurs parts aux hommes.

Photo Photo Photo

Après quelques ajustements de langage nécessaire à la bonne communication entre les "couples" pilote-copilote, nos "Fangios" s'élançaient sur la piste, leur intrépidité n'ayant d'égale que leur impatience.
Une extraordinaire expérience qui ne les a certainement pas déçus car, émus, ou rayonnants de joie à la descente de voiture, il comparaient leurs temps, leurs styles de pilotage, et la finesse des trajectoires.
Lors de la troisième boucle , Raphaël mis tout le monde d'accord avec une vitesse de pointe à plus de 120 km/h dans le double gauche de Blanchimont.
Comme l'an dernier, José Close emmenait tout ce petit monde en baptême de piste a bord de la Renault Mégane RS de 265 cv. Sensations garanties ! 
A la fin de la journée, Luc s'emparait de la Renault pour quelques boucles et poussait la voiture à plus de 175 km/h dans la ligne droite avant "les Combes", améliorant ainsi son record de piste de plus de 30 km/h !
David , son copilote déclarait : "Pas facile de rouler aussi vite , la voiture est moins stable qu'une Fun Cup, c'est une réelle prouesse !".
Ce fut encore une journée magique, pour laquelle nous devons remercier les bénévoles présents à savoir Françoise et Frédéric venus de Carpentras dans le sud de la France, Michel qui s'occupait du briefing des déficients visuels avant leur installation dans les voitures, sans oublier Benoît Michel qui tour à tour était notre attaché de presse, chauffeur, chef d'orchestre pour la restauration et maître d'œuvre en matière de sécurité.
Nous devons aussi remercier tout particulièrement le Staff du circuit à savoir : Pierre Alain Thibault qui nous confirmait son invitation pour la prochaine édition, son fidèle bras droit Luc Willems, sans oublier notre pilote émérite José Close.
Enfin, un grand et franc merci à nos amis d'une grande patience et d'une extrême générosité : David et Pierre de l'auto-école BARA ainsi que la société Bara de Fontaine l'évêque pour son partenariat.
Rendez-vous est donc pris en 2013 pour une nouvelle aventure sur le plus beau circuit de formule 1 du monde … !

NVDM – Les non voyants et leurs drôles de machines

© Photos : Frédéric Pauwels


En savoir plus : www.levif.be/info/reportages-photo/non-voyants-et-malvoyants-a-francorchamps-rien-que-du-bonheur-et-des-sensations/album-4000070076724.htm

Audio

Lecture audio
Podcast - Sacré Cocktail - (Raoul Reyers) : Lire l'extrait audio

Lecture audio
Bel-RTL - Drive In (Philippe Jaquemotte) : Lire l'extrait audio

Vidéo

Video
Télévesdre du 15 mars 2012 : Lire la vidéo

Video
RTL-TVI - émission "I comme ..." : Lire la vidéo

Video
Tour de piste - Stéphanie Bréavoine au volant : Lire la vidéo

Video
Baptême de piste - José Close (pilote pro.) et Stéphanie Bréavoine : Lire la vidéo

 

dimanche 1 janvier 2012

> Bonne Année 2012

Catégories : ehandicap world records


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2012 empreinte d’ exploits et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

lundi 3 octobre 2011

> La mer efface toute les différence ...

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Le week end dernier, Thierry Corbalan, amputé des bras, nageait au côté d'une personne valide pour une très belle cause .

Nous vous invitons à visionner le reportage en cliquant sur le lien suivant :


Vidéo

Video

 

lundi 19 septembre 2011

> Le nouveau défi de Philippe Croizon

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Relier les cinq continents à la nage...
Philippe Croizon s'explique dans un reportage. Visionnez - le en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.wat.tv/video/defi-philipe-croizon-4522p_2flv7_.html


En savoir plus : www.wat.tv/video/defi-philipe-croizon-4522p_2flv7_.html
 

lundi 12 septembre 2011

> Quatre nouvelles couronnes mondiales sur la tête de notre experte sportive Delphine Le Sausse.  

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


À Cincinnati dans l'Ohio, lors des derniers Championnats du Monde de natation handi, Delphine a de nouveau frappé fort.
 
Quatre médailles d'or viennent récompenser une année riche en émotions et en performances, surtout lors des Championnat de France : de l'or pour le "saut", le "combiné", les "figures" et en "Overall tournament".
 
La France emporte également une jolie médaille de bronze en finissant à la troisième place du classement par équipe de ces championnats.
 
Découvrez sur le site de Delphine un résumé complet de ses exploits !
http://www.le-sausse.com


En savoir plus : www.le-sausse.com
 

mercredi 17 août 2011

> Notre experte paraplégique en natation et en ski nautique, Delphine Le Saussce nous donne de ces nouvelles à quelques jours des championnat du monde ...

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Bonjour,
 
Un petit message pour vous signaler que lors des Championnats de France de ski nautique à Nemours, j'ai battue mon propre record du Monde pour établir un nouveau record du Monde en figures avec 1340 points !!! de bonne augure pour les Championnats du Monde qui vont se dérouler du 22 au 29 août prochains à Cincinnati (US)
pour plus d'informations, mon site Internet
www.le-sausse.com
Nos voeux t'accompagnent  ...
L'équipe de ehandicapworldrecords.org


En savoir plus : www.le-sausse.com
 

vendredi 1 juillet 2011

> Le Défi de Monte-Cristo par Thierry Corbalan

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Photo

Retrouvons notre dauphin corse, Thierry Corbalan, à Marseille à l'occasion de son dernier challenge : "Le Défi de Monte-Cristo", qui relie à la nage le Château d'If à la plage du Grand Roucas.
Le 26 juin dernier à 10h00, 600 nageurs, dont notre héro, se sont élancés à l'assaut de ce défi particulièrement éprouvant. Après 1 heure, 6 minutes et 48 secondes d'efforts, Thierry a atteint l'arrivée en troisième position : un immense exploit ! Tellement géant qu'un officiel incrédule, sous prétexte qu'il ne connaissait pas notre athlète, menaçait de ne pas homologuer l'exploit. Après discussion avec un Thierry qui ne voulait pas se laisser faire, l'énergumène a été jusqu'à essayer de transiger en lui proposant la place de 3ème ex-éco avec un concurrent qu'il avait devancé de 2 minutes. Mais, fort heureusement les chronomètres électroniques et les témoignages des autres officiels ont tranché en rendant à Thierry la place qui lui revenait de droit.

Alain Amar.


En savoir plus : www.ehandicapworldrecords.org/index.php/fr/record/sport-aquatique/natation/defi-de-monte-cristo-nage-entre-le-chateau-d-if-et-la-plage-du-grand-roucas.html
 

vendredi 20 mai 2011

> 5 Continents par philippe Croizon

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Photo

Il est l'un des plus célèbres handicapés en France depuis sa traversée de la Manche à la nage en septembre 2010: Philippe Croizon, 43 ans, amputé des 4
membres, tentera dans un an, avec un compagnon de nage valide, de rallier par la mer les cinq continents, Europe, Amérique, Asie, Afrique et Océanie à
la seule force de ses moignons de jambes.

Il est soutenu dans son audacieuse entreprise par l'association Handicap International qui, depuis 30 ans, oeuvre à l'amélioration des conditions de vie
et au respect des droits des handicapés dans plus de 60 pays. "Ma traversée de la Manche fut un message d'espoir et de vie à tous mes compagnons d'infortune,
dit Philippe Croizon.

Avec ce nouveau défi, en binôme avec Arnaud Chassery, nous entendons accomplir un acte égalitaire de paix, de solidarité et de partage avec tous les hommes
valides et invalides, toutes couleurs de peau, cultures et origines confondues". Arnaud Chassery, 34 ans, est champion de natation longue distance. Il
a notamment traversé la Manche ainsi que le détroit de Gibraltar en 2010.

Philippe Croizon avait été terrassé par plusieurs décharges de 20.000 volts en mars 1994, victime d'un arc électrique entre lui et une ligne à haute tension,
alors qu'il démontait une antenne de télévision. La gravité de ses blessures l'avait condamné à la quadruple amputation. - Requins, méduses et eau glacée
- Les passes, détroits et golfes pour passer à la nage d'un continent à l'autre sont peu nombreux. Les deux hommes vont devoir parcourir des milliers de
km en avion, pour n'en nager qu'une petite centaine en 4 épreuves, de mai à août 2012.

Ils vont d'abord s'envoler pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée en Océanie où ils rejoindront après 7 heures de pirogue, un petit village de pêcheurs, Wutung,
isolé au nord de l'île du Pacifique. En nageant une vingtaine de km, d'est en ouest le long de la côte, dans une eau agitée de puissants courants et appréciée
des requins et autres méduses "Irukandji" au venin létal, ils rejoindront un autre village de pêcheurs, mais cette fois en Indonésie, sur le continent
asiatique. Leur deuxième rendez-vous, en juin, est prévu en Jordanie, au nord du Golfe d'Aqaba (frontière occidentale de l'Asie) qu'ils traverseront (25
km) pour aborder la côte égyptienne sur le continent Africain.

Le mois suivant, ils passeront d'Europe en Afrique par le détroit de Gibraltar, au milieu de l'important trafic maritime (14 km à vol d'oiseau, mais 20
à 25 en tenant compte des courants). Le plus spectaculaire a été gardé pour la fin, au mois d'août 2012: le Détroit de Béring entre les îles de Grande
Diomède (Asie-Russie) et Petite Diomède (USA-Amérique), une nage aller-retour d'une dizaine de km dans une eau dont la température oscille entre 0 et 3°C.

"Depuis la Manche, raconte Philippe Croizon, j'ai reçu des milliers d'émouvants témoignages de handicapés du monde entier. Je sais que j'ai redonné de l'espoir
à nombre d'entre eux". "Mais ma plus belle récompense me fut donnée par un petit élève de 12 ans, d'un collège de Rouen où j'étais venu raconter l'aventure
de ma vie: +Monsieur, vous avez fait un grand défi et moi aussi, je voudrais en faire un; lequel mon petit ?; je voudrais vous faire un gros câlin..."
"Je l'ai pris contre moi, il pleurait... moi aussi !"


 

samedi 1 janvier 2011

> bonne année

Catégories : ehandicap world records


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2011 empreinte de défis et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

jeudi 18 novembre 2010

> Deux nouveaux experts ehandicapworldrecords

Catégories : ehandicap world records


Toute l’équipe du site a le plaisir et l’honneur d’accueillir deux nouveaux experts juristes et sportifs à la fois :
Hervé Marcotte Ruffin, huissier de justice à Calais, ancien président du club de Basket de Calais. Alain Marécaux, Huissier de Justice à Calais, spécialiste en équitation.

Bienvenue à tous les deux.


 

lundi 25 octobre 2010

> La FEMA, 10 ans 10 records

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Photo

Les 8 et 9 octobre dernier, la Fédération Multisports Adaptés (FéMA), organisme belge dont le but est l’intégration par le sport des personnes handicapées, a organisé au centre sportif Tabora à NAMUR une manifestation pour fêter ses 10 ans d’existence.

Cet évènement sportif anniversaire, intitulé « 10 ans, 10 records », consistait en la mise en place de 10 épreuves ouvertes à tous, personnes valides et moins valides :

24 heures de natation non-stop : épreuve exclusivement réalisée par des personnes handicapées,

24 heures de Joëlette non-stop : épreuve réalisée par des équipes mixtes valides et non valides,

24 heures de cyclo-danse non-stop : épreuve réalisée par des équipes mixtes valides et non valides,

Tae Bo de masse : épreuve consistant à réunir le maximum de personnes en un lieu donné,

Engins à roulettes : épreuve consistant à effectuer un parcours donné en équipe à l’aide de tous engins à roulettes (vélo, trottinette, patins à roulettes, skate-board, etc.),

Mini-Triathlon : 150 m de natation, 5 km en vélo et 1 km de course à pieds,

Tennis de table : épreuve consistant à faire l’échange réglementaire le plus long en temps,

Pétanque : épreuve par équipe consistant à placer le maximum de boules dans un cercle de dimension donnée,

Vélo presse-fruit : épreuve non effectuée par manque de matériel,

Apnée dynamique : épreuve non effectuée par manque de concurrents.

PhotoPhotoPhoto

Aux fins d’officialiser la manifestation et d’homologuer les éventuels records, la FéMA a fait appel aux services de eHandicapWorldRecords en les personnes de Luc Costermans et Alain Amar, lesquels, après avoir assisté aux épreuves, attestent de leur conformité aux règlements établis conjointement par la FéMA et eHandicapWorldRecords.

Après expertise et délibération, il s’avère que seule l’épreuve de 24 heures de natation constitue un record au sens entendu par eHandicapWorldRecords, en ceci qu’elle a été effectuée exclusivement par des personnes handicapées (tous handicaps confondus) et qu’elle reste améliorable.

Les résultats officiels de cette épreuve sont : 1355 longueurs de bassin de 25 m représentant la distance totale de 33,875 km.

D’autres épreuves, n’étant pas éligibles au titre de record, sont cependant dignes de figurer en bonne place sur les tablettes de eHandicapWorldRecords en tant que Défis. Il s’agit des 24 heures de Joëlette (équipes mixtes valides-non valides), et des 24 heures de Cyclo-danse (équipes mixtes valides-non valides) qui restent des performances tout à fait remarquables.

Les autres épreuves ne réunissaient pas les conditions pour être déclarées records ou défis ou n’ont pas eu lieu par faute de matériel ou de concurrents.

Alain Amar

Photos : Caroline Dechamps


 

samedi 2 octobre 2010

> Un nageur amputé des deux bras effectue la traversée Corse-Sardaigne

Catégories : ehandicap world records, Sport, Coup de coeur


Thierry Corbalan, fonctionnaire de police et sportif de haut niveau amputé des deux bras, a effectué samedi en huit heures et quarante minutes la traversée aller-retour Corse-Sardaigne (29 km) en mono-palme, a-t-on appris auprès du nageur.

"Je suis heureux d'avoir réussi, ça prouve que malgré le handicap, on n'est pas diminué, tout est une question de volonté", a déclaré à l'AFP Thierry Corbalan, joint par téléphone peu après son exploit.
Le nageur a finalement effectué la traversée aller-retour des Bouches de Bonifacio en moins de neuf heures au lieu d'une durée de dix à douze heures initialement prévue. "Je savais que je pouvais réussir, j'étais tellement motivé", a-t-il dit.
Thierry Corbalan a quitté la plage de Piantarella, sur la commune de Bonifacio (Corse-du-Sud), samedi à 07H20 pour rejoindre le port de Santa-Teresa-di-Gallura, en Sardaigne, à 11H30. Il était précédé d'un kayak contenant son ravitaillement.
Il a ensuite regagné la Corse à 16H00, sous les applaudissements de ses proches et de personnes venues assister à son arrivée.
"A l'aller, la mer était très calme tandis qu'au retour, il y avait de la houle et du courant, mais je n'ai jamais ressenti la fatigue, j'étais très en forme", a-t-il raconté.
Amputé des deux bras depuis un accident en 1988, ce brigadier-chef et correspondant informatique au commissariat d'Ajaccio, âgé de 51 ans, avait effectué la traversée des bouches de Bonifacio, dans le sens Sardaigne-Corse, en cinq heures et trente-sept minutes l'an dernier.
Il souhaitait effectuer ce nouvel exploit pour faire connaître et appuyer l'action de deux associations corses, "Bout de vie" (aide aux handicapés) et "Marie-Do" (lutte contre le cancer).

AFP - AJACCIO, 2 oct 2010


 

jeudi 23 septembre 2010

> Thierry Corbalan, handicapé et sportif aventurier qui veut aider les autres

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Une détermination sans faille et une profonde bienveillance irradient le visage de Thierry Corbalan, qui tentera samedi la traversée aller-retour Corse-Sardaigne en mono-palme: 32 km à la seule force des jambes et du torse pour ce sportif de 51 ans amputé des bras.

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que l'on n'ose pas les faire, mais parce que l'on n'ose pas les faire qu'elles sont difficiles".
Cette citation du philosophe romain Sénèque, qui fut exilé en Corse, orne le tee-shirt de Corbalan, résumant la ligne de conduite de ce policier, ancien vice-champion de France de judo, devenu marathonien, depuis qu'un accident l'a privé de bras une nuit de 1988 sur la Côte d'Azur.
"C'était le 23 mai, à 00H14. J'avais 29 ans. Je pêchais près de Mandelieu (Alpes-Maritimes, ndlr). Ma canne a touché une ligne à haute tension de 25.000 volts et ma vie a basculé", raconte sobrement cet homme élancé, qui n'a pas la carrure d'un Rambo mais le corps souple et noueux du commando rompu à toutes les situations.
Vingt ans plus tard, il vise la traversée à la nage des bouches de Bonifacio. L'aventure intervient quelques jours après l'exploit de Philippe Croizon, 42 ans, amputé des quatre membres après avoir été comme lui électrocuté, qui a traversé samedi la Manche (33 km) en un peu plus de 13 heures. Une performance que Corbalan salue.
Chez ce "guerrier", une trempe forgée par l'effort et le goût du défi émane des yeux sombres, brillants d'énergie dans un visage taillé à la serpe.
"Je n'aime pas tellement le mot handicapé. Nous sommes seulement différents et si je m'en suis sorti c'est pour aider les autres", explique en souriant le brigadier-chef Corbalan, laissant implicitement entendre que "quand on veut on peut" et évoquant son envie d'aller vers les autres.
Fonctionnaire dans une Brigade de surveillance nocturne (BSN, devenue anti-criminalité, BAC) à Cannes (Alpes-Maritimes) jusqu'à son accident, il aurait pu être démobilisé.
Amputé, il est pourtant devenu marathonien un an et demi seulement après sa sortie d'hôpital, et il est désormais correspondant informatique au commissariat d'Ajaccio. Il s'entraîne près de dix heures par semaine en piscine ou en mer et conduit seul sa voiture aux équipements adaptés.
"Bien sûr, le sport, que je pratique depuis l'enfance, m'a beaucoup aidé. Mais je n'ai aucun regret dans la vie", explique-t-il, ajoutant: "c'est grâce à mon accident que j'ai connu mon épouse, Patricia, qui venait m'aider à manger au commissariat à Cannes".
A la retraite dans trois ans, il veut s'investir "pour faire profiter tout le monde" de son expérience, notamment dans le domaine de l'informatique.
Un an après avoir réalisé en 5H37 la traversée des bouches de Bonificio, il s'élancera samedi matin de la plage de Piantarella, près de la cité de l'extrême-sud de la Corse, où il prévoit de revenir environ dix heures plus tard.
Corbalan insiste sur son engagement auprès d'associations corses d'entraide aux handicapés, "Bout de vie" du plongeur invalide de Bonifacio Frank Bruno, et de lutte contre le cancer "Marie-Do".
"Il faut faire parler de ces gens qui font des choses formidables. Frank et Pascal, ce sont mes repères", dit-il évoquant aussi l'association "Un sourire, un espoir pour la vie" de l'ancien footballeur corse Pascal Olmetta qui aide les enfants malades et leurs familles.


 

mercredi 22 septembre 2010

> 8ème stage de plongée "Bout de vie"

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Depuis 7 ans qu'il existe, "Bout de vie" propose chaque année à des personnes amputées d'effectuer un stage de plongée en Corse du sud, plus précisément dans l'archipel des Lavezzi.

Les mots me manquent pour vous dire ô combien ce cadre est paradisiaque. Ici le temps s'est proprement arrêté.

Loin des regards les corps se dévoilent. Les hommes jugent, la nature non.

Plonger en mer c'est comme si l'apesanteur nous débarrassait de ce carcan de marcher avec une prothèse.

Une semaine où chacun dévoile son Bout de vie.

Une semaine pour expérimenter une vie et des sensations nouvelles.

Frank BRUNO
Port de plaisance
20169 BONIFACIO
France
bout2vie@wanadoo.fr
www.boutdevie.org


En savoir plus : videos.tf1.fr/jt-20h/des-stages-de-plongee-pour-oublier-le-handicap-6083962.html
 

lundi 20 septembre 2010

> Philippe Croizon amputé des 4 membres, traverse la Manche

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


De Dephine PAYSANT (AFP)
LILLE — "Peu de gens pensaient que j'allais réussir, mais moi, je n'ai jamais douté", a confié à l'AFP Philippe Croizon, un homme amputé des quatre membres, qui vient de réussir la traversée de la Manche à la nage, annonçant que son prochain défi sera de "relier l'Europe à l'Afrique".
"Sur le moment, je n'ai pas réalisé que j'avais réussi. Ce n'est que hier soir, quand je me suis couché, que soudain, je me suis surpris à éclater de rire tout seul dans mon lit, en me disant + ça y est, tu l'as fait + ", explique Philippe Croizon, quelques heures après son exploit.
"Aujourd'hui, je suis perclu de courbatures, et je commence seulement à réagir à ce que j'ai fait, mais je suis l'homme le plus heureux du monde", raconte-t-il au téléphone, la voix remplie de joie et de fierté.
Cet homme de 42 ans, amputé des quatre membres en 1994 après avoir été terrassé par plusieurs décharges électriques de 20.000 volts alors qu'il démontait une antenne de télévision, a réussi à rallier samedi Folkestone (Grande-Bretagne) au Cap Gris-Nez (Pas-de-Calais, France) en 13H30 minutes.
Une performance sans précédent, pour lequel cet ancien ouvrier métallurgiste s'est entraîné pendant deux ans, jusqu'à 30 heures par semaine.
"Au départ, on devait me donner une cote de 90 contre 1. Peu de gens pensaient que j'allais réussir, mais moi, dans ma tête, je n'ai jamais douté. J'étais tellement prêt. Ca faisait 16 ans que je ne pensais qu'à cela", témoigne Philippe Croizon.
"En 1994, j'étais sur mon lit d'hopital, on venait de me couper ma dernière jambe. Vous imaginez ce que je pouvais ressentir. Et puis j'ai vu ce reportage télévisé sur une nageuse traversant la Manche. Et là, je me suis dit: +pourquoi pas moi un jour ?+ ", se rappelle-t-il.
Revenant sur sa course, M. Croizon explique qu'il a nagé beaucoup plus vite que prévu, lui qui tablait sur une traversée en 24 heures.
"Normalement, je devais partir avec des pulsations à 110-120, j'étais à 130-150 tout du long. A un moment, je me suis dit +Waouh, ralentis, jamais tu ne vas aller au bout à ce rythme-là+. J'ai voulu aller moins vite, mais je n'ai pas pu. Mes bras étaient partis, la machine était lancée", détaille-t-il.
"J'ai doublé des valides, c'était un truc énorme. J'étais dedans, je l'avais dans la tête. Je ne voulais surtout décevoir personne. (...) Et j'ai réussi cette traversée de la Manche en un temps record. Même moi, je n'en revenais pas quand je me suis assis sur ce rocher du Cap Gris-nez", explique-il.
"C'est une grosse émotion aujourd'hui. Je suis arrivé au bout de mon rêve. J'ai montré la voie. (...) Je voulais être un porte-flambeau pour tous ceux qui croient que la vie n'est que souffrances, et j'ai réussi à aller au-delà de tout ce que je pouvais espérer", déclare Philippe Croizon.
Mais déjà, l'homme pense à relever un prochain défi. "Maintenant que je sais nager, j'ai envie de faire un petit symbole: relier l'Europe au continent africain à la nage, sans doute l'été prochain", annonce-t-il.


En savoir plus : videos.tf1.fr/jt-we/philippe-croizon-a-vaincu-la-manche-6071508.html
 

vendredi 3 septembre 2010

> L'aventure de Philippe Croizon

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Ce lien vous permettra de visionner l'émission toute une histoire du jeudi 2 septembre, ensuite avancez le curseur sur 24.35mn pour regarder L'aventure de Philippe Croizon.
 
http://toute-une-histoire.france2.fr/?page=emission&emission=436

Ci-dessous, vous pourrez découvrir l'interview sur l'émission de radio de Radio-Canada.
www.ehandicapworldrecords.org/Croizon/Radio-Canada.mp3

Pour ceux qui souhaitent être prévenus de la date et de l'heure du départ, n'hésitez pas d'envoyer vos coordonnées téléphoniques à l'adresse suivante : gerard.croizon@sfr.fr ou bien les contacter aux 06.10.03.64.44, idem pour ceux qui souhaitent venir sur le lieu d'arrivée à Wissant place du dauphin.


 

jeudi 15 juillet 2010

> Philippe Croizon

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Voici quelques nouvelles de mes entraînements en Bretagne et dans la Manche.
Les entraînements se sont déroulés avec le soutien de Arnaud Chassery l'un des rares français ayant réussit la traversée de la Manche à la nage.
Les entraînements en Bretagne se sont déroulés merveilleusement bien, dans une eau limpide où j'ai pu apercevoir quelques bars passés devant mon masque.
(Je les imaginais très bien dans mon assiette, avec un beurre blanc et des câpres, accompagné de pommes de terre nouvelle de Noirmoutier et une légère
pincée de fleur de sel.)
Le 9 juillet nous nous somme rendu à Wissant petit village entre le cap gris nez et le cap blanc nez, lieu d'arrivée des nageurs en cas de réussite.
En arrivant sur place je suis impatient de voir la Manche, à peine mon fauteuil électrique descendu, je me dirige droit vers ce bras de mer.
La, la joie m'envahit, je voyais les falaises blanches des côtes d'anglais, les cargos, les féries et surtout, j'étais enfin fasse à celle que j'allais
affronter, j'allais pouvoir me mesurer à elle pendant les quelques jours d'entraînement sur place.
Le samedi 10 juillet réveil aux aurores, un verre de thé et un demi-gâteau énergétique plus tard, je me retrouve sur la plage.
La, une grande surprise m'attendait ! De nombreuses personnes du village étaient venues pour nous accompagner moi et Arnaud, il y avait six bateaux pour
nous accompagner des bateaux de plaisance, deux Zodiac est ce que j'ai trouvé formidable il y avait également deux vieux bateaux de pêche typique de leur
région (des flobarts).
Étaient présents également la voix du Nord, Nord littoral, France 3, France 2 pour une émission qui sera diffusée début septembre et la chaîne d'information
BFMTV.
Les pompiers qui se trouvaient également sur la plage m'ont transporté à bord du zodiaque et direction le cap gris nez, lieu de départ.
Au bout d'une trentaine de minutes de navigation, enfin la mise à l'eau... Ça y est je suis au contacte de la Manche, nous sommes partis pour 5:00 d'entraînement
non stop.
Départ donc du Cap gris nez, direction le cap blanc nez la mer est calme d'une température estivale de 16° et il y a du brouillard nous ne voyons pas les
côtes.
En 1:30, nous avons atteint le cap blanc nez distend du départ de 15 km, nous avons donc nagé à la vitesse de 10 km/h incroyable ! Tout le monde nous félicite
mais en réalité ma vitesse de nage et de 2,5 km/h le reste de la vitesse et le courant de la Manche.
Vu que nous avions atteint notre point d'arrivée assez rapidement, demi-tour, retour en direction du Cap gris nez et la, une nouvelle chose incroyable en
1:30 de natation nous avions réalisé la distance époustouflante de 0 km, et à chaque ravitaillement nous reculions de plusieurs centaines de mètres.
À ce moment là j'ai bien ressenti pourquoi cela s'appelait l'Everest de la natation !
Et au bout des 1:30, le courant est revenu en notre faveur et nous sommes repartis comme des balles en direction de Wissant.
Cet entraînement a été une expérience indispensable pour que je puisse visualiser dans mon esprit à quoi je dois m'attendre en arrivant sur les côtes françaises
au bout d'une vingtaine d'heures de natation.
Cela a permis également à Suzana de peaufiner son entraînement pour les ravitaillements, ravitaillement qui seront réalisés toutes les 30 minutes.
Le lendemain le dimanche 11 juillet direction l'Angleterre pour des entraînements sur les côtes anglaises.
Une nouvelle fois réveil à l’aurores direction la ville de calai pour prendre le ferry.
Le petit souci Suzana n’avait pas sa carte d'identité et avec les anglais on ne rigole pas !
On leur a présenté son permis de conduire mais impossibles de passer !
Les journalistes de France 2 essayent à leur tour de les convaincre et la, Suzana dit aux douaniers ce que je souhaite réaliser et me nomme le Fish Man
la douanière ose un léger ric tusse et grâce aux journaux parus le matin même que Arnaud est allé chercher en courant dans la voiture nous avons réussi
à passer cette douanes réputées infranchissables.
Tout le long de la traversée, j’hésité entre rire et pleurer en voyant la distance à parcourir au fur et à mesure que nous progressions vers l'Angleterre.
La prochaine fois que nous reviendrons au Royaume-Uni, nous passerons par le tunnel car le voyage aller-retour nous a été offert par Eurotunnel.
Tout au long du trajet Arnaud m'expliquer comment il avait géré la traversée de la Manche.
Il m'expliquait qu'il avait divisé la Manche en quatre parties, des côtes anglaises jusqu'au rail descendant environ 6 km, largeur du rail descendant 10
km entre le rail descendant et le rail montant 6 km le rail montant 10 km est entre le rail montant est les côtes françaises approximativement 6 km.
Cela me donnerait des repères pour voir à peu près où j'en suis.
Une fois arrivée en Angleterre nous somme allée réaliser une séance d'entraînement dans un endroit réservé aux nageurs dans le port de Douvres.
Et la, il y avait une vingtaine de nageurs du monde entier qui s'entraînaient pour tenter leur chance.
C'est là que je viendrai m'entraîner lorsque j'attendrai mon tour au mois de septembre.
On se met à l'eau et c'est parti pour une bonne séance d'entraînement là où nous nous entraînons il y a une distance de 1 km d'un côté à l'autre, le premier
allé nous le réalisons en 19 minutes et le second kilomètre en 16 minutes 30 je suis extrêmement ravi car la veille, l'ingénieur qui réalise mes voilures
(palme) m'avait apporté une nouvelle paire a essayé, essaie concluant la j'ai atteint la vitesse de 3 km !
Ensuite nous sommes allés sur les falaises qui surplombent la crique de samphire hoe lieu de départ des nageurs vers les côtes françaises.
À ce moment là un grand moment de plénitude m'a envahi, les entraînements que nous avons réalisés, le fait de voir les côtes françaises et anglaises m'ont
enlevé tout le poids, le stress, les inquiétudes, les questions et les doutes qui étaient en moi.
Je suis reparti de ses phases d'entraînements léger et plus déterminé que jamais.
Philippe Croizon


 

lundi 5 juillet 2010

> Franck Festo aux 24h de Puttelange pour Quentin

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


" J’ai participé, pour la première fois ce week end, aux 24h de Puttelange pour Quentin. Cette épreuve, qui consiste à parcourir la plus grande distance
en 24h, a compté 15 équipes de 124 coureurs, 44 coureurs individuels et notre Franck Festor au rameur. Notre équipe comprenait 5 personnels militaires
et 1 personnel handicapé, civil de la défense.

Le parcours, une boucle de 680 mètres, nous a permis de passer devant Franck à chaque tour. Nous nous sommes donc encouragés mutuellement ; nous avons fait
nos pauses repas ensemble ; nous avons été récompensés en équipe. Car même si nous n’avons pas fait la même épreuve, nous étions la Festor Team. Nous avons
donc partagé son parcours comme il a partagé le notre.

Franck est un féru de rameur et il nous avait toujours dit qu’il ferait un record. Mais comme pour tout ce qu’il décide, cela s’est fait un peu à la va
vite… Du coup, sans avoir assez préparé cette expérience, nous avons pu le voir souffrir et se dépasser dans cette épreuve en solitaire, même si nous étions
là ! A l’esprit, je n’avais pas cette idée de record mais plutôt qu’il participait comme nous pour une autre cause. Bien sûr, nous lui demandions régulièrement
à combien de km il en était ; mais plus dans la même optique que la notre, celle de faire le plus de km en 24h.

Nous n’avons pas été les seuls à le suivre. Les autres participants sont venus le voir, lui poser des questions, l’encourager et le féliciter. Un caractère
bien trempé et une volonté presque de fer, c’est ce qu’il faut pour arriver à se surpasser comme il le fait ! C’est un battant et c’est grâce à tous ces
défis qu’il se lance qu’il avance. C’est Franck !

Un record, c'est toujours bien mais le fait de se surpasser c'est mieux encore ! "

Encore une chose, Franck a fait un record et c'est génial !

Mais je tenais à féliciter et encourager tous ceux qui, handicapés, se surpassent dans ce genre d'épreuve et ce beaucoup dans l'anonymat...

Mme Vignes Corinne


En savoir plus : www.ehandicapworldrecords.org/index.php/fr/record/sport-mecanique/rameur/141438-metres-a-la-rame-sur-un-ergometre.html
 

mardi 9 février 2010

> Expert qualifié

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Un de nos experts, Yohann Taberlé, est qualifié pour les jeux paralympiques d'hiver à Vancouver, notre spécialiste des exploits sur la neige. Il est à noter que Jean-Yves Le Meurs dont nous avons fait écho de son ascension du Mont Blanc dans notre rubrique "Défis" fera aussi le voyage pour représenter la France lors de ces jeux.
e Handicap World Records souhaite à tous ces athlètes de formidables olympiades hivernales.


 

vendredi 1 janvier 2010

> Bonne Année...

Catégories : ehandicap world records


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2010 empreinte de défis et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

mardi 1 décembre 2009

> Félicitation à Delphine Le Sausse

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Photo

Delphine Le Sausse,expert sportive pour notre site revient des Championnats du Monde handi-nautiques qui se déroulaient en France à Vichy auréolée de nouveaux titres après une moisson déjà très fructueuse en 2007 en Australie.

Pour 2009, elle devient :
- Championne du monde de slalom et combiné
- Vice Championne du monde de figures, saut et super combiné( toutes catégories)
- Médaille de bronze par équipe

et dernièrement le 11 novembre 2009, élue skieuse handi nautique mondiale de l'année !

Tous nos voeux l'accompagne pour les Championnats d' Europe en 2010.

L'équipe de ehandicapworldrecords.org


 

samedi 26 septembre 2009

> La traversée des Bouches de Bonifacio à la nage.

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur, Sport


Samedi 26 septembre ou dimanche 27 septembre - Thierry Corbalan va se lancer dans une très belle aventure : la traversée des Bouches de Bonifacio à la nage.

En Méditerranée, il y a des lieux mythiques, le détroit de Gibraltar, Messine, Kaphiras mais les Bouches de Bonifacio sont les plus redoutées des marins depuis la nuit des temps. D'une largeur d'environ 15 kilomètres, sa profondeur maximum est de 72 mètres - c'est la rencontre de la Méditerranée et de la mer Tyrrhénienne.

A cet endroit, le vent souffle tout au long de l'année et les courants sont très changeants ; peu d'hommes au monde ont tenté cette traversée à la nage.
Thierry en a décidé autrement. Nageur en mer de longue distance, il ne va plus nager pour un titre ou un podium mais plutôt pour affronter ses propres limites. L'effort va être long et soutenu et seules sa ténacité et sa préparation vont lui permettre d'y venir à bout.

Souvent on parle d'exploit ou de défi ; là je sais que ce sont juste des retrouvailles avec le Thierry d'avant, celui qui a compris que le présent est un cadeau. En effet, j'ai oublié de vous mentionner un détail, une peccadille... Thierry sportif de haut niveau suite à un "petit" accident il y a une vingtaine d'année s'est retrouvé amputé de ses deux bras juste en dessous de ses épaules. Ne croyez pas qu'il s'est arrêté de vivre bien au contraire. Depuis il pratique des sports loisirs comme la plongée sous marine, le ski alpin et la compétition en nage longue distance, le marathon. Ne cherchez pas de titres au label handisport non, bien au contraire, dans toutes ses courses il se mixte avec des valides.

Donc le prochain week end Thierry Corbalan, si la météo le lui permet, s'élancera du port Sarde de Santa Térésa di Gallura vers 7h30 pour tenter de rejoindre à la nage en mono palme la plage de Piantarella sur la commune de Bonifacio.Le temps de la traversée dépendra des courants mais il faudra compter environ 5 à 7 heures de nage non stop. Des bateaux suiveurs seront là pour sa sécurité pendant le franchissement du rail des cargos et le suivre avec un large public embarqué.

Pour rentrer en contact avec lui et avoir plus d'informations :
Tel : Thierry Corbalan 06 64 45 42 55


En savoir plus : www.youtube.com/watch?v=naEfshQv5kg
 

mardi 16 juin 2009

> Luc Costermans établit trois records mondiaux en Corse

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

AJACCIO, 16 juin 2009 (AFP)

Un Belge non-voyant, Luc Costermans, a établi mardi trois records mondiaux en réalisant un tour de Corse à bord d'un hors-bord semi-rigide en 7 heures 51 minutes et 4 secondes, à la vitesse maximale de 46,8 noeuds et en parcourant une distance de 235 milles nautiques, a constaté un journaliste de l'AFP.
Aveugle depuis 2004 à la suite d'un accident, M. Costermans, 44 ans, a pris la barre du semi-rigide équipé de deux moteurs de 275 cv, mardi à 05h53 à Porticcio, près d'Ajaccio, en compagnie d'un ami, Mario Porcel, qui lui a servi de co-pilote.
Les trois records de mardi figureront sur le site "e-handicap world records.org" mais probablement pas dans le Guinness Book qui a, par le passé, refusé de prendre en considération ses précédents exploits.
Habitué des défis insolites, le pilote belge se bat pour que la société accorde une vraie place aux handicapés.
"Actuellement, on ne parle des handicapés que tous les quatre ans, à l'occasion des jeux paralympiques, alors que nous représentons 5% de la population mondiale et sommes capables de faire beaucoup de choses", a-t-il expliqué.
Pour en faire la démonstration, Luc Costermans a battu en octobre 2008 le record mondial de vitesse au sol pour un aveugle, à bord d'une Lamborghini Gallardo, atteignant 308,780 km/h sur la piste de la base aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône).
Auparavant, en juin 2006, lors d'un tour de France aérien, il avait établi deux records, de la distance parcourue et de la durée de vol par un aveugle à bord d'un monomoteur.
Après son tour de Corse en hors-bord, Luc Costermans a l'intention de réaliser un tour de circuit de Formule 1 à bord d'une voiture de compétition, munie d'un système de géolocalisation par GPS.
"Les ordinateurs embarqués et le système de localisation fourniront en temps réel les informations sur la route, comme le fait un co-pilote de rallye", a-t-il indiqué.
"Je suis persuadé que les progrès techniques permettront un jour aux non-voyants de prendre le volant comme tout un chacun", a-t-il ajouté.


En savoir plus : www.ehandicapworldrecords.org/index.php/fr/presse/presse.html
 

mercredi 7 janvier 2009

> Bonne Année 2009

Catégories : ehandicap world records


Toute l’équipe de Ehandicap World Records vous souhaite une très bonne année 2009 empreinte de défis et de records.
Excellente visite de notre site.
« Sportivement votre! »


 

lundi 13 octobre 2008

> Un Belge bat le record de vitesse automobile pour un aveugle (308 km/h)

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

ISTRES (AFP) — Un Belge de 43 ans, Luc Costermans, a pulvérisé samedi le record mondial de vitesse automobile par un aveugle au volant, en poussant sa Lamborghini Gallardo à 308,780 km/h sur la piste de la base aérienne d'Istres (sud-est de la France), a constaté l'AFP.
M. Costermans, aveugle depuis quatre ans à la suite d'un accident et qui vit depuis 1989 dans le sud de la France, a atteint cette vitesse à deux reprises.
"Je suis très, très heureux. C'est un travail d'équipe", a-t-il commenté, remerciant son copilote, Guillaume Roman, l'armée de l'air, la base d'Istres ainsi que la société qui lui a prêté le véhicule.
"Ce qui est important, c'est que ce record figure sur le site e-handicap world records.org", a ajouté M. Costermans, dédiant son exploit à l'ancien pilote de Formule 1 Philippe Streiff, devenu tétraplégique après un accident au Grand Prix du Brésil en 1989.
Le précédent record était détenu par le Britannique Mike Newman, qui en octobre 2005 avait atteint 268 km/h au volant de sa BMW M5 modifiée.


En savoir plus : www.ehandicapworldrecords.org/index.php/fr/record/sport-mecanique/automobile/record-mondial-de-vitesse-automobile.html#ancrecontenu
 

lundi 26 mai 2008

> Encouragements de M.Boutros Boutros-Ghali

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Photo

Les droits des handicapés ont été au coeur de maintes réunions tenues par la Commission nationale égyptienne des droits de l'Homme que j'ai l'honneur de présider. Nous avons, dans le même esprit, publié en braille notre rapport annuel sur la protection des droits de l'Homme en Egypte, et nous tiendrons dans les prochains mois un réunion avec les non-voyants pour recueillir leurs impressions sur ce document. C'est dire que notre initiative de lancement d'un site internet www.ehandicapworldrecords.org dédié à toutes les personnes handicapées de par le monde, nous aidera à poursuivre notre action en faveur des handicapés. Au nom de la Commission nationale égyptienne des droits de l'Homme et en mon nom personnel, je tiens à vous féliciter et à vous remercier pour cette admirable initiative.

Boutros Boutros-Ghali
ancien Secrétaire général des Nations Unies
Président de la Commission nationale égyptienne des droits de l'homme


 

mardi 6 mai 2008

> ehandicapworldrecords est soutenu par, M.Bernard LAPORTE : secrétaire d’Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative.

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Photo

La création de ce site Internet est une très belle initiative, à laquelle je souhaitais apporter tout mon soutien. Son lancement est un fait important pour le handisport !
De nombreuses performances sportives exceptionnelles sont réalisées par des personnes atteintes de handicap. Autant d’exploits qui méritent d’être mis en lumière car ils ont valeur d’exemple. Ils sont le résultat du travail, de l’abnégation, et de l’engagement passionné de leurs auteurs dans le sport. Le sport offre à chacun la chance de se réaliser, de se dépasser.

Ce site démontre qu’aucun exploit n’est impossible pour ceux qui ont la force d’y croire ! Il permet surtout de donner confiance à toutes les personnes atteintes de handicaps, et de les inciter à se lancer dans l’aventure sportive.

Je tenais à saluer tout particulièrement Luc Costermans, qui a fait preuve de beaucoup de dynamisme et de motivation pour impulser ce projet, et à apporter mes chaleureuses félicitations à toutes celles et ceux qui ont contribué au lancement de ce site Internet.


 

mardi 1 avril 2008

> "faux pas" dernier livre de Jean Yves Le Meur

Catégories : Coup de coeur, ehandicap world records


Photo

À l’âge de 19 ans, Jean-Yves Le Meur a échappé à la mort qui l’a serré de tout prêt, mais il a perdu la jambe droite et le pied gauche.
Le retour à la vie est une torture physique et morale, pourtant le jeune homme garde en ligne de mire les montagnes découpées sur l’horizon. « S’en sortir » n’a guère de sens à ses yeux ; lui avance à la découverte de ses propres limites et envisage peu à peu d'atteindre, debout, le sommet du mont Blanc.
Béquilles aux poings, appuyé sur une seule prothèse, il y parviendra des années plus tard et expliquera que cette « première » n’est ni un défi, ni un combat, mais la satisfaction d’une pulsion irrépressible, d’un caprice – faut pas !
L’itinéraire horizontal d’un garçon alité est devenu la voie d’un homme dressé au plus haut des montagnes.
Le corps, le cœur et l’esprit tendus vers l’objectif, Jean-Yves Le Meur transcrit avec vigueur, sensibilité, et un humour un peu âpre les émotions les plus profondes comme les détails triviaux du quotidien, les rencontres avec ses compagnons amputés comme le sentiment de la montagne. Faux pas témoigne d’une promesse tenue, avec rage, celle de vivre, et de l’incommensurable relativité du handicap.


 

vendredi 7 mars 2008

> neige

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Toulon : Un aveugle à l'assaut du Grand Nord
Les immensités neigeuses, sa faune étonnante, la sérénité de ses lacs? Ces « images » de Laponie, Georges Nicolas les a gravés depuis longtemps dans son
esprit, comme autant de rêves. Il est parti à leur recherche : ce quinquagénaire s'est lancé dans un périple de 600 km en chiens de traîneaux, qui devrait
le mener à l'extrémité septentrionale de la Finlande !
Et pourtant, notre intrépide Toulonnais est mal voyant (1). « Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous
n'osons pas que les choses sont difficiles », cite-t-il.
Sénèque, le philosophe romain, n'est pas le seul à avoir accompagné Georges dans son fabuleux périple. Des amis l'aideront sur place, trente-sept husky
pour trois traîneaux, ainsi que Thémis, son attachant chien-guide. « C'est le prolongement de mon bras. Nous ne formons plus qu'un ».
Habitué des exploits, Georges Nicolas a déjà pratiqué la spéléologie, le kayak, la varappe ou encore le parapente ! « Quand on a diagnostiqué ma maladie,
j'ai passé trois ans à me morfondre sur mon canapé. Maintenant, je réagis. »
Et quelle réaction ! Cette fois, c'est donc aux températures extrêmes et aux vents terribles du pays aux milles lacs qu'il s'attaque. Il voyagera en double
sur son traîneau, avec Christophe, musher professionnel, dans le rôle de ses « yeux ».
Georges a monté ce projet de A à Z, bénéficiant de soutiens humains et financiers (2). « Et aujourd'hui, je tiens à renvoyer l'ascenseur. » Ainsi, l'association,
« handicap, sport, raids et aventures » est née, « pour montrer aux personnes handicapées que nombre de défis sont à leur portée. » Au programme : baptême
de parapente, de spéléologie?
Quant à Georges Nicolas, il a déjà une idée de son prochain défi : s'attaquer à l'île de Banks dans l'arctique canadien, avec Philippe Sauve, autre aventurier
toulonnais. Nul doute que Sénèque, une nouvelle fois, sera convié.
1.- En 1995, les médecins lui diagnostiquent une maladie rare qui lui fait perdre la vision de l'?il droit et une grande partie des capacités de son ?il
gauche.
2.- De nombreux sponsors ont participé à hauteur de 7 000 e au projet : la Région, Schenker-Joyau, Royal Canin, les commerçants de St Roch, la « famille
mutualiste », l'école des chiens-guides d'aveugles du midi, Viva, Serrat-distributions?
Ma. D.

Source : "Var Matin, maville.com, Vincent Hoefman


 

mardi 27 novembre 2007

> vagdespoir

Catégories : Coup de coeur, Sport, ehandicap world records


Photo

régie par la loi du 1er juillet 1901 – Président – Fondateur : I.GUILLIORIT

VAGDESPOIR.COM est une association socio sportive.
Elle a été créée, il y a maintenant 3 ans par un groupe de jeunes Handicapés et valides passionnés par les sports de Glisse, dont Ismaël GUILLIORIT en est le président fondateur. Elle compte à ce jour plus de 400 adhérents (dont 2/3 sont valides) au niveau national et vient de mettre en place 8 antennes relais sur le littoral Français.

VAGDESPOIR.COM a su se faire remarquer par l'originalité de ces actions, en particulier, la découverte et la pratique des sports de glisse comme le surf, le snow, le kite... par des personnes handicapées, avec des personnes valides. Pour se faire, des équipes tentent d'adapter le matériel aux différentes pathologies, permettant d’assouvir au mieux et en toutes sécurités, les joies de la glisse. Tout cela dans un but précis, mettre en place un climat favorable à l'échange, où le sport (et plus particulièrement ceux de plein air) n'est pas une finalité, mais un outil par excellence, pour permettre le plaisir partagé entre Handicapé et valide. Lors de ces sorties, les relations ne sont pas à sens unique, mais dans un réel esprit de partage, où même la personne handicapée a l’opportunité d’offrir.
Si ce n'était déjà le cas, VAGDESPOIR.COM, s'est faite reconnaître aux yeux du grand public par la promotion de son projet 2007, "Les ZANDIS se mettent à NU"... un calendrier de nu, mettant en avant de manière artistique et osé, un casting de ses meilleurs Riders HandiGlisse...

Les OBJECTIFS de l’ASSOCIATION VAGDESPOIR.COM sont:

- Changer le Regard sur le Handicap par la promotion des sports HandiGlisse, pour exemple, l'exposition itinérante de photos, "Vagdespoir.com, un autre Regard sur le Handicap".
Changer le regard des valides, mais aussi et surtout, le regard des personnes handicapées sur elles-mêmes, pour exemple, le projet 2007, "Les ZANDIS se mettent à NU".
- Mener des actions de sensibilisation dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et les événementielles valides, et handicapés.
- Mener des actions de soutien et d'accompagnement auprès des personnes touchées par le handicap, les victimes directes, et indirectes. Dans un premier temps dans les hôpitaux, écoute et conseil auprès des proches (parents, amis...), pour exemple, au CHU de Pellegrin, puis auprès des personnes handicapées, et leurs proches dans les centres de rééducation, pour créer l'étincelle leur permettant de redécouvrir la joie de vivre, pour exemple, La Tour de Gassies, Kerpap,...
- Des actions sportives, "Week-End HandiGlisse ", et sorties en plein air, favorisant l'échange entre Valides et Handicapés, pour exemples, ceux de ROYAN, GUIDEL, GRUISSAN, LACANAU, BISCARROSSE...
- Des formations, auprès des prestataires susceptibles d’accueillir ce public particulier, dans les loisirs de plein air, pour exemple, la méthode « Du Parking à la Vague ».

Toutes nos actions sont relayées par différents médias, presses, radios, télévisions (référencés par TNS sport), et sur notre site Web: www.vagdespoir.com avec beaucoup d'illustrations, car pour nous une image bien choisie vaut mille mots, et car nos photos, et autres vidéos sont les garants de ceux qui caractérisent au mieux notre association, "L’ACTION".

Pour toutes autres informations merci de nous contacter au :

Siége social : Appt 912, 16 rue des glycines - 33 600 PESSAC
Tél. : 08 71 03 30 10 - 06 32 79 07 96
Courriel : contact@vagdespoir.com
Site Web: www.vagdespoir.com


En savoir plus : www.vagdespoir.com
 

vendredi 21 septembre 2007

> un bateau pour tous

Catégories : ehandicap world records, Coup de coeur


Photo

Depuis deux ans, nous avons créé une formation nautique et technique qui se déroule le mercredi après-midi durant l’année scolaire.

Les objectifs de cette formation sont multiples :

Montrer l’intérêt de l’enseignement technique à travers une activité pratique et ludique
Mettre les jeunes face à une démarche de réussite. (Taux de réussite de 100% au permis côtier)

La découverte de la mécanique, de l’électricité et de l’électronique leur permet de conforter leur choix d’orientation.
La navigation sur le Rhône et une sortie sur l’étang de Berre nous donnent l’occasion de les sensibiliser à l’environnement, à la protection de la nature et de promouvoir le concept « Port propre» du Conseil Régional.
De plus, nous développons l’esprit de la citoyenneté à travers les modules sécurité et secourisme avec la participation des sapeurs pompiers d’Avignon.
Afin de doubler le temps de navigation, déjà assuré en partenariat avec la société Delta Marine, la société Construction Nautique Provençale nous a fait don d’un vieux bateau. Après un an de travail de restauration exécuté par une équipe d’enseignants et d’élèves bénévoles, le « DELASALLE » vogue fièrement sur le Rhône. Depuis deux ans ce sont donc 48 élèves qui ont bénéficiés de cette formation.

Chaque année quelques élèves à mobilité réduite ne peuvent pas suivre la partie pratique de cette formation (accès au bateau) alors que la réglementation les autorise à passer le permis côtier.

Face à cette situation de discrimination, nous voulions réagir.
Le projet bateau pour tous est né.


En savoir plus : www.unbateaupourtous.org/